Roland-Garros (F) : Iga Swiatek remporte le titre à Paris

0
Crédit photo : Eurosport
Ligue 1

Incroyable, Iga Swiatek. A seulement 19 ans et sans un seul titre à son palmarès, la Polonaise ouvre son compteur à Roland-Garros. Dans une finale rondement menée face à Sofia Kenin, Swiatek souffle un vent de fraicheur Porte d’Auteuil.

La tornade Swiatek

C’est une véritable tornade qui est passée sur le court Philippe Chatrier cet après-midi. A seulement 19 ans, Iga Swiatek n’a pas tremblé pour remporter son premier titre en carrière. Elle faisait pourtant face aujourd’hui à Sofia Kenin, déjà familière d’une finale en Grand Chelem avec son titre à l’Open d’Australie cette année.

Mais cette finale a finalement été à l’image du tournoi de la Polonaise. Jamais réellement inquiétée, Iga Swiatek a totalement survolé la partie. Imperméable à la pression, elle n’a pas tremblé pour acter le plus beau moment de sa carrière.

Un match (presque) à sens unique

Les trois premiers jeux donnent vite le ton. La Polonaise démarre pied au plancher et semble sur un nuage. Sa solidité en coup droit et sa vision du jeu lui permettent de mener rapidement 3/0. Mais la partie va petit à petit s’équilibrer entre les deux joueuses. Sofia Kenin rattrape son retard pour venir à 3/3, mais sa fébrilité au service lui coûte finalement le set. Iga Swiatek remporte la première manche 6/4.

Sofia Kenin ne se montre pas vaincue pour autant. C’est bien l’Américaine qui breake la première à l’entame de la seconde manche. Mais ce sursaut sera de courte durée. Le debreak de Swiatek est immédiat, et l’Américaine, gênée à la cuisse, va même bénéficier d’un MTO. Le retour de l’Américaine sur le court sera de courte durée. Diminuée, Sofia Kenin n’y arrive plus, et rien ne semble pouvoir perturber la jeune Polonaise qui continue à dérouler. Iga Swiatek s’envole définitivement vers le titre, et remporte finalement la partie 6/4 6/1 après 1h21 de jeu.

C’est donc Iga Swiatek qui vient succéder au sacre d’Ashleigh Barty l’an dernier. Spontanée et pétillante, la Polonaise vient souffler un vent de fraicheur à Roland-Garros. Mais c’est en patronne qu’elle est venue s’imposer Porte d’Auteuil. Avec aucun set concédé et seulement 28 jeux perdus durant le tournoi, la Polonaise a totalement survolé le tableau féminin. Lundi, elle sera 17ème joueuse mondiale, son meilleur classement en carrière.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here