ATP

Roland-Garros (H) : retour gagnant pour Monfils, Humbert et Rublev sortis d’entrée

C'est aujourd'hui la fin du premier tour à Roland-Garros et au programme de la matinée, plusieurs joueurs sont très attendus, y compris les Français Gaël Monfils et Ugo Humbert. Le Russe Andrey Rublev, tête de série n°7, est également très attendu après des résultats sur terre battue mitigés, depuis sa défaite en finale de Monte Carlo.

Retour gagnant pour Gaël Monfils

Gaël Monfils, qui cherche tant bien que mal à reconstruire sa confiance sur les courts de tennis depuis la fin de saison 2020, joue aujourd'hui un premier tour compliqué face à l'Espagnol Albert Ramos-Viñolas, spécialiste de terre-battue. Ce premier tour est en effet peu évident pour le Français, qui n'a que très peu de matchs en cette saison 2021 et donc manque encore d'expérience et de rythme. Le Français aborde ce match très timidement, il semble amorphe et désabusé, et encaisse la première manche 6/1, face à un court Suzanne-Lenglen plutôt inquiet. Mais c'est alors que le Gaël Monfils que l'on connaît bien rentre dans la partie, et un autre match a commencé à partir du deuxième set. Le Français rentre plus dans les échanges, commet beaucoup moins de fautes directes et fait preuve de plus en plus d'agressivité, comme s'il retrouvait peu à peu son rythme de compétition. Il tient bon dans le second set, reste solide mentalement malgré un très bon match de son adversaire, et après un échange de break, les deux hommes se retrouvent dans un tie-break qui est un moment clé de ce match : c'est le Français qui l'emporte, effaçant même une balle de set, il égalise à un set partout, 7/6 (6).

Dans la troisième manche, le Français monte en puissance et devient plus agressif quand il veut prendre les devants. Il reconnaît les moments importants et les points qu'il doit absolument gagner : il garde un break d'avance tout le long du set, efface les dangers et prend le match à son compte, menant à présent 2 sets à 1, avec un public complètement euphorique derrière lui. Aux abords de la 4e manche, les deux joueurs commencent à montrer des signes de fatigue suite aux longs échanges qui ont lieu lors de certains points clés, et l'Espagnol s'étire comme pour éviter la crampe au mollet. Mais le Français sait puiser dans ses ressources intérieures ce qui le fait jouer intelligemment : il raccourcit les points, réussit plus de services gagnants lors de points importants, et claque plus de coups rapides, baladant son adversaire et l'épuisant dans les échanges. C'est à 4/4 dans ce set que le Français semble avoir retrouvé sa confiance en lui : alors que l'Espagnol est au service, le Français enchaîne 4 points exécutés parfaitement, poussant son adversaire à la faute, ou même avec un passing digne de ses plus grands matchs à 0/15. Il enflamme le public, qui lui permet de se transcender et, alors qu'il sert pour le match, il ne tremble pas un seul instant : il se qualifie donc au second tour de Roland-Garros et renaît de ses cendres, 1/6, 7/6 (6), 6/4, 6/4.

Les têtes de série mises à mal

Plusieurs têtes de série devaient jouer ce matin, et parmi elles Ugo Humbert cherchait à débloquer son compteur à Roland-Garros, lui qui est actuellement 32e à l'ATP et n'a toujours pas gagné son moindre match sur la terre battue parisienne. Andrey Rublev était aussi programmé sur le court 14 face à l'Allemand Jan-Lennard Struff.

Le Français jouait un match complètement abordable pour lui face au Lituanien Ričardas Berankis, qui n'a gagné qu'un match sur 8 joués à Roland-Garros. Mais pourtant, non seulement les derniers mois de tennis d'Ugo n'étaient pas dignes de ses meilleures performances, mais en plus la terre battue n'est pas du tout sa surface de prédilection, lui qui privilégie peu les effets dans son jeu. Il a aujourd'hui eu du mal dès le début du match, se faisant breaker d'entrée, puis incapable de créer la moindre occasion de réduire l'écart dans le reste du premier set. Par la suite, les deux joueurs se sont échangés plusieurs breaks mais le Lituanien augmente son avantage et consolide son jeu, le Français ne parvenant pas à le mettre suffisamment en danger. Ugo réussit cependant à serrer le jeu dans le 3e set et remonte la pente, mais il se fait à nouveau dominer dans la manche suivante et finit pas concéder le match au Lituanien, qui se qualifie au second tour pour la 2e fois de sa carrière, 6/4, 6/4, 2/6, 6/4.

L'autre sensation du jour nous provient du court 14 avec le Russe Andrey Rublev, qui a une saison sur terre battue compliquée depuis sa défaite face à Stéfanos Tsitsipás en finale du Masters 1000 de Monte Carlo. Ses performances sont moins impressionnantes depuis cette défaite, il commet plus d'erreurs dans ses matchs, notamment face à John Isner ou Lorenzo Sonego, qui étaient des adversaires abordables pour lui. La tête de série n°7 affrontait aujourd'hui l'Allemand Jan-Lennard Struff, qui participait récemment à sa toute première finale en tournoi ATP, à Munich. L'Allemand est conquérant dans ce match, il est particulièrement solide au service et parvient à gagner les points importants pour garder l'avantage, et alors que le Russe servait pour égaliser à un set partout, Struff parvient à reprendre le service de son adversaire, pour le mener au tie-break, et le remporter, prenant une avance confortable dans la rencontre. Mais il sait que le match n'est pas terminé, le Russe est un excellent joueur et il a l'état d'esprit des champions : il commence une remontée fantastique, gagne les points importants et ne perd plus sa mise en jeu, revenant à 2 sets partout. Malheureusement, ce n'est pas suffisant : il se fait breaker très rapidement dans le 5e set et ne parviendra pas à combler cet écart. Il est donc éliminé au premier tour de ce Grand Chelem (3/6, 6/7 (6), 6/4, 6/3, 4/6), ce qui est sûrement une grande déception pour lui, qui était en quarts de finale de l'édition précédente.

On notera également la défaite d'Adrian Mannarino durant cette matinée face à Aljaž Bedene, en 4 sets (7/5, 3/6, 7/5, 6/2), prouvant encore une fois que l'édition 2021 de Roland-Garros est très difficile pour les joueurs tricolores.

Lors de ce mardi à Roland-Garros, les têtes de série ont tremblé mais parmi elles, le retour tant attendu de Gaël Monfils a eu lieu face à son public bien aimé, et c'était bien le grand jour pour lui. On l'a vu retrouver d'excellentes sensations, sans trembler dans les moments importants, et en vibrant avec le public du Suzanne-Lenglen. Il reviendra pour le second tour jeudi, face au Suédois Mikael Ymer.

Crédit photo : Anne-Christine Poujoulat (AFP)

Dernières publications

En haut