Roland-Garros : halte aux loges vides !

1
Ligue 1

Tous les ans, c’est la même chose… Les licenciés et le grand public se bousculent dès l’ouverture de la billetterie de Roland-Garros pour mettre la main sur leur précieux sésame… Chatrier et Lenglen sont dans le viseur des fans, avec pour unique objectif d’assister à un match de Sa Majesté Nadal ou autres légendes du tennis.

Et puis tous les ans, c’est aussi cette même histoire… Une billetterie rapidement sold out sur les grands courts, et la galère qui s’en suit pour trouver le billet souhaité. Pourtant, une fois le tournoi lancé, on se demande bien ou sont passés les détenteurs de tickets pour les courts principaux…

Les loges vides à Roland-Garros, y’ en a marre ! 

A chaque levée du Grand Chelem parisien, on imagine (logiquement ou naïvement) les courts Philippe Chatrier ou Suzanne Lenglen pleins à craquer durant la quinzaine…
Que nenni ! Chaque année, c’est la même. Le terrible constat des loges vides suscitent toujours autant de colère de la part des VRAIS fans de tennis.


Du coup, je me pose la question : le public français est-il un public de tennix ? A mon sens, ce constat désolant est une honte pour le pays qui accueille un Grand Chelem. On parle d’une des compétitions sportives les plus prestigieuses au monde tout de même ! Et pour avoir un Chatrier bien rempli, seuls Rafael Nadal ou Roger Federer savent y faire… A croire qu’en France, seul pays des quatre Grand Chelem boudé par son public, on ne jure que par les grosses têtes d’affiches pour apprécier le tennis.

Ne cherchez plus les amateurs de tennis sur les grands courts de Roland-Garros

Les plus chanceux seront parqués en catégorie 3, tout en haut, seule partie des courts principaux réellement occupée; là où l’on sent la pluie tomber en premier et où les jumelles seront de mise si on veut voir la balle.

A l’opposé, baladez vous sur les annexes durant la première semaine et vous vous rendrez compte qu’il est difficile de circuler. Ne cherchez plus, les VRAIS amateurs de tennis sont là. Ceux qui sont présents de l’ouverture à la fermeture du complexe, avec les coups de soleil et la casquette vissée sur la tête. Le (futur) regretté court n°1, le court n°14 ou encore le flambant neuf court Simonne-Mathieu sont le véritable exemple de ce que l’on attend du tennis et de Roland-Garros. Théâtre jusqu’à présent (Nicolas Mahut ne pourra qu’acquiescer) des moments forts de cette édition 2019 de Roland-Garros, ces courts sont finalement les plus appréciés par les joueurs et le public.

Du coup, on est en droit de se demander quel est le problème entre Roland-Garros et son public. Car il faut l’avouer, l’ambiance tristounette et le vide sur les grands courts nous foutent un peu la honte comparé aux autres Grand Chelem. Si aux yeux des passionnés de tennis Roland-Garros résonne comme l’événement le plus important de l’année; il n’est pour d’autres, qu’une vitrine du luxe parisien et une formidable occasion de “se faire voir”. Finalement, pour certains, Roland-Garros, c’est tout sauf du tennis. Un problème qui ne manque pas de faire grincer les dents des passionnés.

“Ils préfèrent boire une coupe de Champagne que de voir le tennis”

La polémique fait rage depuis hier. Après son élimination au second tour devant un stade loin d’être rempli, Lucas Pouille n’a pas mâché ses mots. Et il a raison le Nordiste. Les VIP, invités, ou peu importe comment on les nomme, brillent tous les ans par leur absence sur le court. Pas d’excuse à leur donner, ce n’est ni l’heure, ni la météo, ni la programmation qui y changent quelque chose.


Le plus scandaleux dans tout ça ? L’incapacité du grand public à se procurer les places souhaitées en parallèle. Du coup, on se demande comment le Chatrier peut être sold out en étant au 1/3 plein… Hormis les amateurs de tennis, les joueurs français, eux aussi, subissent l’ambiance mortifère des courts principaux. Roland-Garros est l’un des rares événements où les joueurs de tennis tricolores peuvent se sublimer devant leur public. A l’image de Lucas Pouille, Kristina Mladenovic ou encore Caroline Garcia qui ont joué devant un public endormi, il est regrettable de constater que même les joueurs français n’intéressent pas nos chers VIP. On ne reviendra pas sur la période délicate que subissent nos joueurs, mais force est de constater que Roland-Garros n’intéressent pas tous ceux qui s’y trouvent.

Le plus désolant reste l’incapacité de la FFT à réagir à ce problème. Qu’est ce que cela coûterait (c’est un euphémisme) à la fédération de voir le prix au rabais de ces sacro-saintes loges désertées à quelques passionnés de tennis qui ne demandent qu’à être au plus près de leur idole…?

Le jeu de l’argent contre la passion

Finalement, comme l’a suscité Lucas Pouille, pourquoi ne pas avoir mis les loges plus en hauteur lors de la rénovation du court Philippe Chatrier afin de laisser l’accès au plus près du court pour les vrais passionnés de tennis?

Ne soyons pas naïfs, tout cela n’est qu’une histoire de pouvoir et d’argent; un fléau qui entache de plus en plus le monde du tennis. Car, voyez vous, il est important de chouchouter les “partenaires”, ceux qui se doivent d’être traités comme des petits rois. Après tout, tout est bon pour avoir un petit chèque à la fin…

Une grogne qui n’est pas prête de disparaître…

Bon, soyons réalistes, ce n’est pas demain la veille que les choses changeront à Roland-Garros. Le VIP continuera de déserter les loges au profit d’une coupe de champagne et petits fours, et sa seule présence au bord du court sera justifiée par une apparition en grandes pompes qu’il ventera à ses connaissances “T’as vu, j’étais à Roland-Garros, j’ai vu Rafael Nadal et je suis même passé à la télé”.

Pour les autres, ceux qui viennent pour voir du tennis, et qui n’ont pas les moyens de dépenser un mois de salaire pour être “VIP” il faudra se contenter des places en catégorie 3 ou des annexes.

Et comme tous les ans, la polémique aura lieu… Si la FFT veut redorer son image et essayer d’attirer de potentiels licenciés qui boudent de plus en plus notre sport fétiche, un petit travail de fond sur Roland-Garros et son image ne serait pas de refus…

Crédit photo en une : RMC Sport

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here