Auto/Moto

Sensation à Sao Paulo : Magnussen et Haas en pole position

Au terme d'une séance de qualification marquée par l'apparition de la pluie, Kevin Magnussen a signé la pole position. Le Danois s'offre la première pole de sa carrière et aussi la première dans l'histoire de Haas. Il s'élancera en tête de la course sprint de ce samedi.

 

La foudre n'est pas apparue sur le circuit d'Interlagos mais c'est un coup de tonnerre dans le monde de la Formule 1 : Kevin Magnussen est en pole position de la course sprint du Grand Prix du Brésil. Le pilote Haas a réalisé le meilleur temps au moment opportun pour se placer tout en haut de la feuille des temps. La sortie de piste de George Russell, combinée à l'apparition de la pluie, a empêché les autres pilotes d'améliorer. La Haas du Danois partagera la première ligne avec le double champion du monde Max Verstappen demain lors du départ de la course sprint à 20h.

 

Russell dans les graviers, Magnussen au sommet 

Au moment où le feu est passé au vert lors de la troisième partie des qualifications, les équipes savaient que les pilotes ne pourraient faire qu'un ou deux tours en pneus slicks. Parti en premier, Kevin Magnussen réalisait le tour parfait, l'un de ses meilleurs en Formule 1.

Au terme du premier run, il plaçait sa Haas devant Max Verstappen et George Russell. Dans son deuxième tour, le pilote Mercedes freinait dans l'herbe au virage 4 et traversait le bac à graviers. Le Britannique s'enfonçait dans le bac et ne pouvait pas repartir. Le drapeau rouge était de sorti et aucun autre pilote n'a eu le temps de faire un deuxième tour lancé.

Après une interruption de plusieurs minutes, le chrono redémarrait mais la pluie avait débarqué dans le ciel brésilien. Sergio Pérez 9e, et Lewis Hamilton 8e, tentaient un tour en pneus intermédiaires qui ressemblait plus à une parade. Au terme des huit minutes restantes, Kevin Magnussen pouvait laisser éclater sa joie dans le box Haas. L'ensemble de l'équipe se félicitait alors que Guenther Steiner, directeur de l'équipe, voyait le public l'applaudir à sa descente du muret des stands.

« Je ne sais pas quoi dire, avouait le Danois en interview dans le parc fermé. L’équipe m’a envoyé en piste au meilleur moment possible. Nous étions les premiers à la sortie de la voie des stands et j’ai réalisé un tour plutôt bon dans la foulée. Je suis maintenant en pole position ! C’est incroyable. Merci à Gene Haas, Guenther Steiner et à toute l’équipe pour cette opportunité. J’ai passé une année loin de la F1, je suis revenu et jusqu’ici l’aventure se passe très bien. »

Le pilote Haas veut désormais attaquer au maximum lors de la course sprint pour essayer de partir le plus haut possible sur la grille dimanche et pourquoi pas aller chercher un podium.

 

Leclerc et Ferrari encore à côté de la plaque

Les Grands Prix se suivent et se ressemblent pour Charles Leclerc. Ferrari a encore réalisé une mauvaise stratégie, privant le Monégasque d'une bonne qualification. Seul à partir en piste en intermédiaire lors de la Q3, le N°16 a tenté un tour lancé mais était bien loin de ses adversaires. Alors qu'il passait au box pour chausser des slicks, Charles Leclerc n'avait même pas le temps d'inscrire le moindre temps suite à la sortie de George Russell. Désabusé, le Monégasque ironisait à la radio après cette énième erreur stratégique. Il partira 10e de la course sprint, juste derrière Sergio Pérez, son rival pour la deuxième place au championnat. Le pilote Ferrari devra remonter au maximum pour espérer partir plus proche lors du GP dimanche. La course sprint débutera ce samedi à 20h10 avec pourquoi pas une première victoire pour Haas et Magnussen.

 

Le classement de la qualification du GP du Brésil :


Dernières publications

En haut