Sports mécaniques – Un week-end de folie

0
Ligue 1

Ce week-end, les amoureux des sports mécaniques vont être gatés. Entre la F1 (et ses formules de promotion) qui fête son 70e anniversaire, le retour de la Formule E, du MotoGP (ainsi que la Moto2 et Moto3) et la Nascar, les adorateurs de la gomme brûlée et des mécaniques bien huilées en auront pour leur argent. We Sport vous propose de faire un petit tour d’horizon des enjeux de ce week-end dans chaque catégorie.

F1 – GP du 70e Anniversaire

Après une fin de course riche en rebondissements, la F1 a de nouveau rendez-vous à Silverstone, mais pour fêter ses 70 ans cette fois-ci. Sur le circuit qui a vu la création de ce championnat, il y aura plusieurs enjeux ce week-end. En premier lieu, savoir si Lewis Hamilton peut capitaliser sur son excellent résultat du week-end dernier. En espérant que Bottas ou la concurrence se réveillera un peu.

Lewis Hamilton au GP de Grande Bretagne – Crédit image: Automoto

Concernant les crevaisons en fin de course, Pirelli a décidé de conserver une gamme plus tendre pour la course. Tout en augmentant les pressions minimales dans les pneus.

Formule 2 et Formule 3

On a vécu un beau week-end à Silverstone en F2 et F3. Et il devrait être du même acabit ce week-end. Shwartzman et Prema auront à cœur de rebondir après leur week-end désastreux. Le rookie russe a vu ses rivaux revenir derrière lui au classement. Une opportunité que doit saisir Zhou, le pilote de la Renault Driver Academy, pour remonter au classement.

Les catégories se suivent et ne se ressemblent pas pour Prema, qui domine outrageusement la F3 alors qu’elle est en difficulté en F2. Ses 3 pilotes sont dans les 4 premières places du classement général. Au milieu de ça, le jeune Allemand, David Beckmann fait office d’épouvantail.

Formule E : le marathon électrique de Berlin est lancé

La FE lance cette semaine son marathon berlinois de 6 courses en neuf jours. Et ça a commencé dès hier avec la victoire du leader, le Portugais Antonio Felix Da Costa. Il accroît son avance en faisant le plein de points. Là où son équipier, le champion sortant Jean-Eric Vergne fait un zéro pointé. JEV a besoin de se relancer dès aujourd’hui pour encore croire à un troisième sacre consécutif.

Antonio Felix Da Costa à l’E-Prix de Berlin – Crédits image: Sport365.fr

MotoGP : GP de République Tchèque

Après la seconde opération de Marquez cette semaine qui retarde le retour du champion du monde espagnol, le plateau moto GP 2020 semble de plus en plus ouvert. Et, un homme pourrait d’ores et déjà prendre de l’avance sur ses poursuivants : Fabio Quartararo. Après ses 2 premières victoires, le Français peut creuser l’écart sur ses adversaires à commencer par Maverick Viñales qui est monté deux fois sur la seconde marche du podium.

Fabio Quartararo à l’attaque – Crédit image: L’équipe.fr

Attention tout de même aux Ducati sur le tracé rapide de Brno qui peut leur convenir. Andrea Dovizioso aura à cœur de rebondir après son week-end compliqué en Andalousie. Le second français du plateau Johann Zarco, pourra lui aussi profiter du moteur Ducati de sa machine pour réaliser un bon week-end après deux premières courses encourageantes pour un pilote qui est en manque de confiance.

Moto2 et Moto 3

En Moto2, ce week-end de course à Brno en République Tchèque a une importance particulière pour Tetsuta Nagashima, leader du championnat qui n’a pu faire mieux que 11e lors du second week-end à Jerez. Cela a permis aux deux Italiens Bastianini, vainqueur en Andalousie, et Marini, vainqueur à Jerez, de revenir à quelques points du Japonais. Pour Enea Bastianini, ce grand prix est une chance de combler son retard de 2 points sur un circuit où il a terminé 3e en 2019.

En Moto3, Albert Arenas doit se reprendre après sa contre-performance du second week-end andalou. Le leader du championnat qui avait remporté les deux premières courses a vu le Japonais Tatsuki Suzuki se rapprocher dangereusement après sa victoire en Andalousie. Il faudra aussi se méfier de John McPhee deux fois 2e en trois GP et qui pourrait jouer les troubles fêtes dans ce championnat.

Nascar : FireKeepers Casino 400 au Michigan Motor Speedway

Il reste 6 courses, dont deux auront lieu ce week-end et 7 places à distribuer pour les playoffs. Mais certains sont en ballottage très défavorable comme Jimmie Johnson, quasiment obligé de s’imposer dans ces 6 dernières courses pour aller en playoffs. Devant, Harvick et Hamlin pourraient encore accroître leur avance en points de playoffs. Et ainsi quasiment s’offrir un joker dans le premier tour ceux-ci. Le tenant du titre Kyle Busch n’a toujours pas gagné et n’est donc pas assuré d’être en playoffs malgré son classement pour l’instant favorable ce qui induit beaucoup d’enjeux au Michigan pour cette double course.

Kyle Busch cherche à rejoindre les play-offs – Crédits image: Nascar.com

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here