Football

Stéphane Guy : Canal+, Vincent Bolloré… « J’ai eu l’impression d’assister à mes obsèques… »

Comme une bombe, Stéphane Guy a été licencié de Canal+ en décembre dernier. De retour à l’antenne sur RMC, le commentateur sportif revient sur ce moment difficile de sa vie avant d’évoquer son nouveau rôle pour l’Euro 2020.

Mis à pied à la suite d’un message de soutien au comédien Sébastien Thoen, Stéphane Guy a été licencié par la chaîne cryptée le 24 décembre 2020. Vécue comme un tremblement de terre par tous les amateurs du football, cette décision est longtemps restée sous silence. Près de 6 mois plus tard, le commentateur revient sur son licenciement dans le journal L’Équipe.

« J’ai vécu les jours qui ont suivi ma mise à pied et mon licenciement comme une petite mort. J’ai eu l’impression, pendant quelques semaines, d’assister en direct à mes obsèques. Beaucoup de gens se sont manifestés, de toutes mes vies. On pense parfois être seul et mal-aimé… J’ai compris que ce n’était pas le cas, c’était très fort et ça m’a donné beaucoup de force. » a avoué Stéphane Guy avec beaucoup d’émotion au quotidien français.

Désormais, l’ancien salarié de Canal+ travaille dans les locaux de RMC et BFM TV. Le média a annoncé l’arrivée de Stéphane Guy dans ses rangs le 29 avril dernier. Après 30 ans de carrière de commentateur sportif et présentateur d’émission TV, le journaliste français couvre l’Euro 2020. Il donne les clés de son nouveau rôle et évoque son adaptation.

« Pour l’instant, ça se passe bien. » 

« Je suis sollicité essentiellement autour de l’équipe de France et de l’Angleterre. Dans la période actuelle, j’avais envie d’expérimenter la radio, de haut niveau j’entends, car j’ai été biberonné au métier dans les radios locales d’Alençon. Ici [RMC et BFM TV], ils me voient plus comme un éditorialiste. Je vais devoir assumer ce rôle au grand jour ! Moi, je suis fondamentalement un commentateur ! Canal m’a toujours poussé vers l’éditorialisation : dans mes commentaires, à travers l’édito de J+1, et plus récemment pour le numérique… Je ne manque pas d’avis, même si je ne sais pas s’ils sont tous très pertinents (sourire). Là, on verra dans un mois si je m’épanouis dans ce nouveau rôle. Pour l’instant, ça se passe bien. » a lancé Stéphane Guy.

Ses débuts au sein de la Dream Team de RMC sont réussis.

 

Crédit image en une : sports.fr
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire