Ligue 1

Tetê, la nouvelle merveille brésilienne de l’OL

Tetê

L'Olympique Lyonnais a relancé ses espoirs européens avec le prêt de l'ailier brésilien Tetê au Shakhtar Donetsk, mais qu'y a-t-il d'autre à savoir sur la nouvelles recrue de l'OL ?

Il y a très peu de points positifs à tirer de la récente invasion russe en Ukraine, mais la FIFA ayant décidé que les joueurs basés en Ukraine pouvaient signer avec d'autres clubs jusqu'au 30 juin, la signature de Tetê était peut-être la plus importante parmi les joueurs disponibles.

Ailier gaucher préférant s'aligner à droite, Tetê a la capacité de faire peur aux défenseurs adverses. Lyon, quant à lui, est 10e, avec 10 points à rattraper sur les places en Ligue des champions de l'UEFA et seulement neuf matchs à disputer. Tetê peut-il apporter la chaleur ?

L'histoire :

Né Mateus Cardoso Lemos Martins le lendemain de la Saint-Valentin en février 2000, Tetê a rapidement quitté sa ville natale d'Alvorada pour Porto Alegre, rejoignant les jeunes du Grêmio à l'âge de huit ans.

Bien qu'il ait marqué de nombreux buts dans les équipes de jeunes du Tricolor – et 33 buts avec les réserves du club en 2016 – Tetê n'a jamais pu faire ses débuts en équipe première avec Grêmio. Il a quitté le Rio Grande do Sul pour l'Ukraine en 2019, rejoignant l'important contingent brésilien du Shakhtar quelques jours après son 19e anniversaire.

Tetê est devenu une star en octobre 2020 en marquant un but et en donnant une passe décisive lors de la victoire 3-2 du Shakhtar sur le Real Madrid en phase de groupes de la Ligue des champions, mais sa saison la plus prolifique à ce jour est celle en cours, où ses neuf buts en Premier League ukrainienne ont été inscrits à raison d'un toutes les 97 minutes.

Style de jeu :

Doté d'un pied vif et d'une vitesse de contrôle tout aussi rapide, voire plus, Tetê a rapidement été comparé à l'ailier international brésilien Everton lorsque les deux joueurs étaient encore à Grêmio. Moins doué des deux pieds que son compatriote aux 25 sélections, Tetê peut néanmoins faire plus avec son pied gauche que beaucoup de joueurs ne pourraient en rêver.

Son habitude d'attaquer ses adversaires de près avant de poursuivre sa course fait plaisir à voir. Le fait que Tetê affiche le meilleur ratio de buts par minute de tout le championnat d'Ukraine montre que le joueur de 22 ans a autant de substance que de style. Les fans de l'OL vont se régaler.

Une saison exceptionnelle

Bien qu'il ait été l'un des premiers noms sur la feuille de match de Roberto De Zerbi, Tetê – dont le nom signifie chaleur en français – a mis du temps à se chauffer cette saison, n'ouvrant son compteur national que deux mois après le début de la campagne, lorsque les Miners ont écrasé Mariupol 5-0. Quelques semaines plus tard, il a inscrit un doublé contre le Zorya Luhansk, le rival du Shakhtar dans le Donbas, lors d'une victoire 6-1, et il n'a jamais cessé de marquer jusqu'aux troubles russo-ukrainiens.

Lyon affronte d'autres prétendants à l'Europe, le RC Strasbourg Alsace et le Montpellier Hérault SC, et a également un quart de finale de l'UEFA Europa League contre West Ham United. Tetê n'a pas joué depuis décembre, mais il s'est maintenu en forme en Pologne, et l'entraîneur de l'OL, Peter Bosz, est ravi de l'avoir avec lui.

Une recrue attendue par tout un club 

“Tetê est un joueur spécial. Je le connais depuis longtemps et j'ai été surpris qu'un joueur comme lui soit disponible pour l'OL. Normalement, il aurait été inaccessible. La triste situation en Ukraine nous a aidés mais nous savons que le temps est compté. Il vient juste d'avoir sa première séance d'entraînement avec nous, et il ne nous reste que six semaines de la saison. Pour moi, sa meilleure position est sur l'aile droite. Il n'empiète pas sur Romain Faivre ou Rayan Cherki, qui sont des joueurs plus centraux” a déclaré l'entraineur Peter Bosz après la signature du brésilien.

Tetê est lui aussi très heureux d'arriver à Lyon où il retrouvera de nombreux brésiliens : “Je suis très fier d'avoir pu rejoindre l'OL, qui est une grande équipe en France et en Europe. Je suis sûr que je peux aider l'équipe. Tout le monde sait que la situation ukrainienne est compliquée. Sans aucun doute, la présence de plusieurs Brésiliens m'a convaincu de venir ici. Je sais que le club a une histoire spéciale avec le Brésil. J'ai eu la chance de parler avec Lucas Paqueta qui n'a dit que du bien du club. Je suis un joueur dribbleur et finisseur. J'aime jouer sur le côté droit pour apporter ma vitesse afin d'être décisif.”

Dernières publications

En haut