Golf

The Open : les Français ont-ils une chance au Royal St George ?

C'est l'évènement européen de la saison qui débute dès demain sur le mythique parcours du Royal Birkdale Golf Club : The Open, monument du golf mondial se présente devant les meilleurs golfeurs de la planète réunis en Angleterre. Parmi eux, ils seront cinq à défendre les couleurs tricolores et malgré la méforme globale du golf français depuis de nombreuses semaines, les derniers signes semblent prometteurs et pourraient permettre à un Français de bien figurer, voire de rêver. 

Victor Perez, l'expérimenté

S'il avait pris une période “off” avant les échéances en fin de printemps et notamment l'US Open, les performances du Français furent trop irrégulières pour lui permettre de bien figurer à la fois sur le circuit PGA, mais également la semaine dernière où il a complètement craqué avec une carte à quatre coups au-dessus du par et un double-bogey pour conclure son tournoi, le genre de déconvenues dont n'a pas l'habitude le golfeur français.

Accompagné d'un duo à son image, plein de bouteille, composé de l'Italien Migliozzi et de l'Américain Streelman, le tricolore s'élancera un peu avant 11h demain dans des conditions qui devraient être clémentes avec un grand soleil et presque 20 degrés.

Antoine Rozner, l'homme en forme

Après un début de saison en fanfare et son succès à Doha, Antoine Rozner n'a pas vraiment confirmé au plus haut niveau et notamment sur le circuit PGA. Sa dernière performance au Scottish Open en atteste avec une régularité et beaucoup de birdies mais trop de bogeys pour se rapprocher des meilleurs et une décevant 65e place.

Il débutera en toute fin de journée autour de 17h avec dans sa partie deux outsiders, le Britannique Hutchinson et le Japonais Kinoshita. Si ses compagnons n'ont pas la même expérience que lui, le Tricolore va devoir scorer pour disputer un week-end qui pourrait lui sourire.

Mike Lorenzo-Vera, le fantasque

Premier Français à débuter demain matin peu avant les coups de 7h heure locale, 8h heure française, Mike Lorenzo-Vera reste sur de bons résultats sur ses derniers tournois.

Alors qu'il a un peu de mal sur les premières journées, le Tricolore fait beaucoup mieux pendant le week-end et rivalise avec les meilleurs joueurs du Tour Européen. Des joueurs qu'il va retrouver dans sa partie avec l'Espagnol Fernandez-Castaño et l'Argentin Gallegos Caputo, dans des conditions matinales qui pourraient l'avantager avec des greens un peu moins fermes et plus propices aux birdies.

Romain Langasque, le régulier

Il pourrait être décrié pour son manque de résultats mais sa régularité fait de Romain Langasque un joueur régulier sur le Tour Européen. Après une période difficile en début d'année, le Français fait beaucoup mieux depuis quelques semaines et le retour des Îles Canaries avec notamment des journées de jeudi et samedi dernier très intéressantes déjà sur les terres écossaises. S'il est capable de reproduire de telles performances, il sera en mesure de se hisser dans les joueurs qui joueront ce week-end.

Accompagné d'un vainqueur sur le Tour Européen cette saison, John Catlin, il débutera sur le mythique parcours à 13h31 précises heure française au moment où le thermomètre frisera les 20 degrés.

Benjamin Hébert, l'outsider

Il a joué son premier The Open à 21 ans avant de ne plus fouler les greens écossais jusqu'en 2019 et une 41e place intéressante, Benjamin Hébert fait son retour au The Open et compte bien montrer ses qualités sur un tournoi majeur.

Il sera très bien entouré par deux joueurs habitués du circuit PGA, l'Argentin Grillo et l'Américain Hoffman pour une partie qui s'élancera un peu avant 15h et la possibilité pour le Français de s'offrir une belle carte avant de jouer pendant la matinée vendredi dans des conditions qui pourraient être plus favorables.

S'il y a bien un Majeur à ne pas manquer pour les Français, c'est bien The Open, son histoire, et le mythe que ce tournoi représente. Rendez-vous donc demain dès 7h30 sur les antennes de Golf+ pour admirer le magnifique parcours royal St George à Sandwich.

Crédit image en une : DR

Dernières publications
To Top