Etranger

Theo Hernandez sauve le Milan contre Parme

Dernier match de la 11e journée de Serie A, la confrontation entre l’AC Milan et Parme a accouché d’un match enlevé et plaisant. Mené au score jusqu’à la 91e minute, le deuxième club de Milan s’en sort très bien ce soir. Retour un match ouvert et stressant pour les fans des deux clubs. 

Les poteaux contre le Milan

À trois reprises, les milanais ont touché les montants de Luigi Sepe. Sur chacune de ces occasions, le gardien des gialloblu semblait battu. Diaz d’abord puis Çalhanoglu ensuite par deux fois ont cru égaliser à un partout sans pouvoir faire quoi que ce soit contre les montants de leur stade qui ne leur aura rien facilité. Si l’on ajoute à cela dix corners d’affilée mal exploités, il aura fallu attendre très longtemps, trop, pour voir le premier but d’un Milan qui a joué à se faire peur.

Parme ultra réaliste 

Sur ces 90 minutes, Parme s’est procuré trois occasions franches. Sur ces trois occasions, deux ont fini au fond des filets milanais. Cela n’a toutefois rien d’un holdup tant les parmesans ont su concrétiser leurs occasions et ont montré l’envie d’exploiter chaque ballon offensif qu’ils ont pu avoir. Défensivement, le bloc bas de Parme aura longtemps su fait le travail. Malheureusement pour eux, le relâchement qui a suivi le deuxième but des hommes de Fabio Liverani aura été fatal.

En effet, dès que Jasmin Kurkic a donné deux buts d’avance à son équipe, les parmesans ont reculé et encaissé un but moins de cinq minutes après avoir doublé la marque. Une fois ce but encaissé, l’équipe visiteuse n’a plus rien offert d’autre que de la défense et des ballons balancés loin devant.

Théo Hernandez sauve le Milan

Si défensivement Théo Hernandez doit encore progresser, il a montré ce soir que son apport offensif est digne des meilleurs latéraux du monde. En effet, son doublé qui sauve ce soir son équipe n’est que le reflet d’un match de haute volée. Précis dans ses centres, efficace dans le jeu de passe, le jeune français a encore une fois montré qu’il est l’un des patron de ce Milan A.C.

De la tête d’abord, Hernandez a redonné espoir au Milan à la 58e sur un corner, enfin, bien frappé par Çalhanoglu. Cette passe vient par ailleurs récompenser l’excellent match du milieu milanais. Enfin, dans les arrêts de jeu, le Français a sauvé son équipe d’une frappe puissante expédiée à ras de terre dans les filets parmesans.

Miraculé, le Milan A.C reste invaincu après onze journées et semble lancé dans la course pour décrocher un nouveau scudetto. De son côté Parme se contentera parfaitement de ce point pris à l’extérieur et compte désormais cinq points d’avance sur le premier relégable. 

photo en une : Sport 24 - Le figaro
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire