Tennis de table

Top 16 européen : Patrick Franziska logiquement récompensé

Après s’être majoritairement construit un palmarès en équipe avec l’Allemagne, Patrick Franziska a décroché le graal en simple en remportant le prestigieux Top 16 européen, à Thessalonique (Grèce).

 

Patrick Franziska s’affirme enfin. En Grèce, l’Allemand de 29 ans a remporté le titre le plus prestigieux de sa carrière en simple : le Top 16 européen. Un sacre qui récompense sa progression constante ces dernières années. Sa campagne a pourtant failli être de (très) courte durée, puisqu’il était mené 3 sets à 2 contre Daniel Habesohn au premier tour, avant de s’imposer 19-17 à la belle ! Une physionomie qui a rappelé son exploit de la semaine passée en Bundesliga, avec un handicap de deux sets à zéro effacé pour venir à bout de Timo Boll (3-2).

 

Franziska impérial, Lebesson en bronze

Le cap du premier tour franchi, Franziska (tête de série n°3) a enchaîné les succès de prestige, avec autorité. Outre la tête de série n°1 Mattias Falck, éclipsée en demi-finales, l’Allemand n’a pas tremblé pour s’offrir son compatriote Filus en quarts (4-1) mais aussi Marcos Freitas, tête de série n°4, en finale (4-1). Très inspiré au service comme sur les premiers coups de raquette, son succès n’a souffert d’aucune contestation.

Marcos Freitas s’était auparavant offert le scalp des deux Français engagés en les personnes de Simon Gauzy (4-3 en quarts) et Emmanuel Lebesson (4-0 en demies). Bien que largement battu, Lebesson a fait honneur à la nation en décrochant une très belle troisième place. Pour ce faire, le Niortais a notamment réalisé l’exploit de sortir Liam Pitchford en quarts de finale (4-2).

 

Éternel lieutenant de Dimitrij Ovtcharov et Timo Boll dans les compétitions internationales, Patrick Franziska a tout au long du week-end démontré qu’il était apte à devenir bien plus que le troisième couteau allemand sur la scène mondiale. À noter que chez les dames, Nina Mittelham, 10ème européenne au classement, a créé la sensation en remportant la compétition devant des joueuses expérimentées telles que Fu Yu ou Sofia Polcanova.

 

Crédit photo de Une : ga.de

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire