Tops/Flops – Etapes 10 à 12 : Hirschi, Bennett, Sagan…

0
10/09/2020 - Tour de France 2020 - Etape 12 - Chauvigny / Sarran (218 km) - Marc HIRSCHI (TEAM SUNWEB)
Ligue 1

Après déjà douze étapes effectuées sur les routes du Tour, l’heure est venue de faire un nouveau point. Retour aujourd’hui sur les étapes 10, 11 et 12. Quelles sont les principales satisfactions ? A l’inverse, qu’a-t-on moins apprécié ? Voici donc notre troisième tops/flops de ce Tour de France 2020.

 

Les hommes en forme

Grande première pour Marc Hirschi (Sunweb)

Champion d’Europe et champion du monde chez les espoirs la même année (2018), Marc Hirschi (22 ans) était promis à un grand avenir. Ces promesses se sont confirmées cette année. Pour sa première participation à un Grand Tour, le jeune coureur suisse est déjà monté à trois reprises sur le podium d’une étape. D’abord 2e à Nice (2e étape), puis 3e à Laruns (8e étape), Marc Hirschi est enfin parvenu à lever les bras à Sarran (12e étape). Vainqueur en solitaire, il décroche par la même occasion sa première victoire professionnelle. Le début d’une longue série pour la révélation de ce Tour de France 2020 ?

 

Enfin une victoire pour Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step)

Quatrième à Nice (1re étape), deuxième à Sisteron (3e étape) et troisième à Privas (5e étape) : la victoire se refusait jusqu’ici à Sam Bennett. Mais lors de la 10e étape, entre l’Île d’Oléron et l’Île de Ré, le champion d’Irlande s’est enfin imposé, devant Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Peter Sagan (Bora). Grâce à cette victoire, Sam Bennett s’est emparé du maillot vert de meilleur sprinteur, et fait désormais partie des vainqueurs d’étape sur les trois Grands Tours. Une bonne façon de confirmer qu’il est bel est bien l’un des meilleurs sprinteurs au monde à l’heure actuelle.

 

L’équipe B&B-Vital Concept bien placée

Depuis le début de la Grande Boucle, l’équipe dirigée par Jérôme Pineau s’est placée à neuf reprises dans le Top 10 d’une étape. Parmi ces Tops 10, on retrouve même deux podiums décrochés par Bryan Coquard (3e sur la 7e étape) et Pierre Rolland (2e sur la 12e étape). Pour B&B-Vital Concept, qui prend part à son premier Tour de France, en tant qu’équipe invitée, cette première est donc une réussite. Jusqu’à l’arrivée sur les Champs-Elysées, nul doute que les « Men in glaz » seront encore à l’avant. Pour cette fois décrocher une victoire d’étape ?

 

On a moins aimé

Le mauvais geste de Peter Sagan (Bora)

Intentionnel ou non, le geste du triple champion du monde slovaque n’est pas acceptable sur une course cycliste. Sur la 11e étape, Sagan veut se mêler au sprint massif. Problème, il se trouve enfermé sur la droite de la route. D’abord derrière Sam Bennett, puis Clément Venturini (AG2R), il parvient à se glisser sur la droite de ces deux coureurs, pour se retrouver à hauteur de Wout Van Aert (Jumbo-Visma). A ce moment, pour se faire une place, Sagan assène un coup de tête au Belge situé juste sur sa gauche. Si cela lui permet bel et bien de s’écarter des barrières, le geste n’échappe pas au jury des commissaires. Le Slovaque, qui termine 3e sur la ligne, est finalement déclassé. Une décision qui aura suscité de nombreux débats, mais qui s’avère être la plus juste, au vu des récents incidents lors des sprints massifs.

 

Elia Viviani (Cofidis), erreur de casting ?

Que se passe-t-il avec Elia Viviani ? Le sprinteur Italien n’a tout simplement pas décroché la moindre victoire depuis son arrivée au sein de l’équipe Cofidis. Sélectionné pour disputer ce Tour de France, le champion d’Europe 2019 ne trouve plus le chemin du succès. Preuve de ces contre-performances, Viviani n’a pu faire mieux qu’une quatrième place sur la 10e étape. Un manque de bons résultats que le sprinteur devra tenter de corriger, alors qu’il ne reste que quelques rares occasions d’ici le 20 septembre.

 

Si des hommes ont donc créé la surprise ou simplement répondu aux attentes, d’autres seront attendus lors des prochaines étapes de ce Tour de France 2020. Rendez-vous dans quelques jours pour un nouveau point, alors que nous entrons dans la deuxième partie de la Grande Boucle.

 

Crédit photo : A.S.O.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here