NBA

Un nouveau départ à Atlanta ? On en parle avec @ATLHawksFR

Atlanta débute sa saison ce soir contre les Bulls. Les Hawks entament une nouvelle ascension grâce à un effectif garni de talents avec en sa tête Trae Young. La franchise titrée en 1958 (à l'époque à Saint-Louis) aperçoit au loin, un avenir radieux. On en parle avec @ATLHawksFR.

Ça dit quoi Atlanta ?

Défensivement très moyen (28ème defensive rating) et pas mieux au niveau comptable, les Hawks ont de quoi faire mieux et cette saison sera l'occasion de le montrer. D'autant plus que l'intersaison d'Atlanta a fait beaucoup parler et même si beaucoup de doutes persistent, cette dernière reste séduisante. Afin d'avoir l'avis d'un fan, nous avons eu la chance de poser quelques questions à Hawks Nation France.

“Le point négatif de Bogdanovic en starter, c'est la défense”

@ATLHawksFR

WeSport : Lors de la draft, les Hawks ont choisi Onyeka Okongwu, un profil polyvalent parfois comparé à Bam Adebayo. Comment as-tu accueilli cette sélection et quel rôle, selon toi, pourrait-il jouer dès sa première année ?

@ATLHawksFR : Les Hawks ont suivi le principe qu'ils ont suivi les trois dernières drafts, prendre le meilleur joueur disponible. En plus de cela Okongwu est un fort ajout défensif, ce qui manquait cruellement à Atlanta la saison précédente donc c'était vraiment du bonus. Mais son arrivée voulait dire 4 intérieurs, il fallait dégraisser et c'est Dedmon qui en a fait les frais, c'était le choix logique. On risque de manquer un peu de spacing sur ce poste, mais il y a du talent et surtout une défense intérieure. Il sera le joueur de rotation derrière Capela, il passe devant Fernando dans la hiérarchie, malheureusement pour Bruno. Il devrait donc avoir pas mal de temps de jeu. Peut-être que Collins viendra ponctuellement lui en prendre, mais ça devrait être limité. Mais très enthousiaste quant à son arrivée, beaucoup d'énergie, un gros défenseur, une personne qui semble saine. Je suis impatient de le voir jouer sous nos couleurs.

WeSport : Au cours de l'intersaison, Kris Dunn et Rajon Rondo se sont ajoutés à la garde extérieure déjà en place. Comment vois-tu s'articuler les postes 1 et 2 la saison prochaine ?

@ATLHawksFRC'est un peu la question que les observateurs se posent. On a du monde à l'extérieur et il va falloir l'articuler correctement. Première chose sûre, Trae Young est starter en 1. Pas de doute là-dessus. Bogdanovic va très certainement commencer en 2. Ça semble le plus logique, même si Cam Reddish pourrait aussi être starter vu sa fin de saison dernière. Le point négatif de Bogdanovic en starter, c'est la défense. Entre lui et Trae Young, la ligne arrière sera très poreuse. C'est l'avantage de mettre Cam Reddish dans le 5, il apporte beaucoup de ce côté-là. Une possibilité est de décaler Reddish en 3, et en sixième homme Gallinari. Rondo sera le back-up de Trae. Il prendra le reste des minutes, et pourra même jouer parfois avec lui pour faire jouer Young plus off-ball et en catch & shoot. Dunn et Huerter vont se partager le reste des minutes au poste 2, j'imagine que cela dépendra surtout de l'adversaire et de la forme du moment. Mais ça ne me choquerait pas de voir Huerter quitter l'équipe à un moment dans l'année. Pour résumer : Trae Young, meneur titulaire ; Rajon Rondo back-up. BojanBogdanovic en arrière titulaire, Reddish en back-up (sauf s'il est décalé poste 3). Dunn et Huerter qui se partagent les minutes restantes.

“C'est pour cela qu'on a dû surpayer des joueurs”

@ATLHawksFR

WeSport : On a vu un joueur comme Bogdan Bogdanovic, un gros poisson de cette free agency, poser ses valises à Atlanta. Dans quelle mesure dirais-tu que les Hawks sont aujourd'hui une franchise attirante ?

@ATLHawksFR : Il faut bien séparer plusieurs facteurs : le projet sportif, l'image de la franchise, l'argent à disposition et l'implication de la franchise dans la communauté. Le projet sportif est intéressant mais peinait à décoller malgré Trae Young qui monte en puissance. Il pouvait attirer, mais pas de star. Une grosse star ne vient pas dans un endroit où ça ne gagne pas. L'image de la franchise n'est malheureusement pas terrible : équipe qui ne gagne pas, peu de supporters dans la salle, pas de prestige. Clairement, ce n'est pas un gros marché sportif. C'est un peu une franchise que tout le monde apprécie mais dont personne n'en a rien à faire à l'échelle internationale. Maintenant il y a l'argent, et c'est là où les choses ont été intéressantes pour les agents libres. Atlanta avait une des, si ce n'est la, plus grosse enveloppe pour signer des joueurs. Et en NBA comme ailleurs, l'argent est l'un des principaux facteurs d'attraction. C'est pour cela qu'on a dû surpayer des joueurs, sinon il ne serait pas venu à Atlanta. Il y a aussi l'implication récente des franchises dans la communauté, et pour ça, les Hawks se sont fortement distingués ces derniers temps, particulièrement avec le mouvement Black Lives Matter. Nous avons vu la franchise être aux avant-postes du combat social, notamment les joueurs et le staff avec en tête de proue Lloyd Pierce. Les Hawks ont aussi transformé la State Farm Arena en espace de vote. Et ce genre de choses peut faire pencher la balance entre deux franchises qui proposent des choses similaires. Pour l'instant, avec quelques bons jeunes et surtout l'argent on a réussi à attirer des joueurs intéressants. Cela permettra, normalement, d'améliorer le projet sportif, et à partir de là, il se pourrait que de meilleurs joueurs s'intéressent à la franchise, améliorant son image. C'est, on l'espère, le début d'un cercle vertueux. Mais pour cela il faut commencer par gagner des matchs.

Une question domine : jusqu'où les Hawks peuvent-ils aller cette saison ? Ce qui est sûr c'est que les attentes sont élevées et qu'on la suivra attentivement avec @ATLHawksFR que nous remercions pour cet entretien (réponses reçues le 30/11).

crédits images : twitter @ATLHawks

Dernières publications

En haut