US Open 2020 : Quel bilan pour les Français ?

0
©JASON SZENES/EPA/MAXPPP - epa08621376 Alize Cornet of France reacts while playing against Sofia Kenin of the USA during a Western and Southern Open second round match at the USTA National Tennis Center in Flushing Meadows, New York, USA, 23 August 2020. Due to the coronavirus pandemic the tournament has been relocated to New York City and is being played without spectators. EPA-EFE/JASON SZENES
Ligue 1

Alors que commence les quarts de finale de l’atypique grand chelem new-yorkais placé sous le joug des mesures sanitaires due au COVID-19 il n’y a plus de français en lice . La dernière représentante tricolore Alizé Cornet s’est inclinée hier en huitièmes de finales dans un match épique contre la bulgare Pironkova (6/4 6/7 6/3). Sa performance est une bonne nouvelle pour le tennis féminin français qui n’avait plus vu une joueuse dépasser le troisième tour dans un tournoi majeur depuis Roland Garros 2018 où Caroline Garcia avait atteint les huitièmes de finale. Côté masculin aucun français ne dépasse le troisième tour  une situation qui n’est plus arrivée depuis l’US Open 2018. Sur la ligne de départ à New York ils étaient onze : sept joueurs et quatre joueuses. En cette période de rentrée scolaire petit passage en revue du tournoi de nos tricolores sous formes d’appréciations. 

Alizé Cornet la première de la classe

La Française a confirmé sur cet US Open son niveau de jeu aperçu lors du tournoi de Cincinnati où elle avait atteint le troisième tour en battant la jeune espoir américaine Mcnally au premier tour avant de battre la vainqueur de l’Open d’Australie Sofia Kenin ( 6/1 7/6 ) au tour suivant et en ne perdant seulement face à Victoria Azarenka dans un match équilibré. Dans cet US Open elle s’est montrée solide sur ces deux premiers tours contre des joueuses à sa portée : Lauren Davis ( 65ème mondiale) et Ysaline Bonaventure ( 121 ème mondiale). Son troisième tour contre Madison Keys tête de série 7 du tournoi et finaliste de l’US Open 2017 confirme sa très bonne forme.  Malgré l’abandon de l’américaine au milieu du deuxième set visiblement touchée au niveau du cou cela n’enlève rien à la performance de la française qui a été solide sur ses jeux de service en sauvant 7 balles de break et en empochant le premier set au tie break en profitant des 28 fautes directes de son adversaire. En huitièmes de finale Alizé s’est inclinée contre la bulgare Pironkova qui s’est montrée plus solide dans le troisième set. Cependant notre tricolore peut être fier de son tournoi et on l’attend maintenant à Roland Garros. 

 

Encouragements

Caroline Garcia

C’est une Caroline Garcia revigorée qui a atterrit à New York. Elle qui a passé son confinement et sa préparation à l’académie de Rafael Nadal sur l’île de Majorque est revenue à la compétition très affûtée physiquement et en ayant remis de l’ordre dans son jeu . La semaine passée elle avait montré quelques signes encourageants lors du tournoi de Cincinnati en battant Sloane Stephens au premier tour et cela malgré sa défaite accrochée au deuxième tour contre Victoria Azarenka la futur vainqueur. Auteure d’un premier tour solide contre l’italienne Paolini elle réalise la première grosse surprise dans ce tableau féminin en battant Karolina Pliskova troisième mondiale et tête de série numéro une de cet US Open dans un match où elle s’est montrée très solide mentalement pour conclure le match au tie break du deuxième set. Cependant on peut nourrir des regrets avec sa défaite sèche 6/3 6/3  au troisième tour contre Jennifer Brady qui est une fille en forme et dont le jeu dérange notre tricolore. Malgré cela si “Caro” maintient ses nouvelles dispositions on peut espérer du positif pour la saison sur terre battue avec pour objectif Roland Garros. 

Adrian Mannarino

Quel US Open étrange pour Adrian Mannarino ! Ayant été en contact avec Benoit Paire testé positif au Covid 19 , le Français s’est retrouvé dès le début du tournoi dans “ la bulle dans la bulle” donc soumis à plus de restrictions que les autres joueurs. Le Français s’est montré solide sur ces deux premier tours en battant Sonego et Sock avec un très bon niveau de jeu. Son troisième tour marqué par l’imbroglio total autour de son autorisation à disputer son match contre Alexander Zverev (7ème mondial) ne l’a pas déstabilisé outre mesure car il s’est montré au dessus dans le premier set en le remportant 7/6 avant de céder logiquement les trois manches suivantes à l’Allemand. Tournoi encourageant de “ Manna”. 

Corentin Moutet

On ne l’avait plus vu jouer depuis l’UTS l’exhibition de Patrick Mouratoglou où il avait battu Verdasco et Paire. Pour son premier tournoi officiel post-confinement le français peut être content de sa prestation. Après un premier tour totalement maîtrisé contre Jiri Vesely le tricolore a effectué une très belle prestation pour s’imposer face au britannique avec un jeu atypique Daniel Evans ( tête de série 23 ). Il s’impose en quatre sets ( 4/6 6/3 7/6 7/6 ) en faisant preuve de bonnes qualités mentales en plus d’un bon niveau de jeu car il est revenu de 4 points à 1 dans le jeu décisif du troisième set et de 4 jeux à 1 dans le quatrième set pour s’adjuger ces deux manches. Sa “raclée” contre Felix Auger Aliassime ( 6/1 6/0 6/4 ) va sans doute lui servir de bonnes expériences  pour essayer d’atteindre le niveau des tops joueurs.    

 

Passable      

Gilles Simon

On attendait mieux du Niçois dans cet US Open , en effet “Gillou” avait montré de bonnes dispositions après le confinement en remportant au début de l’été deux tournois “Challenge Elite” organisés par la fédération française de tennis pour permettre aux joueurs français de se remettre dans le rythme de la compétition. Après son premier tour tranquille contre le modeste égyptien Safwat (131 ème mondial) gagné tranquillement en trois manches , il était confronté au deuxième tour à la pépite américaine Taylor Fritz. Face à la tête de série 19 du tournoi ,Simon après un début de match où il laisse passer sa chance en ratant des balles de break n’a jamais été capable d’inquiéter l’américain qui s’impose logiquement en trois sets.  

Grégoire Barrere 

Après un tournoi de Cincinnati décevant où il n’avait pas réussi à s’extraire des qualifications le Français s’est montré plutôt solide sur son premier tour face au modeste japonais Taro Daniel (112 ème mondial) en affirmant son statut relativement nouveau de top 100. Cependant il  s’est montré impuissant au deuxième tour face à la très en forme tête de série 10 Andrey Rublev qui s’est imposé en 3 sets et moins de deux heures de jeu. 

Ugo Humbert 

Son tournoi ressemble en quelque sorte à celui de son compatriote Grégoire Barrere , très solide au premier tour contre le japonais Sugita ( 6/3 6/4 6/3 ) il s’est montré trop juste face au 6ème mondial Matteo Berrettini au tour suivant. A noter cependant que Humbert qui perd en 3 sets ( 6/4 6/4 7/6 ) n’est pas loin de s’adjuger le tie break du troisième et d’amener son adversaire dans une quatrième manche. Manque encore un peu d’expérience et d’épaisseur dans son jeu pour le jeune français.      

Oceane Dodin 

La jeune française au jeu atypique avait hérité d’un tirage difficile en tombant au premier tour contre Aryna Sabalenka (11éme mondiale). Dans un duel de cogneuses elle a poussé la Russe au tie break du premier set qu’elle a finalement perdu assez sèchement ( 7 points à 1 ) avant de logiquement perdre le deuxième 6/4. Pas de contre performance donc mais une pointe de déception car on aimerait tellement qu’elle fasse évoluer son jeu en y incorporant plus de variations dans ses frappes. 

 

Avertissement

Kristina Mladenovic 

Le grand chelem américain s’est avéré être un long chemin de croix pour la numéro un française. Comme Mannarino elle a été en contact avec Benoit Paire et s’est donc retrouvée aussi soumise à un traitement plus sévère par les organisateurs. Ces mesures plus strictes ont pesé sur le moral de la française certe mais comment expliquer son naufrage du deuxième tour … ? Après nous avoir montré un niveau de jeu intéressant lors du tournoi de Cincinnati et avoir survolé son premier tour contre la wild card américaine Baptiste la française s’est complètement écroulée lors de son deuxième tour contre Varvara Gracheva modeste 102 ème joueuse mondiale.  “Kiki” dominait largement les débats en menant 6/1 5/1, mais après avoir ratée 4 balles de match et perdue le deuxième set au tie break elle a complètement craqué au troisième en se prenant un cruel 6/0 et en apparaissant au bord des larmes à la fin du match. A ce niveau ce “craquage” n’est pas acceptable et espérons que la française oublie l’épisode new-yorkais et garde son niveau de jeu assez convaincant pour la terre battue. 

Richard Gasquet

Tournée américaine décevante pour Richard Gasquet au vu de ses bonnes performances affichées lors de l’UTS qui était certes un tournoi exhibition au règles spéciales mais où le tricolore avait battu des joueurs comme Thiem , Goffin ou Dimitrov. Eliminé dès le deuxième tour de manière sèche par Roberto Bautista Agut à Cincinnati. Au premier tour de cet US Open il s’est débarrassé logiquement du vétéran Ivo Karlovic mais a livré une prestation terne au deuxième tour face au jeune australien Alex de Minaur tête de série 21 ( 6/4 6/3 6/7 7/5). Le français n’a jamais été en mesure d’inquiéter son adversaire , réussissant à chiper le troisième set au tie break mais semblant totalement à bout de force physiquement dans le quatrième set. Il va falloir se refaire une caisse physique en vue de Roland Garros qui se dispute sur terre battue … surface la plus exigeante physiquement. 

Jérémy Chardy 

On va aller vite sur le cas Jérémy Chardy un peu comme la longueur de ses matchs lors de cette tournée américaine. Sa défaite au premier tour des qualification à Cincinnati face au jeune espoir Finlandais Ruussuvuori ( 6/0 6/4) en 1h01 de jeu n’augurait déjà rien de bon pour l’US Open. Face à Andrey Rublev pour son premier tour  il n’a jamais existé et perdu en 3 sets. Lui qui est devenu papa a logiquement pouponné pendant le confinement et a avoué ne pas s’être entraîné suffisamment pour ce grand chelem. Allez au boulot Jérémy la rentrée c’est pour tout le monde !    

    

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here