Tennis

US Open 2022 : Iga Swiatek, nouvelle reine de New-York

Swiatek US Open

Pour sa 13e journée, l'US Open accueillait la finale dame entre Iga Swiatek et Ons Jabeur. Au terme d'un match maîtrisé bien que stressant à la fin, c'est la Polonaise qui a remporté le titre à Flushing Meadows. Un troisième titre du Grand Chelem dans son armoire à trophée. 

Swiatek mieux préparée

En avant match, on sentait une Iga Swiatek favorite de par son expérience en Grand Chelem, son statut de n°1 mondiale incontesté et des stats. En effet, la Polonaise restait sur neuf victoires sur ses neuf dernières finales sur le circuit WTA. Ce match à Flushing Meadows n'a pas échappé à la règle pour lui offrir un joli 10/10, sans perdre un seul set et donc par conséquent en alignant 20 sets consécutifs. Dans le jeu, on sentait une Swiatek bien plus à l'aise que Jabeur. La Tunisienne était tendue, stressée et un peu dépassée par l'événement malgré le soutien du public. La tête de série n°1 a vite mené 3-0 (en huit minutes), puis a remporté le premier set dans la foulé 6/2. La deuxième manche suivait le même scénario. Une Swiatek dominant son adversaire 3-0 avec trois balles de 4-0, avant que le suspense s'installe.

La désormais n°2 mondiale sauve ses balles de double break et marque son premier jeu. La bataille continue et elle commence à grappiller des points, puis des jeux, puis breaks pour revenir à hauteur à 4-4, se procurant même trois balles de 5-4. Toutefois, Swiatek résiste malgré le stress la parcourant et reprend les devants. Les deux femmes vont jusqu'au tie break dans une ambiance électrique. Dans le jeu final, Jabeur renverse une nouvelle fois la situation en menant 5-4 service à suivre. Mais la pression est trop importante pour ses pourtant larges épaules. La Polonaise balaye les trois derniers points pour s'offrir un nouveau majeur.

Une victoire conquérante pour Iga Swiatek. Durant tout le tournoi, elle n'aura pratiqué son meilleur tennis comparativement à sa première partie de saison. Cependant, elle reste la championne. Et gagner en ne jouant pas bien ou au mieux moyennement est la marque des grand(e)s, peu importe le sport. Combien de fois, le Big 3 chez les hommes ont-ils gagné à 30, 40, 50% de leurs capacités par exemple ? Iga Swiatek culmine à la première place mondiale avec le double de points de sa dauphine. Pire encore, elle possède 975 points de plus que la n°2 et 3 mondiale en cumulé. Tout simplement, au-dessus du lot.


Auguste Amar

Rédacteur qui jongle entre le spectacle et les émotions des rings de catch, la folie de la NBA, l'imprévisibilité du tennis et la beauté du football.

Dernières publications

En haut