Tennis

US Open 2022 : les chances des Françaises

Dernier tournoi du Grand Chelem de la saison, l'US Open débute ce lundi à New York avec les plus grandes championnes du circuit WTA qui sont toutes prêtes pour disputer leur premier tour dès ce lundi. Sept au départ à Flushing Meadows, les Françaises ont connu des fortunes diverses lors du tirage au sort. Si deux d'entre elles affronteront chacune l'une des dernières finalistes de l'US Open 2021, le tirage a plutôt été clément pour la majorité des représentantes tricolores. Caroline Garcia en chef de file après sa victoire à Cincinnati, les niveaux de confiance sont très différents dans le clan bleu, état des lieux des différentes joueuses engagées et de leurs ambitions à la veille du coup d'envoi de Flushing Meadows. 

Caroline Garcia, viser les étoiles

En grand manque de confiance pendant plus d'une année et auteure d'une saison 2021 franchement décevante au vu de ses belles années entre 2017 et 2019, Caroline Garcia a entamé son année 2022 avec très peu de réussite et de nouveaux résultats décevants.

Arrivée à Lyon pour y disputer un dernier tournoi avant la tournée nord-américaine au printemps, la Française y connaît un déclic en enchaînant trois victoires de référence dans sa ville. Sans préparation avant Roland-Garros, c'est uniquement lors de la saison sur gazon que Caroline Garcia éclot. Vainqueure du tournoi de Bad Homburg, elle atteint la deuxième semaine à Wimbledon avant de rester en Europe pour disputer quelques tournois sur terre battue avant de partir pour la préparation de l'US Open. Avec un nouveau succès à Varsovie en battant notamment la numéro 1 mondiale, Iga Swiatek, à domicile, la Française débarque pleine de confiance sur le continent américain.

Malgré une défaite au premier tour à Montréal, elle s'inscrit aux qualifications de Cincinnati, tournoi qu'elle remportera au terme de dix jours d'une intensité et d'une autorité rarement observée chez la Lyonnaise. Victorieuse de Petra Kvitova en finale, elle arrive donc à New York sur une très belle série et une forme exceptionnelle.

Grâce à un jeu porté vers l'attaque, très agressif, elle assume enfin des principes de jeu qui lui permettent de dominer physiquement ses adversaires en ne leur laissant que très peu de solutions et tentera de rééditer ces dernières performances pour atteindre au moins la deuxième semaine en profitant d'un tableau assez abordable en affrontant la Russe Rakhimova eu premier tour et éventuellement la Brésilienne Haddad Maia dans un éventuel troisième tour qui sera déjà plus relevé.

Alizé Cornet et Harmony Tan, deux outsiders peu vernies au tirage

Alors qu'elle semble avoir atteint la maturité dans son jeu et surtout dans son approche mentale des rencontres, Alizé Cornet entame un nouveau Grand Chelem consécutif, devenant tenante du titre du record dans l'ère open, battant sur sa 63ème participation la Japonaisa Ai Sugiyama. Bien au-delà de l'aspect “record” de cette participation, la Française arrive avec un bon niveau affiché lors de la tournée de préparation outre-Atlantique. Pas en réussite à Cincinnati, elle a regagné de la confiance à Cleveland la semaine dernière en atteignant les demi-finales, ne s'inclinant que face à la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich, future vainqueure du tournoi.

Le tirage au sort réserve pourtant une affiche qui sera loin d'être facile à aborder avec un match face à la Britannique Emma Raducanu, dernière vainqueure de l'US Open et qui défend 2000 points cette semaine à New York. Si la révélation de la saison dernière a changé de statut depuis un an, il faut reconnaître que sa confirmation au plus haut niveau n'a pas été effectuée et que la Française semble tout à fait capable de passer un premier tour relevé. Avec un potentiel troisième tour face à Naomi Osaka ou Danielle Collins, le tableau est relevé mais pourrait convenir au jeu de la Français qui est toujours très solide dans l'échange.

Révélation du dernier tournoi de Wimbledon dans le clan français avec notamment une victoire retentissante face à Serena Williams au premier tour sur le court central, Harmony Tan a très peu joué depuis. Arrivée depuis début août sur le continent nord-américain, la Française a joué des tournois mineurs d'abord, à Concord et à Vancouver pour des résultats décevants, elle s'est ensuite extraite des qualifications du tournoi de Cleveland avant de s'incliner au premier tour. Face à la Canadienne Bianca Andreescu qui a fait le choix de ne pas prendre part au tournoi de Cincinnati, elle devra montrer ses qualités de combattantes pour espérer rivaliser avec celle qui l'avait emporté à la surprise générale à New York en 2019.

Les autres Françaises engagées dans cet US Open 2022

Quatre autres Tricolores seront au programme de ce premier tour à New York. Parmi elles, une a hérité d'un des tirages les plus compliqués. Opposée à la récente vainqueure de Wimbledon, Elena Rybakina, Clara Burel a un immense défi pour tenter de rallier le deuxième tour.

Autre tirage très compliquée pour le clan tricolore avec l'une des révélations de Roland Garros, l'expérimentée Léolia Jeanjean qui sera opposée à l'une des favorites du public américain, la toute jeune Coco Gauff.

Océane Dodin jouera son premier tour face à la dernière finaliste de l'US Open, la Canadienne Leylah Fernandez qui arrive avec très peu de références alors que Diane Parry sera opposée à la Chinoise Wang avant un éventuel second tour face à la Grecque Maria Sakkari.


Dernières publications

En haut