US Open (F) : Naomi Osaka au 2e tour sans convaincre

0
Naomi Osaka, US Open, 2020
Naomi Osaka en action contre Misaki Doi Crédit Photo : Adam Glanzman/USTA
Ligue 1

Pour son entrée en lice dans cet US Open 2020, Naomi Osaka n’a pas vraiment convaincu. Inconstante, la Japonaise a eu besoin de 3 sets pour écarter sa compatriote Misaki Doi (6/2 5/7 6/2). Elle affrontera au prochain tour Camila Giorgi.

Ce n’était pas du grand Naomi Osaka, mais c’est passé quand même. La Japonaise signait son retour depuis son forfait sur blessure pour la finale de Cincinnati, il y a 2 jours. Malgré une performance en dent de scie, la tête de série numéro 4 du tournoi se qualifie pour le 2e tour aux dépends de Misaki Doi en 3 sets (6/2 5/7 6/2). Si elle n’est jamais apparu gênée physiquement, Osaka devra gommer ses passages à vide, sous peine de subir de mauvaises surprises.

Départ canon… puis montagnes russes

Le match avait pourtant très bien démarré pour elle. Le premier set est quasi-parfait : peu de déchets (seulement 5 fautes directes), un jeu au filet parfait (5/5) et une efficacité redoutable (2/3 sur balles de break). Au bout d’un peu plus de 30 minutes, la manche initiale est en poche. La rencontre est alors bien partie pour finir en correction.

Cependant, le scénario linéaire du début de rencontre va alors prendre des airs de montagnes russes. Osaka connaît un premier passage à vide et concède le break d’entrée. Alors que Doi sert pour le set, elle reprend ses esprits pour revenir à 5/5. Mais, plombée par son imprécision (20 fautes directes dans le 2e set) et lâchée par sa deuxième balle (38% de points gagnés derrière), la numéro 9 mondiale finit par craquer sur un coup droit dans le filet.

Osaka finit par se ressaisir dans un dernier set mieux maîtrisé et finalement sans histoire. Une fin de match qui ne doit occulter l’inconstance étalée par la joueuse. Si elle a montré dans le premier set que, concentrée, peu de joueuses peuvent l’arrêter, elle a aussi affiché ses difficultés à rester constante sur la totalité du match. Contre la modeste 81e mondiale, ça peut passer. Contre une joueuse plus référencée, ce sera plus compliqué.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here