ATP

US Open (H) : la promenade de santé continue pour Daniil Medvedev

Tranquille comme Daniil Medvedev. Au bon souvenir de l’an passé, le Russe continue son bonhomme de chemin à New York. Le voilà au troisième tour après une victoire en trois sets face à O’Connell (6-3/6-2/6-4). 

 

Déjà intraitable lors de son entrée en lice face à Federico Delbonis mardi, Daniil Medvedev n’aura mis guère plus de temps à se défaire de Christopher O’Connell sur le court Louis Armstrong, ce jeudi soir. Sous pression dès son premier jeu de service, avec notamment une balle de break à sauver, l’Australien n’a en effet jamais semblé être en mesure de pouvoir ne serait-ce qu’inquiéter le 5e joueur mondial.

Après avoir résisté pendant sept jeux, la 116e raquette mondiale a craqué lors du huitième, concédant un break rédhibitoire pour l’issue de la première manche (remportée 6 jeux à 3 par le Russe). Comme à son habitude très solide au service et en fond de court, Medvedev n’a laissé que des miettes à son adversaire, se permettant même quelques “hot-shots” dont il a le secret pour s’emparer du service de l’Australien. Semble-t-il quelque peu diminué physiquement, Christopher O’Connell n’a eu d’autres choix que de défier le Russe depuis sa ligne de fond (domaine où ce dernier, évidemment, excelle).

Malgré une générosité à l’effort souvent visible peu importe le score, l’outsider de cette rencontre n’est malheureusement pour lui jamais parvenu à trouver des solutions pour tenter de bousculer le finaliste sortant. Après un deuxième set totalement maîtrisé, Daniil Medvedev ne s’est ensuite pas fait prier pour boucler la rencontre en trois manches, dans l’optique de se préserver en vue de ses prochaines échéances.

 

Une victoire finale 6-3/6-2/6-4, qui permet au protégé de Gilles Cervara de rejoindre le troisième tour, et de s’affirmer encore un peu plus comme le grandissime favori d’une partie de tableau où Pella ou Dimitrov ont prématurément disparu. Un statut qu’il devra assumer dès ce samedi, à l’occasion d’un affrontement face à J-J. Wolf qui déterminera l’identité d’un qualifié en deuxième semaine à Flushing Meadows.

 

Crédit photo de l’image en Une : Le 10 Sports

 

Grégoire Allain

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
commodo Donec Sed Curabitur risus quis efficitur.