Une merveille pour le Vermeille ?

0
Valia

Après une longue durée d’abstinence sur les hippodromes, les aficionados des courses de chevaux, à condition d’être masqués, peuvent dorénavant se rendre sur les champs de courses. Après plus de quatre mois d’absence sur les hippodromes Parisiens, j’ai eu ce jeudi, la chance de voir une petite merveille.

 

Née de l’union de la très bonne Veda, deuxième à Longchamp du Prix Daniel Wildenstein et de Sea the Stars, Vainqueur de l’Arc de triomphe 2009 après avoir enlevé le Derby d’Epsom en Juin 2009, Valia était l’attraction du jour.

Lauréate pour ses premiers pas fin Juin sur l’hippodrome de Clairefontaine-Deauville, Valia était attendue au tournant (de Boulogne). Cette fois-ci, c’était le grand bassin qui l’attendait.

Valia

Pour éviter tout suspens, on peut dire que la pensionnaire d’Alain Royer Dupré s’est offert une véritable balade de santé dans la phase finale. Après avoir longtemps attendu, Gérald Mossé a lancé sa pouliche en dehors. En moins de temps que pour l’écrire, Valia s’est moquée de ses rivales.

Une fois de plus la sempiternelle question va se poser: mais qu’a t-elle battue? C’est certainement la nouvelle interrogation qui brûle les lèvres de ceux qui doutaient déjà de la classe de la représentante de H.H. Aga Khan lors de sa victoire à Clairefontaine.

Cette fois-ci, il y avait un lot comme disent les érudits des courses. La quatrième des Oaks d’Epsom n’était t-elle pas inscrite au programme? Une pensionnaire de l’exceptionnel John Gosden, Majectic Noor montée par Lanfranco Dettori pouvait aussi faire douter d’une victoire Française, surtout en ces temps de disette pour les bleus.

Certes ce ne sont pas non plus des foudres de guerre, mais la barre était quand- même bien plus haute qu’au début pour la fille de Veda.

Aux courses aucune certitude n’existe. Mais pour ma part, il y a du Prix Vermeille dans cette pouliche. Pour certitudes, Valia possède beauté et tenue. Reste un manque de métier. Possible que son programme passe par une course à Deauville et ensuite en cas de réussite pourquoi pas en septembre le Prix Vermeille

Maintenant, il serait bon qu’elle ne tourne pas vinaigre en étant qu’un feu de paille en suivant le mauvais exemple de https://wesportfr.com/siyarafina-une-peinture-dans-le-louvre/

A suivre…

 

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here