Ça roule…

Victoire difficile pour De Gendt, Alaphilippe en jaune !

Fin de la première semaine de ce Tour 2019, une semaine bien éprouvante qui s’est terminée par une étape très très accidentée entre Mâcon et Saint-Etienne. Si des gros baroudeurs ont tenté leurs chances, le peloton était décidé à manœuvrer dans le final.

Fin de la première semaine de ce Tour 2019, une semaine bien éprouvante qui s’est terminée par une étape très très accidentée entre Mâcon et Saint-Etienne. Si des gros baroudeurs ont tenté leurs chances, le peloton était décidé à manœuvrer dans le final.

Une échappée solide

Une échappée s’était décidée à viser la victoire dans le Forez. 4 hommes ont eu un bon de sortie du peloton et quelle échappée. Constituée de Thomas de Gendt, Ben King, Alessandro de Marchi et Niki Terpstra, cette échappée est pleine d’expérience et de victoires d’étapes sur des grands tours. Malheureusement pour eux, l’écart n’a jamais été réellement conséquent, contrôlé par un peloton plein d’ambition pour une victoire d’étape et même pour un possible maillot jaune notamment pour Julian Alaphilippe. Finalement, l’échappée s’est coupée en deux, laissant filer De Marchi et De Gendt ensemble face à un relief tortueux et contre un peloton lancé par les équipes Deceuninck-Quick-Step, EF Education First et Astana.

Frayeur chez Ineos

Une chute est intervenue à 15 kilomètres de l’arrivée dans une descente vers la dernière ascension de la journée, toute l’équipe Ineos s’est arrêté suite à une chute de son leader Geraint Thomas ainsi que Giani Moscon dont le vélo a été pulverisé. Une vingtaine de secondes de retard au moment d’attaquer l’ascension à 14 kilomètres de la ligne. Au même moment, Thomas de Gendt lâche Alessandro de Marchi dans l’ascension de la côte de la Jaillère. Finalement Thomas, bien ramené par Wout Poels a réussi à rentrer très fort dans l’ascension.

Le show français

Si le 14 juillet est demain, le show tricolore est déjà commencé, un duo Alaphilippe – Pinot décolle dans l’ascension de la côte de la Jaillère, permettant à Pinot de reprendre 2 secondes de bonification et 5 secondes pour Alaphilippe qui revient donc à 1 seconde de Ciccone avant le sprint vers Saint-Etienne. Nibali lui a explosé dans cette même ascension. Les deux hommes ont mis une dizaine de secondes d’avance sur le peloton qui se regarde, De Gendt lui continue son numéro en tête. Au final, De Gendt aura été une victoire difficile mais incroyable devant le duo incroyable Pinot – Alaphilippe, ce dernier reprend la plus belle des tuniques, une semaine incroyable pour ces deux français ! Chapeau et merci !

Crédit photo : Bertrand Metayer/Le Parisien

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
porta. sed dictum vel, nunc elit. diam ut