Tennis

Wimbledon : Coup de tonnerre pour Andy Murray

Opéré du dos après le Queen's, Andy Murray a renoncé ce mardi à participer à Wimbledon en simple. Le Britannique devrait tout de même s'aligner sur le tournoi cette année.

Il espérait sans doute mieux pour son dernier Wimbledon, mais son corps ne lui a pas laissé le choix. Prévu dans le tableau simple masculin du Grand Chelem anglais, où il devait faire son entrée ce mardi contre le Tchèque Tomas Machac, Andy Murray a finalement dû renoncer. Le Britannique, opéré du dos il y a une dizaine de jours pour se faire enlever un “gros kyste qui comprimait (ses) nerfs” après le tournoi du Queen's, a jugé qu'il n'avait pas les sensations nécessaires pour s'aligner.

“Malheureusement, malgré les efforts incroyables qu'il a déployés pour se rétablir depuis son opération il y a un peu plus d'une semaine, Andy a pris la décision très difficile de ne pas jouer le simple cette année”, a-t-on pu lire dans un communiqué.

Dernières émotions en double ?

“Extrêmement déçu”, Andy Murray sera remplacé par le Belge David Goffin dans le tableau principal masculin. Malgré ce renoncement, le Britannique devrait tout de même avoir une occasion de faire correctement ses adieux au All England Club. Il a ainsi prévu de s'aligner en double avec son frère Jamie, tournoi qui débute un peu plus tard dans la semaine. “Il a confirmé qu'il jouerait en double et qu'il se réjouissait de participer à Wimbledon pour la dernière fois”, avance le même communiqué.

À 37 ans, Andy Murray vit les dernières heures de sa carrière, lui qui a prévu d'annoncer sa retraite après les Jeux olympiques de Paris 2024. Vainqueur à deux reprises en simple à Wimbledon (2013 & 2016), l'ancien n°1 mondial venait sur le gazon londonien pour “ressentir cette effervescence une dernière fois et tourner la page”. Il faudra donc se résigner à ce que ces émotions soient vécues en double et non en simple, comme il l'avait initialement prévu.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut