Tennis

Wimbledon (F) : Barty lâche un set mais réussit son entrée en lice

Ashleigh Barty Wimbledon 2021

La numéro 1 mondiale Ashleigh Barty a remporté son premier tour de l'édition 2021 de Wimbledon. Son adversaire, la revenante Carla Suárez Navarro, a proposé une belle résistance, poussant l'Australienne au set décisif avant de capituler (6/1 6/7(1) 6/1).

Deux récitals séparés par un baroud d'honneur. Voilà comment on pourrait résumer l'entrée en lice d'Ashleigh Barty à Wimbledon. Alors qu'elle partait pour conclure rapidement son premier tour, l'Australienne a finalement eu besoin de 3 sets et 1 h 44 pour s'imposer (6/1 6/7(1) 6/1). La numéro 1 mondiale s'est heurtée à la très belle résistance de la survivante Carla Suárez Navarro.

Pourtant, le match avait très bien commencé pour Barty. Impeccable derrière sa première balle (6 aces, 93 % de points gagnés), en réussite sur son jeu au filet (4/4), l'Australienne asphyxie Suarez Navarro tout au long du premier set. Les soucis physiques qui l'avaient forcée à l'abandon à Roland-Garros semblent loin désormais. Sur le gazon londonien, elle donne la pleine mesure de son jeu, rempli de variations et de finesse.

Barty a laissé revenir

Cependant, le deuxième set propose un tout autre scénario. Suárez Navarro change quelque peu son approche et tente de prendre un peu plus souvent le jeu à son compte. Une tactique qui porte ses fruits : plutôt à l'aise au filet (6/8), l'Espagnole voit surtout Barty enchaîner les erreurs inhabituelles (26 fautes directes). Elle prend alors de plus en plus de confiance, aidée par un public qui l'encourage un peu plus que son adversaire. Ainsi, quand Barty sert pour le match à 5/4, Suárez Navarro réussit à lui résister pour revenir à 5/5 et forcer un tie-break. Plus solide, l'Espagnole remporte sans trembler le jeu décisif, s'offrant un dernier frisson au All-England Club, alors qu'elle dispute son dernier Wimbledon.

Vexée, Barty éteint dans la foulée les espoirs d'un exploit en remportant 20 des 22 premiers points du set décisif. L'histoire aurait pu être belle pour Suárez Navarro, qui a bataillé 9 mois contre le cancer pour avoir une chance de terminer sa carrière sur les courts. Mais vidée par la manche précédente, l'Espagnole capitule dans la dernière manche. En 21 minutes, Barty conclut l'affaire aussi vite qu'elle l'a démarrée.

Crédit photo : Peter Nicholls/Reuters

Dernières publications

En haut