ATP

Wimbledon (H) : Novak Djokovic et Denis Shapovalov ne font pas dans le détail

Dans une journée de lundi déjà mémorable en tant que dernière édition à programmer l’ensemble des huitièmes de finale le même jour, le numéro 1 mondial Novak Djokovic a fait un pas de plus vers le Grand Chelem calendaire en se défaisant très tranquillement du Chilien Cristian Garín en trois petits sets. Même score en faveur du Canadien Denis Shapovalov qui a lui fait très forte impression en s’offrant sans trembler l’Espagnol Roberto Bautista-Agut. 

Djoko, toujours plus fort ?

Débutant sa partie par un break, phénoménal au service avec seulement 13 points cédés sur sa mise en jeu durant tout le match et un tout petit sur le premier set, le Serbe n’a fait qu’une bouchée d’un Chilien déboussolé. Grandissime favori de la rencontre, Novak Djokovic n’a jamais douté face à un joueur contre qui il n’a jamais perdu le moindre set et qui repart néanmoins de Londres avec un beau huitième de finale sur une surface qu’il ne goûte que très peu.

Attention à la prochaine marche pour Novak Djokovic qui rencontrera le Hongrois Márton Fucsovics, tombeur d’Andrey Rublev, un joueur qui lui a toujours pris une manche lors de leurs deux premiers affrontements, l’occasion de voir le Serbe trembler, enfin ?

Denis Shapovalov confirme sur gazon

Après une “saison” sur terre battue plus que courte avec seulement 12 matchs disputés et un Roland-Garros manqué en raison d’une blessure à l’épaule, le prodige canadien renaît sur l’herbe londonienne avec un bel enchaînement après sa demi-finale lors de l’ATP 500 de Londres face au local Cameron Norrie. Une petite semaine après sa bataille face à Kohlschreiber, et trois jours après avoir mis fin aux espoirs d’Andy Murray, le Canadien a dévoré l’Espagnol Roberto Bautista-Agut en trois manches (6/1 6/3 7/5) malgré une prestation moyenne au service (60% de première balle) mais bien plus tranchant dans l’échange et agressif en retour avec moins de 50% de coups gagnés derrière sa première balle pour son adversaire du jour.

Au tour suivant, le Canadien aura fort à faire face à un joueur qui a beaucoup bataillé aujourd’hui, Karen Khachanov qui revit depuis le début de la semaine et qui s’est offert le scalp du jeune Américain Korda en cinq manches et près de quatre heures de jeu.

Suite et fin de ces huitièmes de finale à suivre en ce moment même avec un alléchant Auger-Aliassime – Zverev et un enchantant Federer – Sonego pour conclure qui pourrait nous réserver un très beau début de soirée dans ce tournoi masculin.

 

Crédit image en une : Wimbledon
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire