WRC

WRC : Nouvelle performance de choix pour Adrien Fourmaux

Encore une fois régulier lors du rallye de Pologne, le pilote français Adrien Fourmaux a confirmé son excellente saison en allant décrocher son troisième podium de l'année.

Et dire qu'avant le début de l'année 2024, il n'avait encore connu la joie de monter sur le podium d'un rallye WRC. Cela est désormais un lointain souvenir pour le pilote tricolore Adrien Fourmaux. Pourtant, il était tout sauf évident d'imaginer une telle réussite pour ce dernier. Face aux Toyota et aux Hyundai qui sont bien plus performantes, le Français a réussi à se démarquer grâce à un pilotage propre lui permettant de limiter les erreurs, et de profiter de celles des autres.

“Ce n'est pas un podium de raccroc”

Ce weekend sur les routes polonaises en revanche, c'est bien sa régularité dans la performance qui lui a permis d'aller chercher la 3e place derrière les Yaris de Kalle Rovanperä et Elfyn Evans. 4e avant l'ultime journée, il aura profité de la mauvaise journée réalisée par Andreas Mikkelsen pour grappiller une position. Ainsi, comme en Suède et au Kenya en début d'année, il décroche une 3e place inespérée. Mais cette fois-ci, comme il l'a précisé à l'Équipe, ce podium polonais a une saveur encore plus particulière : “C'est un beau podium. En Suède on avait bien roulé le samedi mais on avait géré le dimanche. Au Kenya, c'était un podium d'intelligence, sans prise de risque au bout d'une course d'attente. Mais là, on a joué le podium du début à la fin. Ce n'est pas un podium de raccroc”.

Dans la lignée de son pilote tricolore, l'écurie M-Sport réalise également des progrès, notamment grâce à l'utilisation du centre de performances de Ford, aux États-Unis. Des progrès drastiques ont notamment été réalisés sur les pistes en asphalte. Cela laisse donc espérer de nouvelles belles performances pour l'autre pilote tricolore, alors que Sébastien Ogier avait dû lui déclarer forfait avant le rallye. Actuellement 5e du classement général des pilotes, Fourmaux a solidifié sa position, et n'est plus qu'à une seule unité d'Ogier, 4e. De quoi renforcer l'appétit débordant du Nordiste.

Suiveur assidu de sport au sens large, je partage ma passion depuis une dizaine d'années peu importe le terrain ! Basket, hockey sur glace, cyclisme, tir, escrime, je consomme tout ce qui se présente avec gourmandise.

Dernières publications

En haut