Tennis

WTA Dubaï : Kasatkina et Svitolina en finale

dubaï

Les demi-finales du tournoi de Dubaï ont offert des matchs à issue bien différentes cet après-midi. Si la première partie a été une véritable bataille entre Garbine Muguruza et Daria Kasatkina, la seconde fut beaucoup plus calme entre Elina Svitolina et Angelique Kerber. Résumé.

Kasatkina au forceps

Dans la première demi-finale, Daria Kasatkina s'est imposée 3-6/7-6(11)/6-1 face à l'espagnole Garbine Muguruza. Au bout de 2 heures et 33 minutes, la russe remporte un nouveau marathon cette semaine à Dubaï pour rallier ainsi sa première finale de la saison. Le chemin de la victoire fut cependant semé d'embûches pour Kasatkina aujourd'hui.

Cette dernière ayant fait face à une pression énorme de la part de son adversaire. En effet, Muguruza n'a cessé durant un set et demi de produire un tennis offensif accompagné d'un service extrêmement solide. Insistant sur le coup droit de sa cadette pour faire le break dans le premier set, la numéro 4 mondiale se permet même de varier ses schémas d'attaque dans la seconde manche; le tout en investissant avec panache le filet. A 6-3/4-3 service Muguruza, on voit alors mal comment Daria Kasatkina va remonter la pente. D'autant qu'elle a bien du mal à appliquer les conseils de son coach (de s'appuyer sur son coup droit notamment) et a semblé au bord de la rupture mentale à 3 partout.

Mais l'espagnole se tend au moment de faire la différence. Elle a beau servir pour le match à 5-4, ses zones de frappes se font de moins en moins précises et ses premières balles de service ne passent plus. Kasatkina serre alors les dents et se défend du mieux qu'elle peut. Elle parvient à pousser son adversaire dans un jeu décisif et sauve 5 balles de matchs dans ce dernier. Et c'est finalement sur le score étonnant de 13 points à 11 que la russe renverse la situation.

Rattrapée par la pression, Muguruza ne parviendra pas dans le troisième set à retrouver une dynamique. Ses incursions au filet désormais hésitantes en début de manche lui sont fatales. Elle accumule les fautes directes et l'ultime manche bascule largement dans l'escarcelle de Kasatkina.

Pour Muguruza, cette quinzaine au Moyen-Orient se veut rassurante (6 victoires pour 2 défaites). Il faudra ainsi veiller à rester sur cette dynamique après son début de saison raté en Australie.

 

Bis repetita pour Svitolina

La seconde demi-finale entre Elina Svitolina et Angélique Kerber a connu elle beaucoup moins de suspense. Dans ce remake (les deux joueuses s'étaient affrontées à Dubaï en 2017 à ce même stade), c'est l'ukrainienne qui s'est à nouveau imposée en 2 sets.

Malgré quelques hésitations et de multiples breaks en début de match, Svitolina est parvenue progressivement à prendre l'ascendant dans la manche initiale (6-3). Et à face une adversaire qui affiche une attitude quasi-nonchalante sur le court, la top seed du tournoi reste pleinement concentrée. Elle parvient à débreaker son adversaire pour revenir à 2-2 dans le second set et prend le dessus sur l'allemande sur les plans physique et mental. Kerber offre un nouveau break sur une double-faute et se condamne alors dans cette demi-finale. Son adversaire n'a pas à forcer et remporte aisément le second set 6-3.

On attendait peut-être un peu mieux de Kerber après sa fantastique tournée australienne. Mais l'ancienne numéro un mondiale s'est montrée trop tendre dans les moment-clés face aux toutes meilleures. Cette tournée reste tout de même très positive et maintient le fait qu'il faudra indéniablement compter sur l'allemande cette saison.

La récupération physique de Daria Kasatkina sera demain la principale interrogation de la finale. La russe a en effet passé près de 9 heures sur les courts de Dubaï cette semaine. Quant à Svitolina, elle a montré jusqu'à présent de belles choses sur le plan mental. Mais on sait qu'elle peut encore dégoupiller dans les grands moments … Finale à suivre donc demain dès 16h !

 

 

 

Dernières publications

En haut