WTA Indian Wells : Récap’ d’avant-tournoi

0
Crédit : Carole Bouchard
Ligue 1

Considéré comme le “cinquième grand chelem de la saison” sur le circuit WTA, le tournoi californien peut souvent apporter son lot de surprises en l’espace de dix jours. A l’instar d’Elena Vesnina qui avait décroché le titre à la surprise générale l’an passé. Petit tour d’horizon avant cette édition 2018.

Les favorites

Caroline Wozniacki : la danoise réussit pour le moment une saison quasi-parfaite. Auréolée en Australie de son premier titre du Grand Chelem, elle est parvenue par la même occasion à reprendre la place de numéro 1 mondiale … avant de se faire coiffer au poteau par Simona Halep un mois plus tard. Indian Wells est un tournoi qui a souvent réussi à Wozniacki (titrée en 2011 et finaliste en 2010 et 2013) et il faudra évidemment compter sur son excellente forme. L’acquisition d’un deuxième titre ici sera en tout cas le minimum syndical si elle veut espérer reprendre le statut de leader au classement.

Elina Svitolina :  la numéro 4 mondiale s’est dorénavant installée en patronne des tournois Premier (5 titres en 12 mois). Et à défaut de trouver pour le moment les clés mentales pour aller au bout d’un Grand Chelem, remporter un Premier Mandatory semble un objectif totalement réalisable pour l’ukrainienne.

 

Elles jouent gros

Elena Vesnina : la trentenaire russe avait étonné tout le monde en soulevant le trophée l’année dernière ! Mais à l’instar de sa demi à Wimbledon en 2016, Vesnina n’a pas réussi à conserver sa bonne dynamique en simple sur la suite de la saison. Avec un probable seizième contre Kerber, la défense de son titre s’annonce bien ardue …

Svetlana Kuznetsova : finaliste maudite à Indian Wells (trois défaites à ce stade), l’une des routardes du circuit effectue là son retour à la compétition. Absente durant de longs mois suite à une opération au poignet, la russe joue gros à Palm Springs.

Kristina Mladenovic : la franco-serbe a joué aux montagnes russes la saison dernière et Indian Wells a fait partie des tournois où elle a pu briller (demi-finaliste). Les trois prochains mois s’annoncent donc cruciaux pour le classement de Kiki. Mais là où il y a de la pression, elle a su se montrer bien présente, notamment à Saint-Pétersbourg et en Fed Cup.

 

C’est le mystère …

Serena Williams : c’est LE come-back de l’année ! La joueuse la plus titrée de l’Ere Open va effectuer demain soir son retour sur les courts. Annoncée initialement à Melbourne, l’ex-numéro un mondiale a préféré prolonger sa préparation de quelques semaines pour être fin prête. Les quelques balles échangées à New-York ont en tout cas montré que l’américaine semblait prête après son passage par la case maternité.

Victoria Azarenka : autre retour mais dans un contexte bien différent. Absente de longs mois suite à un problème de garde de son enfant, la bélarusse a montré la saison dernière qu’il lui fallait peu de matchs pour retrouver le rythme de la compétition. Elle s’annonce ainsi comme un véritable épouvantail lors des premiers tours.

Simona Halep : auteure d’un très bon début de saison, on avait laissé la roumaine déclarer forfait juste après son quart de finale à Doha. Incertaine suite à une blessure au pied, Halep a finalement choisi de s’aligner en Californie. Elle aura sûrement à coeur de défendre au mieux son statut actuel de reine du circuit.

 

Outre les retours de Serena et d’Azarenka pour ce premier tour, on oubliera pas aussi de suivre les affrontements entre Bencic et Babos ainsi que Sharapova et Osaka. Début des matchs à 20h.

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here