Tennis

WTA : Les favorites pour l’US Open 2022

Après un mois de préparation au dernier tournoi du Grand Chelem de la saison et deux tournois disputés à Toronto et Cincinnati qui ont tenu toutes leurs promesses, Flushing Meadows est sur le point de s'ouvrir avec un plateau de favoris qui s'annonce assez large tant aucune tête d'affiche ne se détache en tant que grande favorite. Malgré sa préparation en demi-teinte, Iga Swiatek semble être la mieux armée pour tenter de conclure en beauté une saison exceptionnelle alors Simona Halep, Cori Gauff ou encore Ons Jabeur sont celles que l'on peut assez facilement citer comme outsiders. Etat des lieux des forces en présence avant l'US Open et zoom sur les favorites de ce tournoi.

Iga Swiatek, remettre la marche avant ?

Quelque chose s'est brisée pour la Polonaise depuis Roland Garros. Imbattable de mars à à début juillet, Iga Swiatek a calé pour la première fois face à Alizé Cornet à Wimbledon puis une seconde fois contre Caroline Garcia, chez elle, à Varsovie. Après deux rencontres qui ont stoppé net la série exceptionnelle construite depuis la fin de l'Open d'Australie, elle semble avoir des moments d'irrégularité bien plus fréquents qu'elle n'avait pu en avoir précédemment. En attestent également ses deux derniers tournois à Toronto et Cincinnati, où elle s'est inclinée à deux reprises lors de son second match, contre la Brésilienne Haddad Maia et assez sèchement face à Madison Keys dans l'Ohio.

Arrivée à l'US Open avec un statut de favorite malgré ses récents revers, la Polonaise débutera par un match important et intéressant à suivre face à l'Italienne Paolini.

Quelles sont les autres candidates à une victoire à New York ?

Souvent citées comme celles capables de gêner Iga Swiatek dans la conquête d'un second titre du Grand Chelem cette année, Naomi Osaka et Simona Halep sont les deux joueuses expérimentées capables de faire preuve de régularité sur deux semaines. Si la première citée n'a pas de résultats probants cette saison depuis Miami et sa finale perdue … face à Swiatek, elle reste habituée des grands rendez-vous et sera redoutée de toutes ses adversaires à New York. Alors qu'elle semble débarrassée de tous ses problèmes hors du court qui ont gâché une grande partie de son année 2021 et le début de l'année 2022, la Japonaise tentera de faire parler son statut et ainsi retrouver les sommets qui lui échappent depuis désormais de nombreux mois.

Victorieuse au Canada, Simona Halep aurait été annoncée comme favorite au même titre qu'Iga Swiatek s'il elle n'avait pas inquiété les observateurs en étant obligée de jeter l'éponge à Cincinnati. Si très peu de nouvelles ont filtré sur son état de santé, elle reste la joueuse la plus à même d'inquiéter la numéro 1 mondiale qu'elle ne pourrait retrouver qu'en finale.

Caroline Garcia peut-elle le faire ?

Récente vainqueure du tournoi de Cincinnati, Caroline Garcia arrive avec un nouveau statut à Flushing Meadows. Très en vue depuis le mois de juin et ses trois titres en trois mois, la Française arrive avec le plein de confiance dans la plus grande ville des Etats-Unis.

Déterminée et sûre de son jeu, elle n'a laissé aucune chance à ses adversaires lors de son dernier succès dans l'Ohio, signe tangible de sa solidité avant de débuter l'US Open. Ayant souvent beaucoup de mal à enchaîner après se succès, il faudra surveiller ses premiers tours et ensuite croiser les doigts pour la voir accumuler de la confiance et devenir redoutable dans la deuxième semaine.

Quelles sont les principales outsiders de ce tournoi ?

  • Emma Raducanu, pour la belle histoire ?

Lauréate en titre du tournoi l'année dernière, la Britannique n'a pas confirmé les espoirs placés en elle cette saison. En défendant 2000 points à Flushing Meadows, c'est donc une pression immense liée à son statut qui est en jeu après des tournois de préparation aux résultats mitigés. Dans un premier tour face à Alizé Cornet, l'attente sera immense pour la droitière de 19 ans.

  • Elena Rybakina, s'imposer pour le doublé

Imbattable lors de la dernière édition de Wimbledon, la Kazakhe a réalisé une belle préparation sur le continent nord-américain. Seulement défaite par Madison Keys à Cincinnati, on la sait désormais capable de contenir la pression pendant deux semaines en Grand Chelem, la possibilité pour elle de remporter un second tournoi majeur consécutif.

  • Maria Sakkari, la régulière

Loin d'être impressionnante sur la préparation à la tournée américaine, la Grecque est tombée sur deux joueuses coriaces lors des deux derniers tournois. D'abord défaite face à Karolina Pliskova après un victoire face à Stephens, elle est celle qui aura le plus fait douter Caroline Garcia en lui prenant un set pour finalement s'incliner. Toujours aussi régulière dans ses performances, elle va tenter de réaliser un bon tournoi et effacer Roland Garros et Wimbledon, deux tournois très décevants pour elle.

Les surprises qui peuvent réaliser un beau parcours à l'US Open

  • Serena Williams

Annoncé comme le dernier tournoi de la carrière de l'Américaine alors que la principale intéressée ne l'a pas encore annoncé, cet US Open sera l'occasion d'une dernière danse pour l'une des plus grandes légendes du tennis féminin. Avec un seul match gagné sur ses six dernières rencontres, elle débutera cet US Open par un premier tour abordable face à Danka Kovinic.

  • Beatriz Haddad Maia

Très performante au Canada où elle a atteint la finale du tournoi de Toronto, opposée à Simon Halep, la Brésilienne continue sa belle progression au plus haut niveau. Désormais dans le Top 15 WTA, elle pourrait être la surprise pour ceux qui ont peu l'habitude de suivre le circuit et tentera d'atteindre un troisième tour au moins à New York, stade qu'elle n'a jamais atteint sur les trois premières levées du Grand Chelem.

  • Petra Kvitova

Finaliste lors du dernier tournoi de Cincinnati, la Tchèque a affiché un niveau de jeu assez fabuleux pour son retour sur le devant de la scène en WTA. Gagnante du tournoi d'Eastbourne en préparation de Wimbledon, elle n'a été stoppée que par Paula Badosa à Londres avant de se tourner vers la tournée nord-américaine. Sans solution face à Caroline Garcia, elle peut toujours compter sur un physique qui lui donne beaucoup de solidité et un avantage non négligeable grâce à son service.

En résumé, ce dernier tournoi du Grand Chelem de la saison est extrêmement ouvert. Avec peu de joueuses qui semblent proches du niveau que peut afficher Iga Swiatek, il semble que la Polonaise soit celle qui arrive avec le plus de certitudes à New York. Comme très souvent sur le circuit féminin, il y a fort à penser que les surprises devraient être nombreuses et que les têtes de série devront batailler pour tenir leur rang dans un plateau au niveau très homogène.


Dernières publications

En haut