Tennis

WTA – Montréal : le hold-up de Camila Giorgi !

La joueuse italienne vient de remporter le plus gros tournoi de sa carrière au Canada. Camila Giorgi domine Karolína Plíšková 6/3 7/5 et conclut là une semaine parfaite. 

Giorgi en patronne

On connaissait Camila Giorgi pour son tennis brut et ultrapuissant. Mais peu auraient parié qu'il l'amènerait à l'obtention d'un WTA 1000. Et rien ne semblait pouvoir arrêter l'Italienne de 29 ans cette semaine au Canada. Pas même Karolína Plíšková qui a pourtant bien démarrer cette finale sur le plan tactique. La Tchèque tente en effet de varier le jeu dès qu'elle le peut et de déplacer au maximum son adversaire. Mais Giorgi couvre fougueusement son terrain et empêche ainsi Plíšková de prendre l'avantage. La balle de break sauvée par l'Italienne à 3-2 ci-dessous en est le parfait exemple :

Ce point paraît d'ailleurs être le basculement du premier set. La joueuse italienne prend en effet confiance et maintient une pression sur absolument chaque frappe. Cela lui permet de breaker finalement la première dans le septième jeu. Plíšková se montre démunie et surtout agacée. Elle en casse sa raquette et perd par la suite une seconde fois sa mise en jeu et donc le premier set 6/3.

Le début de la seconde manche fait craindre le pire pour la finaliste de Wimbledon. Elle continue à perdre patience face à la pression adverse pour se faire breaker à 2/1. C'est ensuite à l'Italienne de s'emmêler les pinceaux avec plusieurs double-fautes et une raquette jetée de dépit. Mais la Transalpine se remet en marche et garde une très grosse solidité sur son service et dans ses coups distribués de sa ligne de fond. En face, Plíšková anticipe un peu mieux les attaques croisées mais ne parvient pas à les contrer correctement pour renverser le cours de cette finale.

C'est finalement à 6/5 que la tête de série n°4 rend les armes sur une faute directe et offre ainsi à Camila Giorgi le troisième titre de sa carrière après Linz et Bois-le-Duc.

Quelle semaine pour Giorgi après ses victoires sur Pegula, Gauff ou encore Kvitova ! L'Italienne va faire un bond au classement demain en passant de la 71 à la 34e place mondiale.

Crédit photo : OBN

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début