WTA Stuttgart : Petra Kvitova s’impose en finale !

La finale du jour à Stuttgart proposait un duel inédit sur la terre battue allemande. Anett Kontaveit, 15 ème WTA se confrontait à la 3 ème WTA, Petra Kvitova. Un face à face qui indiquait logiquement l’estonienne en qualité d’outsider face à une habituée des grands rendez-vous. 

Kvitova en patronne 

On connait l’effet percutant des coups de Petra Kvitova quand elle met en place sa stratégie agressive. Et, il semblerait que l’initiative du jour tendait dans cet axe. La tchèque a mis la pression à Kontaveit dès le premier point, aussi bien dans son jeu que dans ses services. Le ton était donné. Et pourtant, à l’image de son début de tournoi plutôt mitigé, il aurait été difficile d’anticiper sa présence sur le Center Court en ce dimanche.

De l’autre côté du filet, la joueuse estonienne de 23 ans n’est pas en reste. Elle ajuste son jeu au niveau imposé par son aînée et tente d’être à la hauteur de l’événement. Rapidement breakée à 4/2, Kontaveit subit la puissance tchèque qui confirme immédiatement en empochant son jeu sur un premier service gagnant. Abattue, Kontaveit profite de l’intervention de son coach pour prendre une bouffée d’air frais. “Allez, c’est une finale, tu as tes chances !” lui murmure-t-il en guise de regain de confiance.

Mais, le mur Petra Kvitova ne compte pas lui laisser une bouffée d’oxygène et s’empare du premier set 6/3 en 31 minutes.

Un set à rallonge

La tornade tchèque continue de sévir au Porsche Tennis Grand Prix en breackant d’entrée. Solide sur ses appuis et dans ses angles, Kvitova étouffe une Kontaveit fébrile. Mais, la favorite n’est pas infaillible et nous rappelle que la WTA s’articule aussi autour de l’inconstance de ses joueuses.

A l’approche de Roland-Garros, il est bon de rappeler que les deux jeunes femmes s’y étaient affrontées l’an passé au troisième tour où l’issue avait été en la faveur de l’estonienne qui avait surpris Kvitova. Un scénario finalement pas si étonnant que ça quand on connait le manque de conclusion de la tchèque dans les grands événements quand elle a le rang de favorite.

Capable du pire comme du meilleur, Petra Kvitova peut rapidement se laisser déborder et offre la possibilité à son opposante de coller au score. Même si de beaux échanges rythment le deuxième set, des fautes grossières reflètent la tension chez les deux joueuses.

C’est finalement en fin de set que les deux joueuses se libèrent et nous proposent un niveau qui nous crispe à nos accoudoirs de canapé. Kvitova se retrouve dos au mur face à une balle de set contre elle et réussit magistralement à se sauver du bourbier. Elle recolle à 5/5 sur une chute de Kontaveit qui nous rappelle la chute d’Irina Begu en Fed Cup la semaine passée face à Pauline Parmentier.

Jusqu’au bout du suspense, les deux joueuses s’accrochent, se disputent les points et nous offrent un tie-break crucial. Une situation qui tourne au fiasco pour l’estonienne qui enchaîne les fautes et laisse la tchèque s’envoler vers la victoire.

Petra Kvitova conclue le match sur un tie-break sans équivoque et succède à sa compatriote Karolina Pliskova. Elle empoche le 27 ème titre de sa carrière et le cinquième sur terre sur le score de 6/3 7/6 (2).

Crédit photo une : Porsche-tennis.de

A propos de l'auteur

Passionnée de sport en général avec une préférence pour le tennis et le biathlon ! On dit qu'en Bretagne il ne pleut que sur les cons... ça tombe bien, je ne vis que des journées ensoleillées.

Poster un commentaire

amet, ipsum mattis luctus neque. elit. ipsum accumsan Aenean in ut quis,