WTA Wuhan : le titre pour Sabalenka

Au terme d’une finale inédite à Wuhan, Aryna Sabalenka s’est imposée en deux manches pour battre Anett Kontaveit. Particulièrement solide cette semaine, la biélorusse s’offre ainsi son second titre sur le circuit WTA et une place dans le top 20.

 

Une affiche surprenante

C’est l’adjectif qui pourrait résumer cette semaine de tennis dans la cité du Hubei. A commencer par cette finale entre deux joueuses non-tête de séries (20e contre 27e). Si elles ont toutes les deux fait leurs preuves sur les courts cette saison, il est rare de voir ce type de finale, qui plus est dans un tournoi Premier. La cause (ou la faute) à un top 10 émoussé pour certaines ou à un manque de confiance pour d’autres. Il n’en fallait pas moins pour que ces deux top 30 se frayent donc un chemin sans pour autant avoir besoin de perfer sur l’ensemble de leurs matchs (une seule top 10 jouée cette semaine pour chacune des finalistes).

 

Sabalenka souffle le chaud et le froid

Il s’agissait aujourd’hui du premier affrontement entre Sabalenka et Kontaveit sur ce court central. Et c’est la biélorusse qui a dicté son jeu de façon la plus efficace. Même si on a pu observer quelques déchets (inévitables au vu de son jeu), Sabalenka a su imposer une cadence redoutable et trop rapide pour son adversaire.

Malgré de beaux contres et un discours positif de la part de son coach qui a su l’aider à rester dans le match, Anett Kontaveit s’est montré trop fébrile pour sa première grande finale. L’estonienne a accumulé les fautes en coup droit (une quinzaine) et son jeu de défense n’a pas fait le poids.

Victoire donc d’Aryna Sabalenka 6-3/6-3 en 1 heure et 12 minutes. Elle remporte ainsi son second titre sur le circuit ;un mois après celui de New Haven.

Masters : mission impossible pour la Biélorusse ?

Les Masters … C’est le pari fou que l’on peut proposer à la native de Minsk. La victoire à Wuhan la propulse à la 12e place à la Race à moins de 700 points de Karolina Pliskova et Kiki Bertens. Ces deux dernières sont actuellement au coude-à-coude pour obtenir la 8e et dernière place qualificative pour Singapour. Si Sabalenka veut obtenir ce précieux sésame, il va lui falloir aller (très) loin à Pékin et jouer Moscou par la suite. Et également espèrer quelques ratés chez ses concurrentes.

Pas facile dira t-on mais on n’oubliera pas qu’une certaine Caroline Garcia était allé chercher le titre à Wuhan avant d’enchaîner superbement par la suite ! De quoi donner de l’espoir à la biélorusse …

Quelque soit l’issue de ces prochaines semaines, Aryna Sabalenka a en tout cas étalé cette saison tout l’étendu de son talent. A elle de tenter de finir sur les chapeaux de roue et d’entamer 2019 dans le top 10 !

Poster un commentaire

justo felis Praesent Sed fringilla leo ipsum accumsan suscipit luctus