Catch

WWE Hall of Fame 2021 : Eric Bischoff, le cerveau de la WCW

À l’occasion de la cérémonie du Hall of Fame 2021, We Sport a décidé de faire les portraits de chaque nouvel intronisé. Précédemment, nous vous présentions Kane, multiple champion par équipe et champion du monde poids lourd. Nous continuons donc cette série de la classe 2021 avec Eric Bischoff, l’homme qui a fait trembler la WWE et Vince McMahon dans les années 90. 

Arrivée à la WCW et début de Monday Nights Wars

Eric Bischoff arrive à la WCW en 1991. À cette époque, la compagnie n’est pas aussi puissante que la WWE, et la rivalité n’est même pas en vue, puisque la WWE occupe les lundis avec Raw, la WCW les samedis. Au début, Bischoff n’est qu’un simple annonceur, mais il va vite monter les échelons, et dès 1994, il devient Vice-Président. 3 ans plus tard, en 1997, il est Président de la WCW, et va tout changer. Il va convaincre Ted Turner d’investir plus d’argent dans la fédération, pour faire de la concurrence à la WWE. C’est comme ça que des noms comme Hulk Hogan, Randy Savage ou encore Bret Hart changeront de bord pour rejoindre la WCW.
Ayant migré le lundi soir, le show de la WCW fait de l’ombre à Raw. Les Monday Nights Wars sont alors nées, et c’est la WCW qui va prendre l’avantage.

 

La NWO avant la chute

Bash at the Beach 1996 est l’un des tournants de l’histoire du catch. Ce soir-là Scott Hall et Kevin Nash étaient opposés à Sting, Lex Luger et Randy Savage. Les Outsiders avaient prévenu avoir un troisième homme dans l’arène. Pendant le match, Hulk Hogan arrive, avant de choquer le monde en se joignant aux Outsiders. Petit à petit, le groupe prend de l’ampleur et Bischoff échangera son rôle de commentateur pour celui de manager de la NWO. Pendant trois années, le groupe va rouler sur la WCW, au point où les fans vont se lasser de la domination de la NWO.
En janvier 1999, la WCW va faire une grave erreur. Comme Monday Nitro était en direct et Raw souvent enregistré des semaines en avance, il arrivait souvent que les commentateurs de Nitro dévoilent les résultats de Raw. Le 4 janvier 1999, Bischoff ordonne à l’un des commentateurs d’annoncer la victoire de Mick Foley dans le Main Event de Raw, pour le titre de la WWE. L’idée de Bischoff était de garder ses téléspectateurs, mais ils sont tous partis pour voir Foley devenir champion. En moins d’un an, Vince McMahon rachètera la WCW.

 

Passage à la WWE

En 2002, Vince McMahon nomme Eric Bischoff comme manager général de Raw. Il profite de cette occasion pour démontrer son génie au micro, avec son personnage arrogant et heel. Durant ses trois ans à la tête du show rouge, Bischoff crée la Raw Roulette ou encore l’Elimination Chamber. En 2005, Vince McMahon finira par virer Eric Bischoff après un procès se déroulant pendant tout un épisode de Raw, avant de l’envoyer dans un camion poubelle.

Vous l’aurez compris, Eric Bischoff a beaucoup aidé la WWE, même si son but principal était de l’anéantir. Il est indirectement responsable de l’Attitude Era, que beaucoup de fans considèrent encore aujourd’hui comme la meilleure ère de l’histoire de la WWE. Il mérite donc sa place au Hall of Fame. 

Crédits image en une : WWE

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire