Catch

WWE – Les ratés du roster principal : Finn Bálor le retour gagnant

Passer de NXT au roster principal n’est pas chose aisée, Ricochet, Nakamura, Aleister Black et plein d’autres n’arrivent toujours pas s’imposer à RAW ou Smackdown. Pour certains un retour à NXT semblait inévitable pour sauver leur carrière et les relancer. Qu’est ce qui n’a pas fonctionné, pourquoi sont-ils revenus dans la branche jaune ? We Sport va essayer de retracer le parcours et les échecs de ces superstars. 

Revenu à NXT en 2019 en confrontant Adam Cole, le destin de Finn Bálor dans le roster principal était tout tracé. Avec une arrivée flamboyante après un règne de champion NXT de 292 jours, l’Irlandais avait tout pour rester au sommet de la branche rouge. Cependant, une grosse blessure ajoutée à un booking pas toujours alléchant stoppe son ascension. Comment Finn Bálor s’est écroulé, pourquoi le natif de Bray n’a pas réussi dans le roster principal ?

Une blessure freinant toute progression

Cinquième choix de la draft en 2016, l’Irlandais devait être la tête d’affiche de Monday Night RAW. Une victoire la semaine suivante contre le “Big Dog” Roman Reigns l’envoie tout droit à Summerslam défier Seth Rollins pour élire le premier champion universel. Dans le show le plus chaud de l’été, le “Demon King” vient à bout de l’architecte pour devenir le premier champion Universel. Des débuts rêvés pour Bálor, mais lors du match, il se blesse à l’épaule droite après un Powerbomb de Rollins sur la barrière. Un véritable coup dur pour l’Irlandais qui doit s’absenter plus de 6 mois. Le titre sera vacant, et Kevin Owens sera celui qui succédera à Finn Bálor. WWE voulait donner une chance aux talents venant de NXT et l’Irlandais a peut-être laissé passer cette opportunité. Les officiels ont peut-être perdu confiance en Bálor, le pensant trop fragile.

Des rivalités dans la mid-card 

À son retour en 2017, Finn Bálor rentre en rivalité ave Bray Wyatt à Summerslam, où les deux lutteurs s’affrontent. Le premier champion universel remporte le combat, puis le suivant à No Mercy. Bray Wyatt défie Bálor dans un ultime affrontement à TLC, mais malheureusement suite à des problèmes de santé le chef de la famille Wyatt doit s’absenter. C’est AJ Styles qui confronte alors l’Irlandais, et au terme d’un très bon affrontement de 18 minutes c’est l’ancien champion NXT qui rive les épaules du “Phenomenal One”. En 2018, il se lance dans la course au championnat intercontinental, et fonde le Bálor Club avec Luke Gallows et Karl Anderson. Après une performance exceptionnelle au Royal Rumble où il reste 57 minutes avant de se faire éliminer par John Cena, Finn Bálor enchaine échec sur échec. Battu à Elimination Chamber, défait à Wrestlemania 34, dominé au Greatest Royal Rumble, rien ne sourit à l’Irlandais. Après deux règnes de champion intercontinental, il enchaine des rivalités avec Baron Corbin, qu’il bat à Summerslam, puis Finn Bálor a enfin son rematch pour le titre mondial. Au Royal Rumble 2019, il est battu par Brock Lesnar pour le titre : le main event semble désormais s’éloigner pour lui. Après être rentré en rivalité contre le nouveau Bray Wyatt, Finn Bálor est dominé par The Fiend à Summerslam avant de prendre des vacances.

Un retour gagnant

Après un mois passé hors des rings, le double champion intercontinental fait son retour à NXT et confronte le champion Adam Cole. Il effectue un Heel Turn sur Johnny Gargano, qu’il bat lors de NXT TakeOver : Portland. Propulsé dans le main event du show jaune, il remporte le titre NXT rendu vacant par Karrion Kross à NXT Super Tuesday en battant Adam Cole. Après des défenses de titre remplies de succès contre Kyle O’Reilly, Pete Dunne, et Adam Cole, l’Irlandais est défié par Karrion Kross. Battu par ce dernier à NXT TakeOver : Stand & Deliver, le futur de Finn Bálor à NXT reste incertain après un nouveau règne de 213 jours.

Ce qui est sûr, c’est que le retour du double champion NXT dans la banche jaune est un succès, car l’Irlandais a pu se relancer après des rivalités moyennes dans le main roster. Sur le plan personnel Bálor  a vu son retour comme un challenge plutôt qu’une régression. “J’ai véritablement vu cela comme un challenge. NXT a tellement changé depuis le moment où je suis parti. Je voulais me mesurer à des gars comme Adam Cole, O’Reilly, Pete Dunne, Johnny Gargano, Tommaso Ciampa… Je n’ai jamais été sur le ring avec ces mecs-là durant ma carrière. J’ai été à Raw et à Smackdown pendant trois ou quatre ans et j’ai eu l’impression d’avoir fait le tour, d’avoir fait face à pratiquement tout le roster et je voulais continuer de m’améliorer…”

À son retour de blessure, le double champion NXT n’a peut-être pas reçu la confiance des officiels comme avant son arrivée. Une absence du main event, des rivalités pas toujours bien écrites et des défaites incompréhensibles ont mené à la fin de Finn Bálor dans le roster principal. De plus, un personnage de baby-face un peu fade a surement fait perdre du momentum auprès des fans au natif de Bray. 

Crédits d’illustration : WWE

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire