Angers SCO : un recrutement offensif pour de nouvelles ambitions

0
Ligue 1

Hier soir à minuit, sonnait en France, la fin du mercato estival. À Angers, six nouveaux joueurs ont rejoint l’équipe première, un recrutement toujours hexagonal et idéal, pour une intégration rapide et efficace.

Cet été à Angers, il fallait se reconstruire après le départ de deux des cadres techniques. Flavien Tait a rejoint Rennes pour une somme de 9 millions d’euros et Reine-Adélaïde, quant à lui, a rallié l’Olympique Lyonnais, pour un montant record, 25 millions d’euros. C’est avec un recrutement plutôt offensif, que le SCO cherche toujours à se maintenir. 

 

Ils arrivent

Sur les six recrues enregistrées, cinq joueurs ont un potentiel offensif qui ferait rêver les autres clubs jouant le maintien. Thioub, Ninga, Bobichon, Pereira Lage et Alioui c’est à eux cinq, 28 réalisations la saison dernière. L’équipe angevine, elle, marquait en même temps 44 buts. Alors,  les angevins sont productifs en ce début de saison avec 9 points pris sur 12 possibles et huit réalisations en quatre matchs. Ils montrent que la ligne offensive est efficace et que leurs contre-attaques sont de plus en plus redoutables. Hormis le passage à vide face à Lyon, les angevins enchaînent. Cette année, Stéphane Moulin doit être ravi de son groupe. La profondeur de celui-ci, permet une bonne concurrence et une bonne rotation à Angers, d’ailleurs si le travail est bon et toujours aussi régulier, les ambitions angevines vont vite être revues à la hausse, cette saison les SCO a la Dalle.

 

Ils continuent l’aventure 

Pour un été réussi, il fallait les garder au club. Santamaria longtemps supervisé par les anglais d’Aston Villa et des clubs français comme le Stade Rennais  est toujours chez les noirs et blancs. Alors que son rôle au milieu de terrain est crucial pour l’équipe, parce qu’il symbolise un équilibre par ses qualités de récupérateur, de coureur mais aussi de percussions. 

Contre toutes attentes, le buteur du SCO, Stéphane Bahoken, n’a pas fait, non plus, ses valises. Alors qu’il disposait d’un bon de sortie grâce à sa saison aboutie, le camerounais n’a pourtant pas quitté Angers. En effet, contre son gré, lui qui aurait aimé rejoindre l’Angleterre, n’a pas pu traverser la Manche, faute d’opportunités intéressantes.

Rayan Ait Nouri, lui, sera prolongé. Il est cette saison, dans les plans de Stéphane Moulin et cette place de titulaire au poste d’arrière gauche, lui permettrait de continuer son aventure en Anjou. Il a même été sélectionné pour le rassemblement de l’équipe de France espoir, se déroulant en ce moment. Longtemps cité à travers des rumeurs de transferts, Rayan reste. Les performances du jeune joueur vont vite attiser les recruteurs européens.

 

Les regrets de l’été

Les supporters s’étaient mobilisés, suite à la performance de leur maître à jouer, Jeff Reine-Adélaïde. À travers, des messages bienveillants le concernant et un hashtag #JeffResteAdelaïde, les supporters redoutaient son départ. Malgré l’opération financière réalisée, la vitesse de la finalisation du dossier à perturber tout un club. Que ce soit les joueurs, la direction, le staff et les supporters. C’est d’ailleurs, en cette fin de semaine déstabilisante que le SCO a perdu au Groupama Stadium sur un score écrasant de 6-0 pour les locaux lyonnais.

Julien Masson, milieu défensif valenciennois, aurait pu être la première recrue estivale. Seulement, son transfert n’a jamais été finalisé, malgré la signature du contrat et une communication prête. Pour cause, une blessure au genou, l’écartant des terrains durant un mois, rendant réticent les dirigeants angevins, l’empêchant ainsi de rejoindre l’Anjou, cet été. 

 

Le petit bonus

Attah, Mbock, Loucif, ce sont des joueurs dont on parle moins mais qui ont ou vont rejoindre le SCO, dans la semaine. Dans un premier temps, ces joueurs seront intégrés à l’équipe réserve pour poursuivre leur progression. Les deux premiers noms cités, viennent respectivement du Paris SG et de l’AS Monaco, libéré par leurs clubs ils vont finir leurs formations en renforçant l’équipe promue en National 2. Le dernier, lui, est plus âgé parce qu’il à 23 ans, mais va aussi intégrer l’effectif de l’équipe réserve. Après Belaili et El Melali, un nouveau joueur algérien rejoint les noirs et blancs. Connaissance de Farid El Melali, puisqu’ils évoluaient dans le même club, au Paradou AC. Le latéral droit aux allures du niçois, Youcef Atal, devrait arrivé dans la semaine. Un accord écrit permettrait le transfert après la « dead line », à lui de montrer qu’il a la Dalle, pour intégrer l’équipe première.

 

Récapitulatif des arrivées et des départs à Angers :

Les perdants

Dans l’effectif angevin, deux joueurs  ne bénéficieront pas du même temps de jeu que l’année précédente et sont les perdants de l’été. Wilfried Kanga, d’abord, est désormais le troisième buteur sur la liste de l’entraîneur Stéphane Moulin, avec l’arrivée d’Alioui. L’attaquant était sur le départ, il aurait dû rejoindre Monaco. Cependant, ce transfert de dernière minute, n’a pas abouti. Il lui faudra travailler correctement pendant ce nouvel exercice, sinon, il jouera souvent avec l’équipe réserve à cause de la concurrence. Un autre joueur, dont la place sur le banc semble réservée, c’est Abdoulaye Bamba. L’international ivoirien, se serait fait doubler dans la hiérarchie des arrières gauches par la progression d’Ait Nouri. Seulement, le défenseur capable d’évoluer des deux côtés de la défense pourra obtenir du temps de jeu dans une rotation.

 

Si le mercato d’Angers SCO est chaque saison une réussite depuis le remontée en Ligue 1, les supporters peuvent féliciter le travail de leur cellule de recrutement dirigée par Olivier Pickeu. Un travail plébiscité par médias durant la période estivale. En même temps, avec le recrutement malin de Nicolas Pépé, Toko Ekambi, Reine-Adélaïde, etc. Une longue liste de joueurs pour un club qui réfléchit et qui vend bien. Le travail d’Angers ne peut qu’être vanté pour sa réussite et certains clubs devraient s’en inspirer…

 

Au stade Raymond Kopa les supporters d’Angers, peuvent être confiant pour la saison. Après une préparation estivale réussie et un match de gala festif face à Arsenal, le début de saison l’est aussi. Stéphane Moulin à les clés du jeu, il met en place  cette année un jeu solide avec des transitions rapides et efficaces vers l’avant. Puis, grâce entre autres à ses recrues, la possession et la concrétisation des occasions du SCO sont en hausses…

 

(Crédit Photo : Ouest Médias)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here