ATP

ATP – Lyon : Rinderknech épatant, Thiem inquiétant, Tsitsipás en rescapé

Arthur Rinderknech - ATP Lyon - 2021

La journée royale à l'Open Parc s'est transformée en massacre du côté des têtes de série. Arthur Rinderknech a sorti une énorme performance en éliminant Jannik Sinner. Thiem et Schwartzman sont déjà éliminés, tandis que Tsitsipás a réussi son entrée en lice.

Rinderknech sort le grand jeu

Et dire qu'il ne devait même pas intégrer le tableau principal … Arthur Rinderknech, repêché des qualifications, a éliminé de manière très convaincante Jannik Sinner en 3 sets (6/7 6/2 7/5). Le Français s'offre son premier top 20 et son premier quart de finale sur le circuit principal. Tout au long du match, il a affiché un niveau de jeu exceptionnel. Si le 125e mondial perd la première manche dans le tie-break malgré un break d'avance, il se reprend dans le deuxième set grâce à un service impeccable (93% de points gagnés derrière sa première balle).

Sur sa lancée, Rinderknech breake le premier dans le set décisif, dans le troisième jeu. Par moments, il prend l'ascendant sur Sinner, le fait déjouer avec son agressivité à l'échange. Cependant, l'Italien ne s'avoue pas vaincu. A 5/4, alors que le lucky loser sert pour le match, il débreake sur sa première opportunité. Le bras a tremblé du côté du Français. Mais, poussé par le public, Rinderknech donne un dernier coup d'accélérateur pour remporter les deux derniers jeux et s'imposer sur sa première balle de match. Heureux, presque incrédule à la fin de la rencontre, il peut savourer son immense exploit. Il affrontera Cameron Norrie pour une place dans le dernier carré.

Gasquet s'est retrouvé, Monfils pas encore

Deux autres Français étaient sur les courts ce jeudi à Lyon, avec des fortunes diverses. S'il n'a plus les jambes de ses jeunes années, Richard Gasquet reste un magicien raquette en main. Le Biterrois a régalé le public lyonnais de ses revers fulgurants face à Diego Schwartzman. Ses variations ont d'ailleurs rendu fou l'Argentin, pas dans la meilleure période de sa carrière (il venait d'enchaîner 3 défaites consécutives). Gasquet s'impose finalement 6/3 7/5 et remporte sa première victoire sur un top 10 depuis … août 2019 ! Il défiera Karen Khachanov en quart de finale.

En revanche, pas de nouvelle victoire pour Gaël Monfils. Le Parisien s'est incliné en 3 sets (4/6 6/3 7/6) contre Yoshihito Nishioka. Malgré un premier set solide, il paye sa passivité à l'échange, surtout contre un adversaire qui a pris le parti de prendre la balle très tôt. Poussé par les spectateurs, le Français a tout de même tenté de se battre jusqu'au bout, avant de finalement s'écrouler dans le tie-break du dernier set. Encore en manque de confiance, Monfils rejouera à Belgrade la semaine prochaine pour tenter de se rassurer avant Roland-Garros.

Thiem loin de son meilleur niveau, Tsitsipás en rescapé

Lui aussi en manque de repères, Dominic Thiem s'est fait balayer par Cameron Norrie en 2 sets (6/3 6/2). L'Autrichien, pourtant connu pour sa lourdeur de balle, n'a jamais semblé en mesure de faire reculer son adversaire. Venu pour engranger de la confiance, il est pourtant apparu sans solution et vite résigné. A 10 jours de Roland-Garros, défini comme son grand objectif de sa saison, son niveau inquiète, tant il est méconnaissable. Sera-t-il prêt d'ici un peu plus d'une semaine ? Ca semble en tout cas mal parti.

Parmi les 5 têtes de série engagées aujourd'hui, Stéfanos Tsitsipás a vécu la journée la plus tranquille. Opposé à Tommy Paul pour son entrée en lice, le Grec s'est imposé sans aucun souci en 2 sets et une heure et quart de jeu (6/1 6/4). Très sérieux, Tsitsipás montre qu'il est l'un des hommes en forme de ce printemps. Il aura l'occasion de le confirmer ce vendredi contre Yoshihito Nishioka.

Crédit image en une : Open Parc

Dernières publications

En haut