ATP Monte-Carlo : Djokovic sombre face à Medvedev

1

Novak Djokovic prend la porte en quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, battu par le Russe Daniil Medvedev (6-3, 4-6, 6-2). Medvedev a su profiter d’une baisse physique du numéro un mondial dans la dernière manche pour réaliser le plus grand exploit de sa carrière.

 

Le sourire est large. Daniil Medvedev vient de s’offrir la plus belle victoire de sa jeune carrière, en dominant Novak Djokovic (6-3, 4-6, 6-2). Une victoire en trois sets et 2h22 de jeu, faisant écho à leur huitièmes de finale à l’Open d’Australie en janvier dernier. C’était le Serbe qui s’était imposé après une bataille de plus de trois heures de jeu et d’une intensité folle (6-4, 6-7, 6-2, 6-3). Le match le plus difficile de la quinzaine australienne pour « Nole », futur vainqueur du tournoi. Mais cette fois, « Djoko » a commis trop de fautes directes (47) pour réitérer sa performance de Melbourne.

Le mur de Moscou

Le premier set est dans la continuité du tournoi de Djokovic. Beaucoup de fautes directes (21), agacé par le vent tourbillonnant sur le Court Rainier III, sans parler d’une qualité de service en dessous des standards du Serbe. Seulement 53% de points gagnés derrière sa première balle de service pour le numéro un mondial. Medvedev en profite pour prendre à deux reprise le service de son adversaire et ainsi remporter la première manche (6-3). Le 14ème mondial n’a pas usurpé le gain de cette première manche. Plus solide en fond de court, avec une couverture de terrain irréprochable, le Russe n’est que trop rarement pris de vitesse pour permettre à Djokovic de prendre l’ascendant dans ce match.

Duel d’amortis

L’Australie n’a jamais été aussi proche du rocher monégasque. L’intensité de leur duel australien est retrouvée, le bras de fer est lancé. Les échanges durent longtemps, les deux hommes se neutralisent en fond de court. Il faut alors amener de la variation dans leurs coups et l’amorti devient l’arme la plus utilisée sur le court. Le duel tourne à l’avantage d’un Djokovic qui élève son niveau de jeu et pousse le Russe à la faute. Amorti, lob, solide dans l’échange, le numéro un mondial retrouve un niveau de jeu digne de son rang et empoche la seconde manche au forceps (6-3, 4-6).

Coup de mou pour Djokovic

Les organismes sont touchés, les échanges sont de plus en plus longs et éprouvants. Les deux joueurs puisent dans leurs derniers retranchements et offrent des points spectaculaires. À deux reprises Medvedev va appeler le kiné pour se faire masser la cuisse, mais c’est bien le numéro un mondial qui va craquer sous la cadence des échanges de plus en plus éreintants. Djokovic perd son niveau de jeu du deuxième set et n’arrive plus à tenir le rythme dicté par le Moscovite. Comme un symbole, Medvedev obtient le gain du match en prenant le service du Serbe pour la cinquième fois du match.

  

Daniil Medvedev vient de montrer au monde du tennis qu’il faudra compter sur lui dans les années à venir, en dominant le numéro un mondial, Novak Djokovic. Il affrontera en demi-finale, Dusan Lajovic, tombeur de l’Italien Sonego un peu plus tôt dans la journée.

 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/fed-cup-france-roumanie-un-choc-pour-une-place-en-finale/

 

Crédit photo : RDS

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here