ATP – Open d’Australie : 3 Français en finale des qualifications

0
Quentin Halys se qualifie pour la finale du tournoi de qualifications pour l'Open d'Australie

Cette nuit, ce seront 3 Français, Quentin Halys Matthias Bourgue et Eliott Benchetrit, qui joueront leurs qualifications pour le tableau principal du premier Grand-Chelem de l’année.

Halys ça glisse…

L’écart sur le papier s’est confirmé entre Quentin Halys et son adversaire du jour, le Coréen   Lee Duck-Hee. 18 places ATP pour une victoire en deux sets secs : 6/3-6/4. Le Francilien n’a jamais été mis en difficulté et a semblé maitriser son match de bout en bout, accélérant aux moments cruciaux pour mettre en difficulté son adversaire et le breaker. N’était cette petite anicroche au milieu de la 2e manche et le debreak sur jeu blanc de Lee, Quentin Halys aura réalisé le match parfait – presque parfait donc.

Pour se défaire d’une toute autre concurrence, en la personne de Nikola Milojevic (ATP 155), le Français devra toutefois être plus rigoureux et réduire impérativement le nombre anormalement élevé de double fautes pour une victoire avec cet écart (11) ainsi que celui des fautes directes (31).

… Mathias casse et passe…

On a eu très peur pour Mathias Bourgue, 239e ATP, et on a bien cru que l’aventure allait s’arrêter pour lui lors de ce deuxième tour de qualifications. Le Slovaque Andrej Martin (ATP 105) avait ainsi remporté le premier set 6/4, breakant le Français au cours du 5e jeu. Après une deuxième manche remportée au Tie-Break, l’Avignonnais a dû s’employer et sauver une balle de match à 5/5.

« La balle de match que je sauve, c’est incroyable, parce qu’elle fait suite à un point ridicule que je pense gagner, mais il revient dans le jeu en faisant un bois et il me fait encore une volée amortie boisée sur un put… de passing qui est intouchable. C’était un peu dur à encaisser, mais derrière, ma première balle est passée, j’ai eu un coup droit facile, je ne me suis pas affolé. » rapporte ainsi le Français à nos confrères de l’Équipe.

En breakant le Slovaque pour mener 6/5 et en convertissant sa première balle de match dans le jeu suivant, Mathias Bourgue s’offre la possibilité de se qualifier pour le tableau principal de l’Open d’Australie, à condition bien sûr de se défaire du coriace espagnol Mario Martinez Vilella.

… Benchetrit or trick

Après avoir mis à la retraite le Belge Steve Darcis, Eliott Benchetrit devait se défaire du Finlandais Emil Ruusuvuori. Une rencontre sur le papier pour le moins déséquilibrée puisque plus de 120 places ATP séparaient les deux hommes. C’est pourtant le Français, 229e ATP, qui est venu à bout, après 2h17 de match, du Finlandais, ATP 104, 6/4-0/6-7/6 (3).

Solide au service (10 aces, 2 doubles fautes), le Français devra continuer à se montrer aussi entreprenant et trouver les solutions mentales pour ne pas se faire remonter comme contre Ruusuvuori. Menant 5-4, le Français a ainsi vu 2 de ses balles de matchs effacées alors que toutes les planètes semblaient alignées pour qu’il boucle le match. Il faudra finalement un super tie-break pour départager les deux hommes.

Eliott Benchetrit rencontrera cette nuit le Kazakh Dimitry Popko (ATP 184) et tentera de décrocher son billet pour le Grand-Chelem australien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here