ATP

ATP Sofia : Pas de finale pour les Français

Ils étaient deux représentants tricolores à avoir atteint les demi-finales du tournoi de Sofia. Malheureusement, Adrian Mannarino et Richard Gasquet ont dû mettre un terme à leur saison cet après-midi. Dominés respectivement par Jannik Sinner (6-3, 7-5) et Vasek Pospisil (6-7, 6-2, 6-0), retour sur une journée compliquée pour nos deux Français.

 

Adrian Mannarino impuissant

Tête de série n°5 du tournoi et premier Français en lice sur les courts aujourd’hui, Adrian Mannarino était opposé à l’Italien Jannik Sinner. La tâche s’annonçait délicate pour Mannarino, face à l’un des grands espoirs du tennis. Dans le premier set, Sinner n’a besoin que d’une seule occasion pour prendre le large. En effet, le récent quart de finaliste de Roland-Garros obtient et convertit une balle de break pour mener 4-2. L’Italien est devant et conserve son avantage pour remporter la première manche (6-3).

Dans le deuxième set, c’est au tour d’Adrian Mannarino de se procurer trois balles de break. En effet, accrocheur, le Français peut prendre le service adverse à 2-2, puis à 3-3. Mais aucune de ces opportunités n’est concrétisée. Sinner reste donc au contact, avant de prendre les devants en fin de set. Un jeu blanc sur le service adverse, puis un autre sur sa propre mise en jeu, permettent à l’Italien de conclure ce match en un peu moins d’1h30. Il devient ainsi le premier joueur né dans les années 2000 à s’offrir une finale sur le circuit ATP.

 

Richard Gasquet rattrapé par son physique

Pour tenter de rejoindre Jannik Sinner en finale du tournoi bulgare, Richard Gasquet était opposé au Canadien Vasek Pospisil. Gasquet, qui disputait sa première demi-finale en cette fin de saison, tient tête à son adversaire dans le premier set. En effet, les deux joueurs conservent leur mise en jeu, et seul le Français doit sauver une balle de break dans un début de match très accroché. Naturellement, l’issue de la première manche se décide au jeu décisif. Et dans celui-ci, Gasquet prend le dessus. Après une occasion manquée, il prend les devants dans ce match (7-6 [6]).

Mais dans le deuxième set, les affaires se compliquent pour le Français, qui semble touché au dos. Le match tourne donc à l’avantage de Vasek Pospisil, qui prend le service adverse à deux reprises et mène 5-2. Le Canadien sauve ensuite une balle de débreak pour s’adjuger la deuxième manche (6-2). Enfin, le troisième acte n’est qu’un long calvaire pour Richard Gasquet, toujours très diminué physiquement. En souffrance, il ne remporte pas un seul jeu et s’incline sèchement (6-7, 6-2, 6-0) en moins de deux heures.

 

Crédits photo : Eurosport



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Aenean libero. commodo ipsum Donec Praesent et, velit, sit nec