Cyclisme

Attila Valter : tête de proue de l’émergence du cyclisme hongrois.

Lors de la saison 2019, le Tour de Hongrie est revenu dans le calendrier professionnel. À cette occasion, on a pu voir de nombreux jeunes hongrois faire leurs premiers pas au niveau international. Parmi eux on trouve notamment Attila Valter coureur de CCC Developpement Team. 

Attila Valter, un talent brut

La 2e place du jeune de CCC n’est pas son seul fait d’arme cette saison. En effet, on l’a très régulièrement vu à son avantage quand la route s’élève. Il était de la sélection hongroise sur le Tour de l’Avenir, et il y a été excellent. Au classement général il prend la 13e place, et surtout gagne une étape magnifique montagneuse à Tignes. Il s’impose ce jour-là devant le futur vainqueur du classement général, Tobiass Foss et relègue tous les autres coureurs à plus de 30 secondes.

Peu avant ces belles performances, il s’est également aligné sur le Tour d’Alsace où il s’est confronté à un autre jeune talent, Tom Piddcock. Sur l’étape reine à la Planche des Belles-Filles, il finit dans le top 5 et prend la même place au classement général final de l’épreuve.

Une révélation sur son tour national

Sur cette épreuve, la domination de Krists Neilands vainqueur de deux étapes et du général fut évidente. Toutefois, sur l’étape reine, la 4e, Attila Valter a longtemps fait jeu égal avec le Lettonie. Bien que ce ce dernier ait remporté l’étape Valter l’a accompagné jusqu’au sommet de la dernière difficulté, finissant dans sa roue. S’il boucle son tour national sur le podium à un peu plus d’une minute du vainqueur il aura parfaitement su profiter de cette épreuve pour laisser entrevoir son talent au peloton international.

Un environnement serin pour son avenir

Attila Valter a signé cet hiver avec la formation Groupama-FDJ à la suite de la disparition de l’équipe CCC dans le giron de laquelle il figurait. En rejoignant la formation de Marc Madiot, le jeune hongrois a su choisir un environnement dans lequel la tradition de performance est omniprésente. Protégé lors du tour de Catalogne, il avait déjà signé deux beaux top 10 malgré une place relativement décevante au général. Valter fait sans doute partie des plans de Marc Madiot afin de préparer l’avenir sur les classements généraux. Sa saison 2020 et son début de saison 2021 nous laissent déjà entrevoir de belles perspectives.

Attila Valter et sa génération de jeunes pousses semblent représenter pour le cyclisme hongrois les prémices de son émergence sur le circuit World Tour. Nul doute qu’avec un tour national dans le calendrier pro et une équipe en continental, le cyclisme a de beaux jours devant lui, d’autant plus que ce sport semble particulièrement intéresser le public hongrois.  

 

photo : @Vanik Zoltan / tdh.hu
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire