Football

Barrages L2 : Villefranche à 90 minutes du bonheur

Mercredi soir, le club troisième de National 1 a pris l’ascendant sur le 18ème de Ligue 2 grâce notamment à une seconde période de haute volée au stade Armand-Chouffet. Une victoire 3-1 qui met Villefranche dans une position ultra-favorable avant ce deuxième round dès ce soir au stade Réné-Gaillard de Niort. Mais attention, rien est fait et les Chamois peuvent encore y croire.

L’issue d’une rencontre n’est pas forcément celui du second. L’histoire du football a suffisamment prouvé que rien n’est joué dans un duel aller-retour notamment ces dernières années. Entre Villefranche et Niort, tout reste à faire même si les Rhodaniens ont pris une sérieuse option sur un futur dans le monde professionnel. Après une première mi-temps difficile où ils ont vu les Niortais ouvrir le score par leur goleador Pape Ibnou Ba juste avant la pause, ils n’ont pas lâché. Revenus avec les crocs, les joueurs de Della Magiore ont surclassé Niort en seconde période grâce notamment à la réalisation magnifique du capitaine Maxime Blanc. Axel Dauchy et Arnold Paul Garita sont venus parachever le succès des Tigres.

La revanche en ligne de mire pour les Chamois

C’est une fin de saison cauchemardesque qu’est en train de vivre le club des Deux-Sèvres. Leader du championnat à la cinquième journée, Niort a dégringolé jusqu’à cette place de barragiste lors de la dernière journée et de la défaite face à Guingamp (0-2). Difficile à croire que les Chamois éviteront une relégation en National avec une telle dynamique. En effet, ils n’ont plus gagné depuis deux mois et une victoire étriquée à domicile face au Toulouse FC soit neuf matchs sans victoires. Pour surmonter cela, le club niortais va devoir se faire violence pour tenter d’inverser la tendance et s’assurer un avenir en L2. Les leaders doivent se montrer et emmener leur équipe vers la victoire, comme lors du mois d’août où le club tutoyait les sommets.

Malgré une première manche ratée, Sébastien Desabre reste confiant et veut mettre le doute dans la tête de ses adversaires : « Ce barrage, c’est en quelque sorte un match en quatre mi-temps. On a gagné la première et perdu la deuxième. Il nous en reste deux pour conserver notre place. Avec l’avantage de savoir exactement quelle est notre mission. Ce 3-1 à Villefranche touche notre orgueil et fouette notre motivation. Je ne mise pas sur un quelconque relâchement de notre adversaire. Il ne faut penser qu’à faire un bon match pour les écarter. Au premier but de notre part, ils sont susceptibles d’être en difficulté, ils peuvent subir notre rush. A nous de leur imposer ce scénario, en étant plus performant qu’à l’aller dans les deux surfaces. »

S’appuyer sur la bonne dynamique pour Villefranche

Difficile pour Villefranche de ne pas savourer ce qui arrive actuellement. Bon dernier au bout de dix journées, le club de la banlieue lyonnaise s’est lancé dans une remontada exceptionnelle qui l’emmène sur la troisième place du podium au nez et à la barbe du Mans, Orléans et du Red Star. Une occasion rêvée de jouer un barrage d’accession totalement inespéré au commencement de cette saison. Si Niort reste sur une série noire, c’est tout l’inverse sur le club de National 1 qui reste sur 12 matchs sans défaites dont six victoires d’affilée. De quoi voyager avec un plein de confiance pour les Tigres.

Présent en conférence de presse hier, Hervé Della Magiore souhaite voyager en Poitou-Charantes avec l’envie de gagner et de jouer au football : « Il ne faut pas être dans la gestion du résultat car ça serait se mettre une balle dans le pied. On pourra le faire en fin de match suivant le score. On va à Niort avec l’ambition de marquer. Si on fait le job offensif ou ouvrant le score, on leur mettrait la tête au fond du trou. On doit faire une bonne entame. Ils vont exercer un pressing haut, ils vont venir nous chercher, souligne-t-il. Il faudra répondre au combat mais plus on va avoir la possession du ballon, plus on aura des chances de les mettre en difficulté. »

Les compos probables 

Villefranche : Bouet – Laurey, Dauchy, Flegeau – Bonenfant, Fleurier, Taufflieb, Blanc, Sergio – Dabasse, Azankpo

Niort : Braat – Ngameni, Kilama, Conte, Moutachy – Bourhane, Doukansy – Kemen, Vallier, Boutobba – Ibnou Ba

Rendez-vous donc sur BeIn Sports 2 ou Canal + Sport pour suivre cette deuxième manche entre Niort et Villefranche. À l’issue de cette rencontre, nous saurons qui aura la possibilité d’évoluer en Ligue 2 BKT la saison prochaine. Le rêve ou le cauchemar, tout se poursuit dès 20h45 sur la pelouse de René Gaillard. 

Crédit photo : Joël Philippon/Le Progrès

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire