Canelo vs GGG 2 : résultat d’une nuit endiablée

Hier soir à Las Vegas, nous avons eu droit à un combat très serré entre Golovkin et Alvarez. C’est à l’issue des 12 rounds que nous avons pu connaître le grand gagnant de ce duel tant attendu, et ainsi le nouveau roi des poids moyens. Retour sur un combat à la hauteur du talent de ces deux champions.

Un combat à la hauteur des espérances

Ce combat tant attendu n’a pas déçu, bien au contraire ce fut un combat très haletant jusqu’au dernier son de cloche. Les premiers rounds ont été assez calmes, les deux fighters jaugeaient l’adversaire en lançant leur JAB pour prendre les distances. Chacun était sur ses gardes, peu d’ouverture et une boxe très technique de la part des deux rivaux. Au cinquième round, Golovkin ouvre l’arcade de Canelo sur un direct du gauche. Au son de cloche, le clan Alvarez rassure son poulain avec un « you’re younger than he is » (« tu es plus jeune que lui »). Effectivement, Golovkin a presque 10 ans de plus que Canelo, mais sa boxe est encore intacte et ne montre aucun signe de faiblesse. Ce combat reste tout de même très serré, au septième round, sous les yeux de Mike Tyson, le score qui s’affiche est de 57-57. Les deux combattants ne veulent rien lâcher et gardent la même boxe et une concentration inébranlable. Les rounds se suivent et se ressemblent, une légère avance du Triple G, mais ils restent au coude-à-coude.

A la fin du dixième round, Canelo montre des signes de faiblesse et de fatigue, au bout de ses forces, il arrive tant bien que mal à garder la tête froide et à éviter le KO. L’accélération de Golovkin a presque eu raison de lui. Durant les deux derniers rounds, les deux hommes sont à bout de souffle, ils essayent d’accélérer et de donner le peu d’énergie qui leur reste. Canelo va jusqu’à mettre un genou à terre lors de la dernière reprise. Cette image est tout un symbole. Comme si Alvarez se prosternait devant son maître, ou comme s’il s’agenouillait pour recevoir la couronne de digne héritier. A l’issue de ce combat, il est difficile de savoir laquelle de ces deux suppositions est vraie. Le suspens touche à sa fin quand les juges annoncent Saul « Canelo » Alvarez grand vainqueur (155-113, 115-113 et 114-114).

Un résultat qui ne satisfait pas tout le monde 

Le résultat final de ce combat a encore eu droit à une polémique avec plusieurs commentaires et analyses de différents experts. Nous nous rappelons du match nul controversé du dernier combat qui a fait couler beaucoup d’encre. Sur cette revanche, c’est le douzième round qui a déchaîné les foules. En effet, les juges donnent Canelo gagnant sur cette dernière reprise, mais cela ne plait pas du tout aux amateurs de boxe. Tous les plus grands journalistes de boxe donnaient Golovkin gagnant sur ce dernier round et se montrent très surpris du résultat.

 

Après cette victoire, Alvarez a déclaré «J’ai démontré que j’étais un boxeur qui appartenait à l’élite, c’est un grand boxeur, mais ses coups ne m’ont pas fait mal, je suis content, car c’est une victoire nette ». Assez sûr de lui, Canelo compte bien rester le roi de cette catégorie à l’âge de 27 ans. Mais pourra-t-il tenir dans le temps comme l’a fait GGG ? En effet, ce résultat n’est pas anodin, il signe la première défaite de Golovkin ainsi que la perte des ceintures WBA et WBC du boxeur kazakh. Est-ce la fin du règne du Triple G ? Cette défaite sonne-t-elle la fin de sa carrière ? Tant de questions que tous ses supporters se posent. Après une carrière hors du commun, une boxe qui en fait rêver plus d’un, Gennady Golovkin ne compte pas raccrocher les gants tout de suite. En effet, après le combat, Golovkin a annoncé « si les gens le réclament, je suis prêt », en parlant d’un troisième combat. Son entraineur Abel Sanchez a ajouté : « cela s’est joué à rien et cela justifie une revanche ».

 

Ce combat ne cesse de susciter des réactions, et c’est ce qui le rend si attractif. Nous attendons donc tous avec impatience l’annonce d’un troisième épisode afin de faire durer le plaisir. Mais surtout de voir à qui appartient vraiment la couronne des poids moyens dans un combat sans litiges ni contestations. 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Passionnée de sport en tout genre, mais une légère préférence pour celui qui se joue à 11 contre 11.Directe et droite, c'est pas de la boxe mais ma ligne éditoriale.

Poster un commentaire

quis amet, felis sed ut justo Sed elit.