Championnats de France (tennis de table) : Une deuxième journée pleine de surprises !

On jouait ce samedi la deuxième journée des championnats de France de tennis de table. Des rencontres passionnantes ont été jouées à Antares. Certains favoris ont eu beaucoup de mal. C’est parti pour le focus de ce samedi de compétition.

 

Des surprises en simple !

Les favoris sont entrés en lice aujourd’hui, et chez les hommes, certains sont sortis plus tôt que prévu. C’est le cas de la tête de série numéro 1, Simon Gauzy. Il s’est fait surprendre par un très bon Antoine Hachard en quart de finale, 4 sets à 1.


Le numéro 2 français Emmanuel Lebesson s’était lui aussi fait sortir plus tôt dans la journée, en huitièmes de finale. Le champion d’Europe 2016 a en effet été défait par le jeune Can Akkuzu (22 ans) à la belle. Enfin, le champion de France en titre Alexandre Robinot a été battu à la surprise générale par le surprenant Jérémy Petiot, déjà vainqueur de Salifou et Seyfried dans l’après-midi.

Les demi-finales opposeront donc demain Hachard à Flore et Akkuzu à Petiot. La réaction du premier nommé est d’ailleurs à retrouver ci-dessous, après son exploit de cet après-midi face à Simon Gauzy.

Du côté du simple dames, les surprises (et la jeunesse) ont également été au rendez-vous.

Marie Magot (20 ans) s’est qualifiée pour les demi-finales en battant notamment l’expérimentée Carole Grundisch, plusieurs fois championne de France, en huitièmes de finale. En quart de finale, elle s’est largement imposée face à sa coéquipière en équipe de France jeune, Audrey Zarif (4-0). Elle jouera sa place en finale face à l’étoile montant du tennis de table français, Prithika Pavade (14 ans). Cette dernière s’est imposée 4 sets à 2 pour son huitièmes et son quart de finale, respectivement face à Stephanie Loeuillette et Emmanuelle Lennon. De l’autre côté du tableau, Jia Nan Yuan rencontrera Pauline Chasselin pour une place en finale.

Nous avons par ailleurs recueilli les impressions de la prodige Prithika Pavade après sa victoire en quarts de finale :

La logique respectée en doubles

C’était en revanche une journée sans accroc pour les favoris dans les tableaux de doubles. En double mixte, c’est Emmanuel Lebesson et Carole Grundish qui s’imposent en finale face à la paire Seyfried/Loeuillette. Titrée en 2006 pour ce qui était jusqu’alors la dernière édition du double mixte, Carole Grundisch récidive donc, comme un symbole, l’année du retour de cette discipline aux championnats de France.

Emmanuel Lebesson réalise même le doublé, puisqu’il s’impose aussi en double messieurs aux côtés de Tristan Flore. Une victoire qui ne souffre d’aucune contestation. Enfin, en double dames, Carole Grundisch réalise elle aussi le doublé aux côtés de Laura Gasnier, dans une finale dominée de la tête et des épaules face à Yuan et Loeuillette.

Rendez-vous donc demain pour cette troisième et dernière journée des championnats de France ! Demi-finales et finales des simples seront au programme.

 

Benjamin ABGRALL et Grégoire ALLAIN

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

vulputate, et, non accumsan elit. sem, facilisis