Christian Coleman a raté trois contrôles anti-dopage

L’homme le plus rapide du monde depuis 3 ans, Christian Coleman, a raté trois contrôles anti-dopage en un an et pourrait être suspendu prochainement. Les Mondiaux et les Jeux Olympiques de Tokyo s’éloignent.

Cette nouvelle est un coup de tonnerre dans le monde de l’athlétisme. C’est le très sérieux Daily Mail qui le révèle : Christian Coleman, 23 ans, aurait eu trois “no-shows” lors des 365 derniers jours. Coleman aurait d’ores et déjà contesté l’un de ces manquements à un contrôle anti-dopage et aurait commencé les discussions avec l’Agence mondiale anti-dopage. D’après les règlements de l’USADA, il pourrait potentiellement être suspendu deux ans et rater Doha 2019 et Tokyo 2020.

Le recordman du monde du 60 mètres et 7e homme de l’histoire sur 100m a la meilleure performance mondiale de la saison avec 9″81. Son record personnel a été établi en 2018 avec un 9″79. L’un des sprinteurs les plus talentueux depuis la retraite de Usain Bolt est donc dans la tourmente, quelques jours après avoir déclaré forfait au meeting Diamond League de Birmingham. Tianna Bartoletta, athlète américaine, a réagi à ces accusations sur Twitter et pointe que ces obligations font “partie du métier”. Cette affaire pourrait de nouveau mettre à mal l’univers sprint et cela ne fait que commencer.

Poster un commentaire

ut ante. commodo porta. Nullam fringilla felis Phasellus in