Clermont Foot : Si près du but

1
Ligue 1

Désireux de vouloir une nouvelle fois se lancer à la conquête de la Ligue 1, le club Auvergnat a connu des bons comme des mauvais moments. Pourtant barragistes et à trois points de la seconde place de Lens, le CF63 va rester un an de plus en Ligue 2.

Classement en championnat : 5è : 14 victoires, 8 matchs nuls, 6 défaites. 35 buts marqués, 25 buts encaissés (+10)

Coupe de la Ligue : Eliminé au second tour contre Lens (2-2, 5-4 tab)

Coupe de France : Eliminé au septième tour contre Bergerac (0-1)

Les cadres partis, le temps est au changement

Loin d’être à l’abri de perdre ses meilleurs éléments cet été, Clermont s’est résigné à perdre des joueurs. Trois joueurs quittent le club moyennant un indemnité financière. Les concernés sont Florian Ayé, meilleur buteur du club la saison passée, vers Brescia, Mathias Pereira Lage, international espoirs portugais, vers Angers, et Julien Laporte, excellent dans son binôme avec Florent Ogier, s’en va pour Lorient. Au total, ce sont 5M€ qui sont récupérés. De plus, certains éléments de l’équipe première partent rapidement. C’est le cas de Manuel Pérez (Lens), Faneva Andriatsima (Abha), Alpha Sissoko (Saint-Etienne) ou encore Pierre Patron (Le Mans). Egalement, cet hiver, le fidèle Mehddi Jeannin retourne dans sa région natale franc-comtoise et le FC Sochaux.

Pour pallier ces départs, le club a décidé de ne pas investir, mais chercher des fins de contrats. En effet, ayant un petit budget pour la division, le club conserve les bénéfices là où il peut les prendre. C’est comme cela que viennent Adrian Grbic, Till Cissokho, Julio Dionisa, Jim Allevinah, Cédric Hountondji ou encore Maxime Dupé en prêt. Un recrutement 0 dépenses qui pour la plupart compense les départs à chaque poste déchu.

Un départ canon qui cassera les tours rapidement avant de revenir à bon régime

Suite à leur recrutement solide, Clermont commence avec un statut de favori au top 5 qui leur collera à la peau toute la saison. Pascal Gastien adopte un 4-2-3-1 qui ne bougera pas de la saison. Avec des recrutements de joueurs rapides et technique, le club s’engage dans un jeu en contre qui se veut prolifique dès le départ.

Chose dite, chose faite. Avec trois victoires sur les quatre premières rencontres, Clermont prend la tête du championnat de manière éphémère. Néanmoins, un match nul face à Auxerre et des défaites contre Valenciennes et Lorient vont créer un arrêt pour le club, qui malgré une victoire contre Paris la semaine suivante pour retrouver le top 5, va continuer à enchaîner les mauvaises performances. Des défaites contre Sochaux, Le Mans et Rodez contrastées par une victoire contre Guingamp vont faire dégringoler le club au classement.

Désireux de se relancer en championnat, le club va éloigner la défaite de son viseur et réaliser une période d’une victoire-un nul pendant dix matchs, réaliser quatre victoires sur les cinq derniers matchs grâce à une meilleure rigueur défensive et ne va accuser qu’une défaite sur la phase retour contre Paris. Beaucoup de matchs nuls et une défaite malheureuse qui vont empêcher Clermont de revenir sur Lens et terminer cinquième du championnat synonyme de playoffs contre Troyes voire Ajaccio en cas de victoire, mais il n’en sera rien avec le contexte actuel.

Adrian Grbic, un autrichien roi d’Auvergne

Recruté libre pour pallier le départ de Florian Ayé, l’ancien international Espoirs Autrichien a su remplacer avec brio. Dès le départ déterminant dans le jeu de Clermont, le jeune attaquant a su se faire remarquer par sa faculté à être omniprésent dans le jeu. Bonne technique, bon physique, il empile les buts au point de finir deuxième meilleur marqueur de Ligue 2 derrière Tino Kadewere avec 17 réalisations et s’ajoute quatre passes décisives. Au total, il participe à 60% des buts de l’équipe en championnat. Très convoité cet été, son départ risque d’être inévitable pour Pascal Gastien et son équipe.

Une nouvelle saison pour recommencer, sûrement sans Grbic

Avec des recettes accumulées en début de saison, le club a pu survivre à la pandémie malgré moindres maux. Désormais, il faudra être en mesure de conserver un maximum des joueurs de l’équipe première et anticiper un éventuel départ d’Adrian Grbic, dont Pascal Gastien a admis qu’il ne serait pas retenu si une offre intéressante se présente. Néanmoins, avec un recrutement intelligent cet été, la promotion peut être une nouvelle fois dans le viseur du CF63, et c’est tout ce qu’on leur souhaite.

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here