College Football: LSU vs Clemson, deux tigres pour un seul vainqueur !

1

Cette nuit aura lieu le National Championship Game. Ce match qui va sacrer l’équipe reine du College Football est un vrai évènement aux Etats-Unis. Pour cette finale, les Tigers de Clemson menés par le prodige Trevor Lawrence viennent défier les Tigers de LSU du Heisman Trophy Joe Burrow !

 

 

Un évènement exceptionnel

Le football américain est (avec le baseball) le sport roi aux Etats Unis et les américains ont un grand attachement pour le sport universitaire. La combinaison de ces deux facteurs fait que la finale du College Football est un des évènements les plus suivis de l’année outre-atlantique.  En 2018, le match entre Alabama et Clemson avait réuni 25.28 millions de téléspectateurs. Soit la 11ème audience sportive de l’année !

L’antre des Saints recevra le National Championship Game cette année (credit photo: Visit New Orleans)

Le National Championship Game aura lieu cette année au Mercedes Superdome de la Nouvelle Orléans. 75000 personnes prendront place dans l’enceinte des Saints pour venir supporter les jeunes Tigres. Car oui, cette année il y aura beaucoup de félins sur la pelouse. Cette finale mettra aux prises les Tigers de LSU aux Tigers de Clemson, deux équipes invaincues cette saison !

 

LSU presque à domicile

La fac de Louisiana State se situe à Bâton Rouge. Les supporters ne devront donc effectuer qu’un court déplacement de 150 km pour pouvoir supporter leur équipe au Superdome de la Nouvelle-Orleans. C’est la première fois depuis la saison 2011 que la fac de Bâton Rouge accède à la finale nationale. Les Tigers avaient, cette année-là, perdus contre Alabama. Pour trouver trace d’un titre du côté de la Louisiane, il faut remonter à la saison 2007. Les Tigers s’étaient imposés contre Ohio State, déjà au Superdome !

 

Clemson en habitué

Les autres tigres viennent de Caroline du Sud et ils sont plus habitués à ce genre d’évènement.  Les Clemson Tigers sont les tenants du titre. Ils ont également joué deux finales ces dernières années. Bilan : une défaite en 2015 et une victoire en 2016 avec Deshaun Watson à la baguette. Après une longue période de disette (35 ans sans titre) Clemson s’est imposé, depuis l’arrivée du coach Dabo Swinney comme la place forte du College Football avec Alabama. Pour preuve la dernière défaite de Clemson remonte au 1er Janvier 2018 dans une demi-finale de playoffs, justement contre Alabama (6-24).

 

 

Deux futurs n°1 de draft face à face

Un match de football américain est souvent résumé à un duel de quarterback. Ce sera encore une fois le cas pour cette finale avec un duel que tout le monde attend ! On aura face à face, l’enfant prodige du foot US contre le nouveau phénomène du College Football.

 

Trevor Lawrence, l’enfant prodige de Clemson

Le quarterback des Tigers de Clemson est attendu très très haut lors de la draft 2021. Considéré comme le meilleur quarterback du pays depuis son plus jeune âge, c’est un des prospects les plus alléchants de ces dernières années. A seulement 20 ans il est déjà comparé à Andrew Luck ou à la légende Payton Manning. Titulaire dès son arrivée à Clemson, il est invaincu en deux saisons de collège football ! Il fait évidemment partie de la meilleure équipe du pays, ce qui lui facilite la tâche mais sa sérénité notamment lors des moments chauds est incroyable pour un joueur de son âge. Sauf blessure ou grosse surprise il devrait être choisi en première position de la draft 2021. Avant ça, il va effectuer une troisième année sous le maillot des Tigers.

 

Joe Burrow, le remplaçant devenu Heisman Trophy

Le quarterback des Tigers de LSU devrait entendre son nom en premier lors de la prochaine draft. Il est attendu du côté des Bengals de Cincinnati. C’est LE phénomène de cette année NCAA fraichement lauréat du Heisman Trophy. Contrairement à Trevor Lawrence, la carrière de Joe Burrow n’est pas un long fleuve tranquille.

Après une carrière honorable au lycée, Joe Burrow intègre la prestigieuse université d’Ohio State, le rêve pour ce joueur qui a grandi dans l’Ohio. Le rêve se transforme en cauchemar car Joe Burrow joue très peu. Après trois saisons passées la plupart du temps sur le banc, il est obligé de changer d’air. Direction la Louisiane et l’université de LSU. Après une bonne première saison, il a complètement explosé cette année avec des statistiques hallucinantes (5208 yds, 55 TD, 6 Int). Sa demi-finale de playoffs est encore plus hallucinante avec pas moins de 7 touchdowns à la passe ! Pour les spécialistes, jamais un joueur annoncé aussi bas dans la draft en début de saison (6 ou 7ème tour) n’a fait une remontée aussi spectaculaire jusqu’à la toute 1ère place !

 

 

Deux équipes complètes

On aura face à face, deux équipes invaincues cette saison.  Il y a du talent à tous les postes, aussi bien en attaque, qu’en défense. Beaucoup des joueurs qui seront sur la pelouse de la Nouvelle-Orleans ce Lundi devraient faire le bonheur des équipes NFL les années à venir.

 

Tout pour l’attaque

En plus du duel de quarterback, cette finale sera un duel entre deux superbes attaques. Avec plus de 500 yards par match, on aura une affiche entre deux des équipes qui marquent le plus de points cette saison. Clemson a inscrit 45.3 points par match. LSU a fait encore mieux avec 48.9 points par match. Ces statistiques sont un peu tronquées par la qualité et l’homogénéité des équipes rencontrées. Elles sont difficilement comparables avec la NFL.

Chase/Jefferson, un duo de receveur en or (credit photo: The Advocate)

Pour LSU, la spécialité est évidemment le jeu aérien mené par le Heisman Trophy en personne. Avec plus de 1400 yds et 18 TD chacun (aucun receveur n’a fait mieux), Ja’Marr Chase et Justin Jefferson forme la doublette de receveur la plus efficace du pays. Les deux joueurs profitent du travail de sape de Joe Burrow mais la progression du sophomore Ja’Marr Chase a été impressionnante cette saison.

Du côté de Clemson, l’attaque est plus équilibrée avec une grosse part de jeu au sol (246 yds/match) notamment grâce à l’autre superstar Travis Etienne (1536 yds ; 22 TD).  On a vu en demi-finale contre Ohio State que Trevor Lawrence pouvait également être une menace sur le jeu au sol (107 yds ; 1 TD). Dans les airs, la star se nomme Tee Higgins. Considéré comme un des meilleurs receveurs NCAA (1115 yds ; 13 TD), il a de forte chance d’être sélectionné au premier tour de la prochaine draft.

 

Défense : avantage Clemson

Si les deux attaques sont équivalentes malgré des points forts différents, l’avantage est clairement pour Clemson en défense.

Isaiah Simmons nouveau patron de la défense de Clemson (credit photo: The Athletic)

Même si elle possède une excellente attaque, l’université de Clemson est avant tout réputée pour sa défense. Rien que lors de la dernière draft, la fac de Caroline du Sud a réussi l’exploit de placer trois linemen défensif au 1er tour (Clelin Ferrell, Christian Wilkins, Dexter Lawrence) ! Malgré cette perte énorme, l’équipe a su rester compétitive et n’a encaissé que 10.6 pts/match ! Si la ligne défensive était terrifiante la saison passée, ce sont les linebackers qui crèvent l’écran cette année notamment grâce au phénomène Isaiah Simmons. Leader de l’équipe au nombre de placages et au nombre de sacks, le linebacker des Tigers sera sélectionné sans aucun doute dans le Top 10 de la prochaine draft !

Moins réputé que la défense de Clemson, la défense de LSU a été solide cette année (21.2 pts/match) malgré une alerte contre Alabama (41 points encaissés). On observera notamment la performance du safety Grant Delpit. Meilleur joueur à son poste et lui aussi attendu au premier tour de la prochaine draft.

 

 

Les clés du match

Clemson plus expérimenté

LSU est la tête de série n°1 donc théoriquement le favori de cette finale. Mais bien que tête de série n°3, Clemson a l’avantage de l’expérience. Une expérience incarnée par leur coach, Dabo Sweeney, légende du College Football. C’est son quatrième National Championship Game et ses joueurs pourront compter sur son sang-froid et son sens tactique dans les moments importants !

Stopper Joe Burrow

La défense de Clemson va devoir relever un sacré défi. Un défi qu’aucune équipe n’a réussi cette année : stopper Joe Burrow. Quoi de mieux que la meilleure défense NCAA pour y arriver !

Contre Oklahoma, en demi-finale, le quarterback a joué dans un fauteuil. Quasiment jamais sous pression (un seul sack subi), il a déroulé son jeu avec près de 500 yards à la passe et 7 touchdowns ! S’ils veulent éviter que ce match soit un nouveau récital du Heisman Trophy, les joueurs de Clemson devront absolument mettre la pression sur Joe Burrow. On pourra compter pour cela sur leur excellente ligne de linebackers qui sont tous de très bon « pass rusher ».  Le duel Isaiah Simmons/Joe Burrow notamment fait saliver tous les amateurs du College Football !

 

Bien régler sa montre

Le début de match sera capital. Il faudra que les coéquipiers de Trevor Lawrence fassent un meilleur début de match qu’en demi-finale. Pas habitués à une telle adversité, les Tigers se sont fait bousculés par les Buckeyes et ils ont été rapidement menés 16-0. Heureusement pour Clemson, Ohio State n’a pas su profiter de ce temps fort pour tuer le match. On connait la suite, les Tigers ont déroulé en 2ème mi-temps pour finalement s’imposer (29-23).

Contre LSU, il ne faudra pas reproduire ce début de match car en face, Joe Burrow est quelqu’un de très ponctuel. Les Tigers de Louisianne ont l’habitude de commencer leur match tambour battant. En demi-finale contre Oklahoma, il n’a fallu que 52 secondes à LSU pour ouvrir le score et Joe Burrow a lancé sept touchdowns sur ses huit premiers drives ! La défense de Clemson ne devrait pas se faire ouvrir de cette manière mais elle pourrait bien encaisser des points rapidement. L’attaque devra donc réagir immédiatement ! Tout retard de plus de deux touchdowns (14 points) pourrait être rédhibitoire pour Clemson.

 

 

Si vous aimez le football américain, on ne peut que vous conseiller ce match ! En plus de voir pleins de futurs stars NFL, on devrait assister à un festival offensif et à un duel exceptionnel entre Joe Burrow et Trevor Lawrence. Le tout rythmé par les fanfares de chaque équipe ! On vous donne rendez-vous à 2h du matin dans la nuit de Lundi à Mardi pour le coup d’envoi. Ce match est à suivre en direct sur RMC Sport !

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here