Ligue Europa Conférence

Conference League : Présentation quart de finale aller

Conference League

Bodø/Glimt reçoit à nouveau la Roma et le Slavia Praha revient à Feyenoord, tandis que Leicester et Marseille veulent faire valoir l'avantage du terrain en quarts de finale de l'UEFA Europa Conference League. Présentation des matchs de ce jeudi.

Marseille vs PAOK

Le bilan de Marseille en huit matches contre des clubs grecs est plutôt encourageant (V4 N2 D2), et les hommes de Jorge Sampaoli savent qu'ils peuvent s'attendre à une atmosphère intense au stade Toumba lors du match retour s'ils ne parviennent pas à plier le match au Vélodrome. Ils sont invaincus en six matches européens à domicile (V4 N2), mais une seule de ces victoires s'est faite par plus d'un but d'écart.

Le PAOK, quant à lui, cherchera à enchainer après avoir sorti à la surprise général Gent au Tour précédent. Le club de Salonique est arrivé jusqu'ici bien qu'il n'ait marqué que 19 buts en 14 matches depuis son entrée dans la compétition au troisième tour de qualification. “Si nous sommes ici, alors nous méritons d'être ici”, a déclaré l'entraîneur Răzvan Lucescu. “En Europe, il est naturel de se heurter à des équipes plus fortes. L'important, c'est la façon dont nous réagissons. “

Feyenoord vs Slavia

Ces équipes se sont rencontrées lors de la phase de groupes de l'UEFA Europa Conference League de cette saison, et Feyenoord s'en est sorti marginalement mieux : ils se sont imposés 2-1 à Rotterdam puis ont fait match nul 2-2 à Prague, des résultats qui ont renforcé la confiance de l'entraîneur de Feyenoord, Arne Slot. “Nous connaissons le rapport de force”, a-t-il déclaré. “Les rencontres précédentes ont montré que les deux équipes sont à peu près égales. Il est bon de jouer un quart de finale en sachant que les chances sont de 50-50. “

Le patron du Slavia, Jindřich Trpišovský, a souligné avant le tirage au sort qu'il souhaitait éviter une autre rencontre avec Feyenoord. ” Nous sommes pleinement conscients du type de défi qui nous attend “, a-t-il expliqué. D'autant qu'il sera privé de Srdjan Plavšić et d'Aiham Ousou à Rotterdam, mais il pourrait avoir une arme secrète en la personne de l'attaquant Yira Sor : la recrue hivernale a marqué cinq buts lors de ses quatre matchs d'UEFA Europa Conference League.

Bodø/Glimt vs Roma

José Mourinho a fait un mauvais calcul en choisissant d'aligner une équipe B à Bodø/Glimt en phase de groupe, une défaite 6-1 représentant une des pires humiliations pour l'entraîneur portugais. “Leur première équipe est bien meilleure que notre deuxième équipe”, a-t-il concédé après coup.

La Roma ne risque pas de commettre une erreur similaire cette fois-ci, comme l'a reconnu l'attaquant des champions norvégiens, Amahl Pellegrino : “Peut-être qu'ils vont prendre ça un peu plus au sérieux, mais nous restons une équipe difficile à battre”. Pendant ce temps, le capitaine Ulrik Saltnes est heureux de rencontrer la Roma après avoir manqué les rencontres précédentes pour cause de blessure. “J'ai enfin la chance de jouer contre eux”, a-t-il déclaré. “Ils ne seront pas impatients de venir à Aspmyra. Certains auraient pu souhaiter une équipe différente, mais je ne pense pas qu'il faille être déçu.

Leicester vs PSV Eindhoven

De retour après six mois d'absence en raison d'une jambe cassée, Wesley Fofana a aidé Leicester à survivre à la frayeur du match retour contre Rennes en huitième de finale. Le défenseur central peut faire équipe avec le vice-capitaine Jonny Evans, de nouveau en forme, lors de la réception du PSV, premier adversaire néerlandais dans la compétition de l'UEFA. Tous deux ont débuté le match nul 1-1 à Manchester United samedi, bien que l'attaquant vedette Jamie Vardy ne soit pas encore revenu de sa blessure au genou.

Le PSV lutte contre l'Ajax pour le titre d'Eredivisie et affronte l'équipe d'Amsterdam en finale de la Coupe des Pays-Bas le 17 avril, mais l'Europe n'est pas une simple distraction pour l'entraîneur Roger Schmidt. “Leicester est l'adversaire le plus redoutable que le PSV ait rencontré cette saison”, a-t-il déclaré. “C'est un tirage difficile et cela montre une fois de plus que c'est vraiment une grande compétition. Nous sommes heureux de jouer le match retour à domicile.”

Tetê, la nouvelle merveille brésilienne de l’OL

Hugo Ekitike, la nouvelle pépite du Stade de Reims

Cinq choses à savoir sur Jonathan David

 

Dernières publications

En haut