Construisons l’équipe autour de Chris Froome pour 2021

0
Chris Froome Tour de France 2021

Chris Froome aura 36 ans sur le Tour de France 2021 au départ de Copenhague et il pourrait devenir un des plus vieux lauréats du Tour avec Firmin Lambot en 1922. S’il ne remporte pas la Grande Boucle 2020, Froome pourrait également pour la même occasion Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain avec cinq succès au classement général, tout ça en 10 participations soit un ratio de 50 % de réussite (pour info, Eddy Merckx a gagné 5 fois en 7 participations tandis que les deux légendes du cyclisme Français en 8 participations). En signant chez Israel Start-Up Nation cette semaine, le quadruple vainqueur du Tour ne s’est pas forcément facilité la tâche en rejoignant une équipe novice dans ce type d’objectif.
Dans un premier temps, on verra si Christopher Froome aura retrouvé des jambes de potentiel vainqueur de courses de trois semaines cet été. Depuis sa terrible chute sur le Dauphiné en 2019, le natif de Nairobi a dû subir une longue période pour reconstruire son physique avant de retrouver la compétition en février 2020 sur l’UAE Tour. Seulement 71e du général de cette course, le doute est toujours de mise sur un coureur qui a été capable de remporter les trois Grands Tours. En tout cas, Israel Start-Up Nation compte clairement sur lui pour les quelques saisons à venir.
Maintenant, dans l’hypothèse que Froome réalise un Tour de France 2020 de bonne factures sans pour autant l’emporter (face à la domination de Thibaut Pinot ou face à la relève que représente son actuel équipier Egan Bernal). Qui pour entourer le Britannique ? Bien sûr, on va donner la priorité à des anglo-saxons pour contrer la barrière de la langue. De plus, Israel Start-Up Nation n’a qu’une douzaine de coureurs sous contrat pour la saison prochaine.

Lieutenant de luxe (2 places)

Le premier nom inévitable est bien sûr l’Australien Richie Porte. Double lauréat du Tour Down Under, Richie est déjà un coureur intéressant sur les courses d’une semaine pour l’équipe Israélienne. 5e du Tour 2016, Porte a connu de nombreuses désillusions sur la Grande Boucle avec deux abandons en en 2017 et 2018 et une modeste 11e place l’an dernier. Lieutenant de Froome pendant quatre ans chez Sky, Richie Porte connaît très bien Chris et a montré à de nombreuses reprises son importance auprès de son leader. Cependant, le grimpeur de Launceston aura aussi 36 ans en été 2021. Aura-t-il les jambes d’un lieutenant de valeur ? Le Tour de France 2020 pourrait nous donner plus d’informations sur cela. En tout cas, ses ambitions pourraient être un frein dans la négociation. Richie ça te dit un rôle de leader sur La Vuelta ou le Giro ?

Le deuxième de la liste pour ce rôle de lieutenant de luxe : Michał Kwiatkowski. Plus jeune, 31 ans en 2021, lui aussi un atour indéniable sur les courses d’une semaine Tirreno-Adriatico et Tour de Pologne en 2018. Le Polonais est surtout une arme sur les courses d’un jour vallonné avec des succès sur Milano-Sanremo, sur la Clásica Ciclista San Sebastian, sur les Strade Bianche ou encore l’Amstel Gold Race. Lors du dernier succès de Froome, Michał avait été au four et au moulin pour soutenir Froome dans la montagne ou pour lui donner un sérieux coup de main en cas d’ennui mécanique. Le champion du monde 2014 a clairement compris depuis plusieurs saisons (contrairement à Porte) qu’il ne pourra jamais viser un succès sur un Grand Tour.

Quittons un peu le cocon Sky maintenant ! Excellent rouleur et très bon grimpeur, Wilco Kelderman a montré qu’il pouvait briller sur les Grands Tours (4e de la Vuelta 2017, 7e du Giro 2013 et de la Vuelta 2019). Cependant, le Batave a montré ses limites face au gratin mondial. 5e du Tour de La Provence et 6e du UAE Tour en début de saison, Wilco aura sa carte personnelle sur les courses par étapes. Après une question me vient en tête, est-il capable de mener un tempo sévère pour faire exploser la concurrence pour Froome ? En tout cas, en bonne santé, Wilco a de sérieux atouts à faire parler quand la route s’élève.

Le Luxembourgeois Bob Jungels est un excellent rouleur qui passe très bien la montagne. Capable de briller sur les Ardennaises et sur les Flandriennes, Bob sera un des leaders sur le Ronde avec Nils Politt s’il reste au sein d’Israel Start-Up Nation. Cependant, il va falloir lui faire un programme au petit oignon avant le Tour pour qu’il n’arrive pas entamer sur la Grande Boucle. 6e du Giro 2016 et 11e du Tour 2018, Jungels a les jambes pour tenir trois semaines mais pas pour viser un podium. Un salaire plus important que chez Deceuninck-Quick-Step et un rôle accru sur les courses d’un jour peuvent être un argument pour le faire venir. De plus, son expérience pour tout faire péter quand le vent souffle aide. Après son lien affectif avec Julian Alaphilippe est un gros inconvénient dans la discussion.

Sous lieutenant (2 places)

La tête de liste pour ce rôle : Ion Izagirre est un très bon coureur sur les massifs intermédiaires comme le prouvent ses victoires sur Tour du Pays Basque 2019. Dans un grand jour, il pourrait clairement compenser la défaillance d’un des lieutenants de luxe. À son niveau, il lâchera au début de l’ascension finale. Le Basque aura 32 ans en 2021 et a déjà participé à 20 Grands Tours. Encore un sacré atout expérience au côté de Froome. Pour attirer Ion, il va falloir peut-être son frère ainé Gorka qui est certes moins fort en montagne mais il peut faire le travail en moyenne montagne. Les deux Izagirre adorent briller sur Paris-Nice, laissons leurs des libertés sur cette course ainsi que le Tour du Pays Basque et sur certaines courses d’un jour. Sans oublier, un rôle de second couteau sur les Ardennaises pour Ion.

7 ans chez Sky, Sergio Henao peut également être dans la liste des coureurs pour ce rôle. 12e du Tour 2016, le Colombien a également été un ancien sous-lieutenant de Froome avec brio. Habitué à ce rôle, il ne fera pas de vague dans le bus. Chez UAE, Jan Polanc peut être un bon pari. Assez bon en montagne, il a des cartes dans son jeu mais Tadej Pogačar ne voudra peut-être pas que son compatriote aille voir ailleurs et UAE a les moyens financiers.

Felix Großschartner de la Bora Hansgrohe est le dernier nom pour ce statut. Vainqueur du Tour de Turquie en 2019, âgé de 27 ans, ila fini 27e du Giro 2018. L’Autrichien n’a que 26 ans et peut encore progresser en montagne pour combler ce petit écart avec les coureurs cités auparavant.

D’autres coureurs comme Brent Bookwalter, Roman Kreuziger et Tanel Kangert sont des opportunités mais limités. L’Estonien est pour moi un coureur sous-estimé sans doute pas très loquace.

Capitaine de route (2 places)

34 ans en 2021, 13 Grands Tours dans la musette, Simon Clarke a clairement les épaules pour ce rôle. Excellent ces deux dernières saisons, les années ne semblent pas altérer ce puncheur vainqueur du Royal Bernard Drome Classic en mars.

Taillé pour les Flandriennes (2e de Paris-Roubaix 2018), où il pourrait aider Jungels, Silvan Dillier a l’habitude de ce statut chez AG2r La Mondiale pour Romain Bardet. Capable de passer les bosses, le Suisse peut être très utile en cas de coup de bordure. Le Suisse n’a que 29 ans.

Un capitaine de route doit savoir mettre des pains pour protéger son leader. Pour ça, un nom est inégalable dans le peloton : Gianni Moscon. Lui aussi issu de l’école Sky, l’Italien a quand même encore des ambitions pour les courses d’un jour, logique il n’a que 26 ans. Gianni, on te donne les clés pour les courses Italiennes de fin de saison et tu ne fais pas trop d’écart pendant l’année.

Aspirant pour les bidons (1 place)

33 ans, Britannique, costaud, bon rouleur, formé chez Sky, son nom : Ian Stannard. Double vainqueur du Omloop Het Nieuwsblad Elite, il sera capitaine de route sur les Flandriennes. Pour le Tour, ce coureur dévoué protégera dans le final Chris et en cas de bordeure il a les épaules larges pour faire le chemin pour son leader. Pour ce rôle ingrat, il sera en “concurrence” avec Alex Dowsett, déjà présent dans l’équipe.

Après, on pourrait citer Tony Martin qui a montré l’an dernier sa dévotion pour Steven Kruijswijk. Mais, Jumbo Visma ne sera pas trop d’accord pour le laisser partir pour un concurrent direct.

Source : Chris Froome Twitter

 

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here