Compétitions internationales

Copa América : le Brésil domine le Pérou (4-0)

Après le match nul entre la Colombie et le Venezuela, le Brésil reprend la tête du groupe B de la Copa América suite à sa victoire contre le Pérou. Les coéquipiers de Neymar se sont imposés sans difficulté face au Pérou (4-0). Neymar, qui a inscrit le deuxième but brésilien, s’est montré expressif après la rencontre. 

Richarlison décisif, premier but en sélection pour Everton Ribeiro 

Le Brésil se présentait avec un 11 remanié. En effet, Marquinhos, Paquetá et Casemiro ont débuté sur le banc. Sans Miguel Trauco, malade, le Pérou prend l’eau et Alex Sandro ouvre le score de son mauvais pied après un service de Gabriel Barbosa (1-0, 11e minute). Le Brésil installe un faux rythme et le Pérou se contente de défendre. Le milieu du Celta Vigo Renato Tapia essaye tant bien que mal de récupérer des ballons et projeter son équipe vers l’avant mais la Seleção veille au grain. Neymar subit des tacles à répétition (7 au total) et les Péruviens sont rapidement avertis. Les Brésiliens rentrent au vestiaire avec ce but d’avance. L’état de la pelouse gêne les acteurs de la rencontre qui n’arrivent pas à exprimer leur potentiel.

Pour la seconde période, Tite va effectuer deux changements : Richarlison remplace Gabigol et Everton Ribeiro remplace Everton. Ces modifications vont porter leurs fruits puisque le joueur des Toffees inscrit le 4e but dans le temps additionnel. De son côté, Everton Ribeiro (Flamengo) convertit une offrande de Richarlison à la 89e minute. L’ailier brésilien de 28 ans inscrit ainsi son premier but sous le maillot de la sélection. Auparavant, Neymar avait permis aux siens de faire le break après l’heure de jeu, alors qu’un penalty lui avait été refusé. Victoire nette et sans bavure du Brésil face à de trop faibles Péruviens.

Neymar en pleurs en conférence d’après-match

Au-delà de la victoire de son pays, Neymar avait besoin de laisser parler ses émotions. La star parisienne, qui a excellé cette nuit, a avoué avoir traversé “des choses compliquées” ces dernières années. Entre blessures à répétition et affaires extra-sportives, le chemin est semé d’embûches pour Neymar : ” J’ai traversé beaucoup de choses au cours des deux dernières années qui ont été compliquées. Aujourd’hui, nous vivons une période difficile dans le monde. Être le miroir de quelqu’un, donner de la joie à quelqu’un est un bonheur énorme “.

Le Parisien remet aussi en cause le déroulement de la compétition au Brésil : “Nous sommes arrivés sans savoir ce qui se passait, sans savoir si la Copa América allait avoir lieu. Nous respectons la hiérarchie, nous ne dirons jamais non à l’équipe nationale. Je ne dirai jamais non au pays. Nous avons eu notre opinion et l’avons exprimée. Nous sommes ici en train de jouer. C’était compliqué, difficile.”

 

Grande favorite à la victoire finale, la sélection brésilienne a inscrit 7 buts en 2 matchs (0 but encaissé). Prochain match pour les hommes de Tite : le 24 juin à 02 h 00 face à la Colombie. 

Crédit une : Lucas Figueiredo / CBF

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire