Coupe de France : Belfort – Rennes : Les notes du match

0
Ligue 1

Après un match haut en couleurs et émotions, Rennes se défait de Belfort (0-3) à Bonal dans une ambiance électrique. Sortie de l’ASMB avec les honneurs et une prestation plus qu’honorable. Les notes du match !

Les notes de Belfort

Ehlinger (6) : Pas de woogie-boogie avant ses arrêts du soir !

Dago (5) : Bill a dégainé le premier : ça a laissé des Dago dans son couloir.

Tahiri (6) : Pas un grand blagueur ce soir, surtout sur le genou de Niang. Remplacé par Loichot (5) : Qui aura eu le droit à son match à Bonal, un rêve devenu réalité.

Cuenin (4) : A part mater les chevilles de Niang, il s’est perdu.

Ranneaud (5) : Il aime pas mal les animals, surtout les rennes.

Konki (5) : N’a pas Konki l’annihilation de Raphinha, ni le ballon de la main dans la surface.

Magassouba (6) : est allé voler les poumons de Lance Armstrong, années 2000 évidemment. Sauf son jaune.

Umbdenstock (5) : Ses bonnes passes n’ont pas été en rupture. Remplacé par Grasso (5) : Petit, sournois et bon en grigris

Regnier (5) : N’a pas régné dans le secteur du jeu en profondeur.

Bekkouche (5) : En a rajouté une ce soir, c’était béton.

Saline (6) : Arc-et-Senans ou Salins-les-Bains, faites votre choix. Remplacé par Bentahar (3) : a ajouté un petit pont sur Troaré à son palmarès des humiliations de joueurs pros.

Les notes de Rennes

Mendy (5) : Capable de réceptionner des frappes molles à ras de terre, mais pas les projectiles.

Traoré (6) : A l’aise dans son placement et ses placements de passes.

Gelin (4) : N’a pas eu autant de saveur que les gâteaux apéros.

Gnagnon (4) : N’avait pas seulement la main plâtrée, sa prestation aussi.

Lea Siliki (3) : Comme le nombre de i dans son blase. Remplacé par Maouassa (5) : Faitout en défense.

Camavinga (6) : Spécialité centre dans le dos. Et tacle dans le dos également.

N’Zonzi (6) : On a retrouvé la destination de son tacle : Zonzibar. Remplacé par Bourigeaud (non noté).

Del Castillo (8) : Nouvelle passe au compteur, omniprésent dans le jeu, il s’est régalé.

Raphinha (7) : Course, second poteau, volée rentrante. What else ?

Niang (3) : S’est reconverti dans la chicha, Niang-citron. Remplacé par Siebatcheu (4) : Pefok is that ?

Hunou (4) : S’est perdu sur le terrain : milieu ou attaquant ? Un grand mystère.

 

Crédit photo : Ouest-France

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here