Ski Alpin

Coupe du monde de Ski Alpin 2021-2022 : Alexis Pinturault favori à sa propre succession ?

les favoris pour le gros globe de cristal coupe du monde ski alpin

Vainqueur la saison dernière du gros globe de cristal (classement général de la coupe du monde de ski alpin), Alexis Pinturault se prépare à défendre son titre pour la 1ère fois de sa carrière. Mais la concurrence est rude et chaque course vaudra son pesant d’or. Avec qui plus est les Jeux Olympiques de Pékin en février 2022, la saison de ski alpin s’annonce indécise jusqu’à la dernière en France en mars 2022 !

Coupe du monde de Ski Alpin 2021-2022, une lutte acharnée pour le gros globe de cristal

Vainqueur lors de l’avant dernière course la saison dernière, Alexis Pinturault va devoir cravacher pour conserver son globe. Ses principaux rivaux, le Suisse Marco Odermatt et le Norvégien Aleksander Aamodt-Kilde, auront des atouts à faire valoir.

Alexis Pinturault pour le doublé

Après des années à finir tout proche du sacre et toujours le podium, Alexis Pinturault a enfin décroché le graal tant attendu en 2021. Dominateur en Slalom Géant (vainqueur du globe de la spécialité), et plus régulier en Slalom, le Français a su gratter des points en Super G et en parallèle qui lui ont permis de faire la différence. Monstre physique et de régularité depuis ses débuts, Pintu cherchera à faire encore mieux cette saison, surtout en Super G. À l’heure actuelle, on pourrait dire qu’il ne lui manque plus qu’à obtenir un titre (Championnat du monde ou Olympique) en Slalom Géant ou Slalom afin de rendre sa carrière encore plus exceptionnelle.

Marco Odermatt, la jeunesse bientôt au pouvoir

Et si on tenait là le futur maître du ski alpin ? Âgé de seulement 24 ans, Marco Odermatt a explosé aux yeux du grand public la saison dernière. Alors qu’on l’attendait à ce niveau, le Suisse a été tout près de jouer un mauvais tour au Français. Les mauvaises langues diront que si les épreuves de vitesse n’avaient pas été annulées lors des finales, le gros globe aurait pu lui appartenir. Solide en descente, fort en Super G et en progrès constant en Slalom Géant (au point de jouer avec les meilleurs en fin de saison), Odermatt à tous les atouts pour s’adjuger la coupe du monde de Ski Alpin 2021-2022.

Aleksander Aamodt-Kilde pour arbitrer

Vainqueur de la coupe du monde de Ski Alpin en 2020-2021, Aleksander Aamodt-Kilde a vu ses espoirs de doublé s’envoler en janvier 2021 lors d’un entraînement où son genou a décidé de lâcher. Sa blessure derrière lui, le Norvégien ne cache pas son ambition de reprendre son bien dès cette année ! Misant sur les disciplines de vitesse (descente et Super G) pour marquer un maximum de points, Aamodt-Kilde se rapprochait des meilleurs en Slalom Géant, ce qui lui permet de prendre de précieux points dans la quête du titre.

Pronostic : 1- Odermatt 2- Pinturault 3- Aamodt-Kilde

Les prétendants aux petits globes des spécialités de ski alpin

Si ces 3 skieurs visent le gros globe de la coupe du monde de Ski Alpin, d’autres préfèrent se concentrer sur une voir 2 épreuves maximum. Petit tour d’horizon des prétendants aux petits globes des spécialités.

Filip Zubcic veut déjouer les pronostics en slalom géant

Au fil des années, Filip Zubcic n’a cessé de progresser. Régulier tout au long de la saison dernière en Slalom Géant, le Croate a joué le globe de la spécialité jusqu’au dernier week-end, au point de titiller Pinturault et Odermatt. Sans pression, il pourra arbitrer le duel et se glisser dans la lutte en Géant, tout en profitant des erreurs et de la fatigue accumulée par ses 2 rivaux de la discipline.

Slalom, enfin l’année de Clément Noël ?

Dauphin en 2019, 2020 et 2021, il est temps pour Clément Noël d’enfin obtenir le globe de Slalom. Décrit comme le meilleur slalomeur du circuit et le plus moderne, le Français démarre souvent sa saison en mode diesel, ce qui lui coûte trop cher à la fin. Encore jeune (23 ans) et parfois perfectible, Clément Noël peut viser très haut, que ce soit en coupe du monde, ou bien aux JO à Pékin.

Marco Schwarz, l’atout Autrichien chez les techniciens

Succédant au palmarès Autrichien à Marcel Hirscher (plus grand skieur de tous les temps), Marco Schwarz a obtenu le globe de Slalom en 2021. Sa régularité à ne pas tomber ou peu, et à obtenir des victoires de prestige à Schladming et Adelboden ont fait de lui le meilleur slalomeur de l’hiver dernier. Souvent miné par les blessures dans le passé, l’Autrichien, quand il est débarrassé de ses problèmes physiques, peut jouer le général.

La vitesse et rien d’autre pour Vincent Kriechmayr

Victorieux du globe du Super G la saison dernière, Vincent Kriechmayr a surtout réussi le doublé descente-Super G lors des mondiaux de Cortina d’Ampezzo. Une performance rare qui le met directement dans la légende. L’Autrichien a su se montrer régulier se montrer le plus constant tout au long de la saison afin d’être couronné. Moins souverain en descente, il peut espérer conserver sa couronne à la fin de la saison, mais visera surtout les titres Olympiques en Chine cet hiver.

Les descentes, toujours dominées par Beat Feuz ?

À bientôt 35 ans, Beat Feuz reste le patron des descendeurs. Avec 12 victoires à son actif, le Suisse est surtout incroyable pour sa constance à obtenir des bons résultats, même sans la victoire au bout (41 podiums dans sa carrière). Toujours bien placé quand il est dans une mauvaise journée, Feuz cherchera à atteindre son objectif ultime, décrocher l’or Olympique à Pékin, le seul titre lui manquant à ce jour.

Mentions spéciales

Certains skieurs voudront jouer les troubles fêtes durant cet hiver. Le Français Mathieu Faivre, champion du monde de Slalom en 2021, voudra se rapprocher des tous meilleurs sur la durée. Le Suisse Ramon Zenhaeusern pourrait se mêler à la lutte en slalom. En Slalom Géant, attention aux jeunes Norvégiens Lucas Braathen et Atle Lie McGrath qui pourraient tous les 2 venir bouleverser la hiérarchie établie et s’installer dans le gratin mondial. Leur compatriote Henrik Kristoffersen, en retrait la saison dernière, cherchera à retrouver de la confiance. S’il y parvient, alors il sera tout simplement à lutte pour le gros globe de cristal de la coupe du monde de Ski Alpin. L’Autrichien Mathias Mayer, champion Olympique de descente en 2014 et de Super G en 2018 voudra essayer d’acquérir le globe du Super G. Sans oublier que durant la saison, des surprises arrivent et des skieurs réalisent la course d’une vie, ou profitent d’une accalmie dans la météo. La coupe du monde de Ski Alpin nous réserve toujours des moments de bonheur et d’émotions !

Vous l’avez compris, la quête du gros globe de cristal, ainsi que d’un globe de la spécialité, demande de la constance dans les performances, un physique solide et un mental à toute épreuve durant toutes les étapes de la coupe du monde de Ski Alpin. La concurrence est présente dans toutes les spécialités et la lutte sera féroce ! Qui de Pinturault, Odermatt ou Aamodt-Kilde soulèvera le gros globe ? Réponse en mars 2022 !

Dernières publications

En haut