Ski Alpin

Coupe du Monde Ski Alpin 2022/2023, Kvitfjell : l’Autriche de retour au premier plan, le globe de la Descente pour S.Goggia

Cette étape de la coupe du monde ski alpin disputée à Kvitfjell nous a offert des rebondissements et des exploits ! Sans victoire en vitesse cette saison, l’Autriche a pu souffler un grand coup avec qui plus non pas un mais bien 2 succès lors des 2 Super-G disputés avec les victoires de Cornelia Huetter vendredi puis Nina Ortlieb ce dimanche. Sofia Goggia remporte elle son 4ème globe de la Descente en terminant 2ème samedi d’une course remportée par la locale Kajsa Vickhoff Lie. Retour sur ce week-end de vitesse disputé en Norvège.

Coupe du Monde Ski Alpin : les Autrichiennes créent la sensation en Super-G

L’Autriche est un pays de ski qui a vu défiler des champions depuis plusieurs décennies. Mais cette saison, les victoires se refusaient à cette nation pourtant habituée à truster les premières marches du podium et ce n’était pas avec une jauge de confiance à son maximum que l’équipe Autrichienne de vitesse arrivée en Norvège pour les dernières épreuves avant les finales de Soldeu dans une dizaine de jours.

Le vendredi, on attendait la grande bagarre pour le globe avec les Italiennes, les Suisses et les Norvégiennes. Mais à la surprise générale, c’est Cornelia Huetter qui allait déjouer les pronostics ! Bronzée il y a quelques semaines à Courchevel, l’Autrichienne a vu les centièmes tourner en sa faveur pour devancer les favorites Elena Curtoni (pour un centième) et Lara Gut-Behrami. Si la Transalpine était frustrée de voir la victoire lui échapper pour un petit centième, elle faisait en revanche la bonne opération pour le globe de la spécialité, reprenant la tête du classement au profit de la Norvégienne Ragnhild Mowinckel, passée à côté de ce premier Super-G (14ème).

Le scénario du second Super-G disputé ce dimanche allait s’avérer totalement différent, avec une météo qui allait venir changer les conditions de course à plusieurs reprises. Si les 20 premières skieuses allaient s’élancer sous la neige, le temps se dégagea pour voir le soleil envahir la piste pour les skieuses suivantes. C’est donc avec une meilleure visibilité et une piste plus rapide que les dossards au-delà du top 20 ont pu s’élancer, comme si une seconde course débutée ! Alors que la victoire semblait promise à Sofia Goggia, la plus rapide sous la neige, les gros dossards allaient changer totalement le classement. Et à ce petit jeu, c’est la vice-championne du monde Nina Ortlieb qui allait le mieux s’en sortir. Avec le dossard 31, l’Autrichienne effectua la course parfaite, sur le haut comme sur le bas du tracé, profitant d’une visibilité bien meilleure que lors du début de la course. Suffisant pour conserver 12 petits centièmes sur sa compatriote Stephanie Venier qui, avec le dossard 29, pensait avoir décroché le succès quelques minutes auparavant, avant que N.Ortlieb vienne la coiffer sur le fil. Et pour couronner le tout, c’est une 3ème Autrichienne, Franziska Gritsch, qui décroche son premier podium dans cette discipline en carrière ! Un podium 100% Autrichien inattendu qui redonne le sourire à ce pays du ski !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Audi FIS Ski World Cup (@fisalpine)

Descente Kvitfjell : le globe pour Sofia Goggia

Avec une large avance sur sa dauphine Ilka Stuhec avant d’aborder la Descente de samedi, Sofia Goggia n’avait qu’à faire le boulot pour décrocher son 4ème globe de la coupe du monde ski alpin de Descente. L’Italienne n’a pas flanché en prenant la seconde place en Norvège d’une Descente dominée par la locale Kajsa Vickhoff Lie qui décrocha son premier succès en carrière toutes disciplines confondues, qui plus est devant son public de Kvitfjell. Profitant d’un excellent dossard avec le n°3, la Norvégienne a pu profiter d’une piste plus rapide sur le haut en début de course pour faire la différence. Le podium est complété par la Suissesse Corinne Suter qui retrouve la boîte quelques semaines après sa grosse chute du côté de Cortina d’Ampezzo. Rendez-vous maintenant à Soldeu en Andorre pour disputer la dernière descente de la saison !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Audi FIS Ski World Cup (@fisalpine)

Coupe du Monde Ski Alpin : week-end difficile pour les Françaises

Après avoir pris un coup derrière la tête dans la semaine avec la grave blessure de sa chef de file Romane Miradoli, l’équipe de France a souffert durant ce week-end à Kvitfjell. La seule éclaircie est venue de la 6ème place de Tessa Worley lors du Super-G de vendredi. La double championne du monde du Géant n’a pu confirmer lors du second Super-G disputé dimanche, avec des conditions météo qui l’ont empêché de pouvoir défendre ses chances. Laura Gauché est passée à côté de cette étape de la coupe du monde ski alpin en Norvège avec des places au-delà du top 20 lors des trois courses au programme. Nul doute que les filles seront revanchardes la semaine prochaine à Are puis lors des finales de Soldeu.

Coupe du monde Ski Alpin : les résultats du week-end à Kvitfjell

Vendredi 3 mars (Super-G)

  1. Cornelia Huetter (Autriche)
  2. Elena Curtoni (Italie)
  3. Lara Gut-Behrami (Suisse)
  4. Mikaela Shiffrin (USA)
  5. Federica Brignone (Italie)

6ème Tessa Worley ; 21ème Laura Gauché.

Samedi 4 mars (Descente)

  1. Kajsa Vickhoff Lie (Norvège)
  2. Sofia Goggia (Italie)
  3. Corinne Suter (Suisse)
  4. Ilka Stuhec (Slovénie)
  5. Ramona Siebenhofer (Autriche)

31ème Laura Gauché ; 37ème Camille Cerutti ; 40ème Karen Smajda Clement.

Dimanche 5 mars (Super-G)

  1. Nina Ortlieb (Autriche)
  2. Stephanie Venier (Autriche)
  3. Franziska Gritsch (Autriche)
  4. Sofia Goggia (Italie)
  5. Emma Aicher (Allemagne)

23ème Camille Cerutti ; 33ème Karen Smajda Clement ; 35ème Tessa Worley ; 39ème Laura Gauché.

Le programme à venir en Ski Alpin

Les skieuses ont rendez-vous vendredi prochain, à Are en Suède, pour un week-end réservé à la technique avec un Géant et un Slalom.

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut