Cyclisme

Critérium du Dauphiné – étape 4 : Alexey Lutsenko remporte le chrono, Thomas déçoit

Premier test pour les favoris sur ce Critérium du Dauphiné. Un contre la montre de 16 km remporté par Alexey Lutsenko. Lukas Pöstlberger conserve son maillot jaune pour une seconde. 

Un contre la montre de 16 km reliant Firminy à Roche-la-Molière, a permis de creuser les premiers écarts entre les favoris. En tête de liste les Ineos Geraint Thomas et Richie Porte ont été décevants. Les Grenadiers ont été dominés par la formation Astana d’Alexey Lutsenko et de Ion Izagirre.

Un parcours ni vraiment plat ni réellement pentu a été franchi par les coureurs aujourd’hui. Un contre-la-montre, alternant faux plats montants et descendants, a pu limiter les écarts pour les purs grimpeurs. L’arrivée est au sommet d’une petite butte qui peut faire perdre de précieuses secondes aux coureurs partis trop fort. À noter ce matin l’abandon de Michael Gogl. Jonas Vingegaard prend le temps de référence sur la ligne, le Danois devance Harry Sweeny de 35 s. Une nouvelle déception à ajouter à l’escarcelle de Christopher Froome. Le Britannique termine le chrono à 2 min 11 s de Lutsenko et se fait même déposer par Nils Politt peu après le premier pointage intermédiaire. La grosse surprise vient de l’Espagnol de Ion Izagirre. Le coureur de l’équipe Astana prend le meilleur temps provisoire avec 7 s d’avance sur Richie Porte. Il sera battu par son coéquipier Alexey Lutsenko. Astana est en forme sur ce chrono. Le Kazakh a été étincelant sur le final et prend la victoire d’étape.

© ASO

Point sur les Français

Côté français, le but était de limiter la casse. Pierre Rolland n’est pas adepte de l’effort solitaire et termine à 2 min 01 s du meilleur temps. Concernant David Gaudu, le leader de Groupama FDJ réalise un bon chrono. Le Breton termine à 58 s du coureur kazakh. Le futur leader de l’équipe française sur la Grande Boucle a calé dans le final.  Aurélien Paret-Peintre termine quant à lui à 37 s et réalise la meilleure performance française. Guillaume Martin va perdre 1 min et 19 s.

Point sur les favoris

Richie Porte ne répond pas vraiment aux attentes à vingt-trois jours du départ du Tour de France. L’Australien bat le record au premier pointage intermédiaire détenu par Brandon McNulty. Mais il cale dans le final et va concéder 15 s sur le vainqueur du jour. Rien d’alarmant pour l’Australien. Une des bonnes opérations du jour est réalisée par Miguel Ángel López. Le Colombien termine à 43 s de Lutsenko. Quant à son compatriote Nairo Quintana, le contre-la-montre ne s’est pas aussi bien passé. Le Colombien termine à 1 min 15 s du vainqueur. Ilan Van Wilder fait également une bonne opération, le jeune Belge terminant à 13 s d’Alexey Lutsenko. Geraint Thomas déçoit. Le Gallois termine à 22 s du champion kazakh. Son gros braquet lui a coûté du temps dans une deuxième partie légèrement vallonnée. Ineos devra attaquer pour reprendre du temps aux favoris dans les prochains jours. Au général, Richie Porte compte 16 s de retard sur Lukas Pöstlberger, tandis que Geraint Thomas se trouve à 24 s de la tête.

Crédit photo : Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire